Problématique : dans un document bilungue (italien et français), le concepteur doit insérer automatiquement le texte en italien dans les pages de gauche (verso) et la traduction française correspondante sur la page en vis à vis, sur la page de droite (recto). Le nouveau document Créez un nouveau document, menu Fichier - Nouveau Document (Ctrl+N pour Windows ou Commande+N pour Mac). Dans le champ Nombre de pages, choisissez 3 et cochez l'option Pages en vis à vis pour avoir dans le gabarit une page verso pour la langue étrangère et une page recto pour la traduction.



Dans le panneau Pages, vous avez bien un gabarit nommé par défaut A-Gabarit.



Le gabarit
Dans le panneau Pages, faites un double clic sur A-Gabarit pour l'ouvrir. Dans les pages recto et verso, créez les blocs de textes nécessaires à votre maquette. Attention, les blocs ne sont pas chaînés. Chaque bloc de texte qui va recevoir le texte en français et en italien, est indépendant.



Les pages courantes
Dans le panneau Pages, revenez sur la page courante 2 par un double clic.



Affichez la page courante 2 au centre de votre écran.



Importer le texte
Dans le menu Fichier, choisissez Importer (Ctrl+D pour Windows ou Commande+D pour Mac). Choisissez le fichier texte à importer : celui dans la langue étrangère. Votre pointeur se transforme alors en « texte chargé » (dénomination Adobe):


Notez bien l'aspect du symbole du texte chargé : pointillé en angle quand le pointeur est au-dessus de la page, mais pas au-dessus du bloc de texte créé dans le gabarit.

Placez maintenant votre pointeur au-dessus du bloc de texte créé dans le gabarit. Le pointeur change d'aspect : des parenthèses apparaissent autour du symbole de texte chargé.


Placement automatique
Quand votre pointeur est au-dessus du bloc de texte, maintenez enfoncée la touche Majuscule (flottante, pas la majuscule verrouillé). Votre pointeur change de nouveau d'aspect : une flèche en courbe apparaît à la place du symbole de texte chargé.


Ceci va permettre à InDesign de créer autant de blocs dans autant de pages qu'il est nécessaire, pour insérer la totalité du texte à importer. Tout le texte est bien importé, uniquement dans les pages verso.

 

Faites de même pour le texte à importer dans les pages recto.