4 824  Vues

5 Commentaires

  1. stephane  | 

    Je connais un peu Julien Moya via les forums, ce type est un veritable con. Il est extremement prétentieux et prend les gens de haut. Globalement il n’est pas apprécié dans le milieu par ses confrères et est grillé par certaines grandes agences… Il a tellement de casseroles au cul que bientôt il pourra ouvrir un magasin de cuisine !

  2. seb  | 

    Ravis de voir que je ne suis pas le seul a penser que ce Moya est loin d’avoir un comportement exemplaire auprès de ses confrères… Julien Moya est tout symplement un sale connard qui s’amuse à traiter les gens sur les forums, se foutre de leur gueule… Ce type semble aigris / jaloux, j’en sais rien, mais il a un problème c’est sûr !

  3. jb  | 

    Ouai bof pas fan non plus de Julien moya que je trouve également imbus de lui même… et encore il s’est un peu calmé, car du temps où il traînait sur flashexpress il était imbuvable.
    Cependant un con reste un con et ce monsieur moya est resté un con. D’ailleurs il est tout le temps sur les forums, j’ai l’impression que sa vie se résume à ça, c’est triste pour lui. Je travail en tant que DC dans une grande boîte de pub de tout façon une chose est sur c’est qu’il ne collabora jamais avec nous ! Black listé direct !

  4. BR  | 

    Nous avons eu affaire à Julien Moya via des forums. Ce type est loin d’être con, mais il est en effet imbuvable. Problèmes avec lui, car modérateur pas objectif pour un sou, faisant dire aux gens parfois le contraire de ce qui était écrit, supprimant des posts suite à des clashes qu’il avait déclenchés. L’impression que si vous êtes d’accord avec lui, ça passe, sinon ça casse.Peut supprimer des posts qui le remettent en question (fait avec nous), bref gros souci de neutralité et de respect. Et comme beaucoup de gens sur les forums se montrent extrêmement laudateurs et obséquieux avec lui, ça lui est probablement monté à la tête. Mais quand vous avez des free débutants qui cherchent des réponses à leurs questions, et qu’ils tombent sur son livre « Kit de survie pour les free-lance » ou qqchose comme ça, ils adorent. J’ai lu son bouquin qui est bien d’ailleurs ! J’aurais aimé avoir ce bouquin quand j’ai démarré. Bon, bref, parfois on a eu l’impression de lire des fidèles addicts à leur gourou, n’osant rien répondre quand celui-ci les prend ostensiblement de haut, ce qui est son pêché mignon. Nous avons trouvé que ses propos et son obsession du pragmatisme correspondent à ce qu’il créée (5 à aller voir son site) : techniquement très bien, mais rien de créatif, jamais surprenant, bref un professionnel de la profession.

  5. Pauline  | 

    Je connais aussi Julien Moya sous plusieurs angles. Je l’ai découvert via twitter où il invective tous le monde, il critique tout ce qui bouge et se retrouve être totalement incapable d’être honnête, objectif, sincère (une « bouche à merde » comme on dit par chez moi). Pour avoir même échangé en messages privés avec lui, Julien Moya crache sur ses propres confrères comme Marie Julien (qui est un faschiste et un odieux connard misogyne aussi au passage, mais ça c’est une autre affaire) ou encore les agences qui le font travailler.

    Ensuite, j’ai travaillé pour plusieurs agences qui l’ont fait travaillé. Conclusion : ne l’embauchez jamais ! En dehors de faire un travail de cochon (coucou, tu connais les marges ? le cmjn tu sais ce que c’est ? le SVG aussi ? On ne dirait pas pourtant), il sabordera même votre projet et détruira l’ambiance entre les gens en essayant de les monter les uns contre les autres.

    En bref, ‘est tout simplement un arrogant, hautain, mauvais travailleur et même son livre n’est pas à jour… Vous pouvez passer votre chemin sur Julien Moya, il n’en vaut vraiment pas la peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Remonter en haut de l'article