On y trouve tous les outils essentiels de réglages de l'image mais en beaucoup plus, une méthode de retouches locales astucieuse par création de masques qui rappelle les gestes du tireur sous l'agrandisseur avec la même approche intuitive et, bien sûr, avec la magie du numérique qui permet de faire, défaire et refaire sans dégrader l'image originale.


Le principe de sélection par masque en niveaux de gris est déjà connu par les "couches alpha" et les "masques de fusion" de Photoshop mais chez Nikon, ces masques, nommés "U Point", sont encore plus malins : le jeu consiste à sélectionner une ou plusieurs zones de l'image et de contrôler l'entendue du masque en prenant en compte les densités voisines.

Pour comparer à Photoshop (excusez-moi, c'est un reflex… et sans jeu de mots), ce serai la fonction "plage de couleur" avec sa tolérance de "contour progressif", appliquée simultanément dans plusieurs zones de l'image de manière indépendante et éditable en permanence avec visualisation du rendu immédiat !

Rappelons que tous ces réglages et retouches se pratiquent sur les fichiers Raw originaux .NEF en 12 bits dans un large espace colorimétrique et ne seront appliqués qu'en final, au cours du "développement" de l'image.

C'est un peu court… Je comprendrai que vous n'avez pas tout compris, alors, venez jeudi au Club Photoshop pour 2 heures en compagnies d'experts et de critiques mais dès tout de suite, téléchargez la version Capture NX pour 30 jours de tests gratuits ici

Pour le Club Photoshop, voir les modalités d'inscription sur le site ici

C'est Pierre Labbe, l'un des X-men de Wisibility.com, qui présentera l'astuce du mois au début de la soirée.

A bientôt

Dominique Legrand