5 680  Vues

Perverted crowdsourcing

 |   13 Sep 2014

crowdsourcing

Salut, les amis, c’est la rentrée ! Tout le monde cours de partout, et nous aussi !
Vous avez remarqué que nous étions un peu aux abonnés absents pendant ces 2 mois d’été, certains de vos messages sont restés sans réponses, et nous vous prions de nous excuser pour cela. La raison est simple nous ne les avions pas vus, mais nous avons déjà réfléchis a des solutions pour être plus réactifs. Dans tous les cas n’hésitez pas à nous faire par de vos retours ou de vos mécontentement, car nous sommes loin d’être infaillibles avec ce podcast que nous essayons tant bien que mal de continuer malgré nos planning bien chargés.Concernant l’ordre du jour, cet épisode de rentrée de The Walking Web reviendra sur un mouvement qui a fait beaucoup de bruit cet été, il s’agit de la colère des graphistes et professions associées qui se sont regroupées derrière la lettre ouverte travail gratuit. Cette lettre faisait suite à la visite d’Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du numérique dans les locaux de Creads, une start-up française accusée de faire de la concurrence déloyale en faisant travailler gratuitement des centaines de graphistes sous le modèle économique très tendance du crowdsourcing. Suite à cette lettre qui a reçu plus de 5000 signatures en quelques jours, Axelle Lemaire a invité une délégation de graphistes dans ses bureaux pour discuter de leurs revendications. Notre invité est l’un d’entre eux, il s’agit de Baptiste Fluzin, Directeur de création chez Spintank.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Remonter en haut de l'article