Tutoriels vidéo art graphique gratuits

 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Pages: [1] 2 3 ... 10
 1 
 le: Aujourd'hui à 09:26:48 
Démarré par bemaluvi - Dernier message par Yann M.
heuu... comment dire.... ben rien!  ;D
Tu me fais une grosse leçon, et merci pour ça (non sincèrement). Mais on va déjà oublier toute la partie correspondante à l'édition. Elle ne me concerne pas, et j'ai peut-être maladroitement "généralisé" mon discours, alors que je suis cantonné au pack, au pack "d'artisan", en tant qu'imprimeur+agence crea qui a aussi ses propres collections de produits, nous travaillons quasiment en "cercle fermé". C'est vrai que nous sommes une vieille boîte qui s'est construite sur de vieux savoirs trad, où la pao est venue sur le tard et où il a fallu convaincre beaucoup de monde à son utilisation. Il fut un temps où Xpress était indispensable pour seulement imprimer ou flasher en séparation. On faisait de l'eps avec Illus et Xpress faisait tout le boulot de montage et d'export vers le rip de flashage. Aujourd'hui tout le boulot de rip se fait via des flux numériques (esko) qui absorbent du pdf. Mais en amont on crée, on dessine, jusqu'aux tracés de forme, et je peux t'assurer que simplifier le nombre d'outils sur lesquels former les gens, simplifier le nombre de formats de fichiers à utiliser, et bien les utiliser, a été un vrai gain de temps et pire (tu vas hurler !), une sécurité pour tout le monde. si si! Les erreurs de qualité sont toujours dûes à des erreurs humaines et jamais au fait d'avoir fait du pdf hybride sur illus. Bien au contraire, puisque centraliser le travail sur le pdf hybride a permis de régulariser et uniformiser nos procédures. Et il n'y a jamais de conséquence graphique liées à cet état de fait. Les soucis graphiques sont liés à des fichiers mal construits dès le départ, ou à des ressources de piètre qualité ou pas fournies, qu'il nous faut réclamer comme on le ferait pour du ID. J'ai reçu des dossiers faits sur ID avec tout le panel de dossiers de liens nécessaires, mais quand c'est mal fait c'est mal fait. Et quand, au contraire, tu n'as que le pdf d'export, et qu'il faut modifier le graphisme vectoriel, c'est pas ID qui va m'aider directement.
je ne renie aucunement ID dans ses qualités, mais passer par lui en tant qu'assembleur, modificateur, imprimeur, exporteur, m'apparaît aujourd'hui comme un surplus dans la méthode, quand je peux tout faire correctement (si si c'est possible), et rapidement (si si je t'assure) dans Illus. Car Artpro (qui ré-interprête le pdf) et le flux prennent le relai pour la prod.

Il y'a parfois tellement à revoir au point par point vectoriel sur des fichiers fournis (attention clientèle d'artisans), que Illus s'impose de toute façon dans le dur, et que tu as besoin d'avoir toute la construction brute sous les yeux, structurée. Nous sommes même plutôt en phase créa vectorielle permanente sur les fichiers jusqu'à la prod finale. D'ailleurs on nous prend à tord pour de simples imprimeurs.

Tu sais, j'ai déjà eu cette réflexion dans le passé, j'avais étudié l'idée du passage ID, pour nous amener de la productivité et sécuriser certaines procédures de travail. Cela engageait aussi beaucoup de formation. Mais, tu vas me dire que c'est par facilité qu'on l'a pa fait ( :P), on a vite mesuré le gain de temps sur le type de travaux que nous faisons en restant dans l'éditeur vectoriel tout simplement, sans que cela n'ait aucune conséquence négative sur la qualité produite. Et Puis adobe nous a offert ensuite le ai-pdf hybride, pourquoi ne pas en profiter dès la créa?

Mais certes, si j'en ai l'occasion, il serait bon que je vois de mes yeux une agence qui crée du pack dans ID. Il y' a toujours à apprendre et est bien idiot celui qui ne se remet jamais en question. D'ailleurs si je regarde en arrière l'évolution de la pao, 20 ans en arrière.... heureusement qu'on a accepté de changer de méthodes.

Bon je sens que je vais avoir droit à une autre leçon  ;D
Perso ça me fait du bien de parler de tout ça je l'avoue... ça aura l'avantage de me pousser à retourner voir ID  ;)
Si je suis venu sur ce fofo c'est aussi pour casser mes certitudes  ;) on verra si ça marche.

 2 
 le: Aujourd'hui à 08:22:19 
Démarré par bemaluvi - Dernier message par bemaluvi
Bonjour, seule solution 2 Blocs.
1 - Dans le 1er Bloc on met la couleur de Fond + le Contour.
2 - On crée ensuite un bloc ancré plus petit qu'on positionne et dans lequel vient se loger l'image.
Sur ce Bloc ancré on précise Ajustement Centré.

Un peu tordu mais là pas besoin de script...

Merci.

 3 
 le: décembre 08, 2016, 21:40:02 pm 
Démarré par arno2310 - Dernier message par claude72
Mais personnellement cette arrivée des plans de travail a été une vraie respiration dans notre travail de BAT de tous les jours.

Ce que tu aurais eu 10 ans avant avec InDesign en utilisant les pages et les maquettes...




Citer
A l'inverse, vouloir faire du packaging dans Indesign me semble aberrant... et c'est pourtant ce que l'on voit parfois, chez des agences pleines de certitudes.

Ou plus exactement chez des agences qui ont enfin évolué et ont enfin réussi à se sortir de presque 30 ans de pack sous Illustrator.



Citer
C'est pire que ça, car je suis un rien borné je l'avoue.

Mais non, tu travailles juste dans une imprimerie... offset je suppose ? c'est à dire un métier très, très conservateur de ses techniques ancestrales, dans lequel il n'y a eu que 2 évolutions majeures en 140 ans (et encore, la 2e est très peu développée), où l'on fait encore la quadri avec du bleu et du rouge, on refuse d'entendre parler du flux RVB et on demande des PDF ("HD" ;D) avec les fontes vectorisées... tout ça crée une forte ambience d'immobilisme qui ne donne surtout pas envie d'évoluer.

 4 
 le: décembre 08, 2016, 20:56:26 pm 
Démarré par bemaluvi - Dernier message par concierge
Avec les options d'ajustement de blocs tu as essayé ?
Sinon, il faudrait scripter un peu je pense…

 5 
 le: décembre 08, 2016, 20:18:17 pm 
Démarré par bemaluvi - Dernier message par claude72
Bonjour à tous,
J'arrive un peu tard sur ce sujet, mais il me fait réagir.
Quand je lis : "Normal, Illustrator n'est pas un éditeur de PDF, et un PDF simple n'est pas un fichier Illustrator..." ou que "Illustrator n'est pas un logiciel de mise en page".

Je peux dire humblement aujourd'hui qu'illustrator peut tout à fait jouer son rôle dans les 2 domaines.

Non. Illustrator ne peut pas éditer correctement des PDF, et il ne sait (toujours) pas faire de la mise en page aussi bien que ID.



Citer
Je travaille dans une imprimerie en packaging...

Ah ben oui, tout s'explique ! imprimerie + packaging = Illustrator obligatoire... puisqu'il faut bien 20 ou 30 ans pour que les imprimeurs comprennent et s'adaptent aux nouvelles façons de travailler amenées par les nouveaux logiciels, c'est normal que vous soyez encore à perdre votre temps avec Illustrator !
Tu bosserais dans une agence, tu serais déjà sur ID depuis longtemps, et tu t'en féliciterais !



Citer
(et certes ce que je vais dire ne s'appliquera pas à l'édition pure),

Ça c'est sûr ! parceque monter un bouquin de (ne serait-ce que) 32 pages sur Illustrator est une perte de temps inestimable par rapport à InDesign (ou XPress) qui a toutes les fonctions nécessaires alors que Illustrator n'en a aucune (et je ne parle même pas du fait qu'Illustrator est MONO-page, ce qui pour un livre est quand-même assez limitatif !)

Par exemple, comment tu fais les blancs de petit fond et de grand fond des pages en vis-à-vis dans Illustrator ?

(déjà, comment tu fais des pages en vis-à-vis ??)
(déjà comment tu fais des pages ? et je veux dire des vraies pages ! ne viens pas me parler de bricolages foireux genre multiples plans de travail... ou plus anciennement des calques multiples ou 1 fichier par page, "solutions" bâtardes et merdiques qui m'ont fait perdre mon temps à flasher à l'époque où j'étais imprimeur)

Et l'espace fine insécable, elle est où dans Illustrator ?

Les marges ?

Les maquettes ?

Le recadrage d'image ?

Les modes colorimétriques différents ?

Est-ce que dans les nouvelles versions CC on peut (enfin) redimensionner un bloc de texte sans que ça modifie la taille du texte qui est dedans ? (avec CS4 ce n'était toujours pas possible...)

etc.



Citer
... et nous avons opté pour le pdf brut illustrator depuis bien des années. Fini les intermédiaires inutiles comme Indesign ou Xpress, fini les formats doublons comme le .ai, le .eps... on travaille tout en pdf brut éditable, qualité presse ou qualité autre selon les besoins. Les procédures de travail s'en sont trouvées totalement simplifiées. Le pdf est devenu notre format unique et universel.

Ben en fait non, puisque vous travaillez en réalité sur des fichiers .AI... ou plus exactement sur la partie .AI d'un PDF Illustrator hybride.
(du moins j'espère que c'est bien ça que vous faites, parceque si vous travaillez sur des PDF simples avec Illustrator, là ça serait grave d'incompétence... Magic va encore nous en faire une attaque !!!  ;D)



Citer
On va dire que le souci c'est que beaucoup d'agences ou de graphistes n'ont pas fait la différence entre un pdf d'export et un pdf natif illustrator avec les paramètres apropriés. Résultat on reçoit tous des fichiers aplatis, décomposés, ou mal optimisés, sans les ressources images ni les polices. Mais bien maîtrisé, le pdf Illustrator, voir le pdf multipage (via les plans de travail Illus), peut devenir une solution bien plus simple et facile à gérer qu'avec des logiciels de mise en page.

Illustrator pour faire de la mise en page multipages... là tu t'enfonces ! Si toi tu aimes bien t'emmerder et perdre du temps à utiliser Illustrator pour faire un travail qu'il n'est pas capable de faire, tant pis (ou tant mieux !) pour toi,
Que tu croies gagner ton temps parceque tu maîtrises mieux Illustrator que InDesign et donc tu fais effectivement certaines tâches plus rapidement avec Illustrator, c'est fort possible... sauf que si tu maîtrisais aussi bien InDesign que Illustrator, tu te rendrais compte de l'avantage de InDesign...

... mais en général la mise en page multipage sous Illustrator, quelle que soit la bidouille merdique (genre un calque par page, ou les plans de travail ou autre bricolages d'avant) utilisée pour le multipage est le cauchemar des imprimeurs de labeur (c'est à dire ceux qui ne font pas du pack !)
(du moins c'était le mien, et ceux de tous mes confrères avec qui j'en ai discuté... en vrai et sur forums)

Et ne crois pas que je ne sais pas de quoi je parle : tout au début, alors que je ne maîtrisais pas mieux Illustrator que XPress, mon associé avait entendu dire qu'il serait possible de tout faire avec Illustrator... alors pour économiser l'achat de XPress, j'ai essayé... qu'est-ce que je me suis galéré, qu'est-ce que j'ai perdu comme temps ! et à tous les niveaux, que ce soit mise en page, corrections, imports d'images, flashage, etc. Plus jamais ça ! Même pour une pauvre carte de visite XPress est plus pratique !



Citer
Bien sûr chacun verra cela en fonction de son métier, mais en packaging, Illustrator est LE logiciel qui fait tout (ormis les images photoshop évidemment).

Là encore, non plus maintenant : pour le pack, Illustrator était le logiciel qui faisait tout... parceque comparé à XPress à l'époque où InDesign n'existait pas, Illustrator était non pas plus pratique, mais plutôt moins inadapté que XPress.
L'arrivée de InDesign a changé la donne et aujourd'hui de plus en plus d'agences de packaging, contrairement à ce que tu dis/crois, abandonnent Illustrator pour passer avec bonheur à InDesign !!! (surtout depuis la CS4 qui a apporté la possibilité de pivoter l'affichage des pages)



Citer
Ben quand tu fais toute ta construction vectorielle dans Illustrator (car la majorité des éléments le sont), et que tu as la possibilité d'enregistrer directement en pdf rééditable, tu vas pas aller ouvrir ID pour faire un import global et réexporter pdf. ou bien il faut aimer se rajouter du clic  :)

Oui, mais non : la construction vectorielle, nous (je parle pour concierge et moi, plus les millions de graphistes qui utilisent InDesign) la faisons directement dans InDesign... ou éventuellement dans Illu, suivi d'un copier/coller dans ID, et toutes les éditions suivantes se font dans ID.

Au pire, même si l'élément est construit dans Illustrator et importé dans ID, un simple clic sur le bouton éditer dans la palette des liens de InDesign ouvre automatiquement l'élément dans Illu et il se met à jour automatiquement après enregistrement dans Illu et retour dans ID...



Citer
... et que tu as la possibilité d'enregistrer directement en pdf rééditable, ...

Là, il faudrait quand-même que tu comprennes un truc essentiel : dans Illustrator, tu N'as PAS la possibilité d'enregistrer directement en pdf rééditable... Pour la bonne et simple raison que le PDF rééditable n'existe pas dans les logiciels Adobe.

Dans Illustrator, ce que tu CROIS être un PDF rééditable est en fait un fichier hybride composé d'une partie PDF ET d'une partie de données natives .AI sous-jacente : quand tu enregistres ton fichier, tu as un PDF avec une extension .pdf et une icone de PDF, et tu ne vois pas la partie .AI sous-jacente.

Si tu utilises ce PDF hybride avec un logiciel qui a besoin d'un PDF, genre import dans InDesign, pixellisation dans Photoshop, ouverture dans Acrobat ou Aperçu, c'est la partie PDF qui est utilisée et le .AI est ignoré.

Si tu ouvres ce PDF hybride avec Illustrator, c'est la partie .AI qui est ouverte et le PDF est ignoré. Ensuite, quand tu sauvegardes tes modifications dans Illustrator, Illustrator enregistres dans la partie .AI, dégage le PDF précédent et recrée automatiquement un nouveau PDF associé. Donc tu CROIS éditer un PDF, mais en fait tu édites le fichier Illustrator natif.

Le système a l'avantage d'être très souple, mais l'inconvénient d'être plus lourd et de générer des mythes et des légendes urbaines au sujet de fausses relations entre les PDF et Illustrator.



Citer
Et aller construire du pack, précisément dans ID, est franchement moins pratique. ID n'est clairement pas fait pour ça.

Chaque fois que j'ai fait des boîtes ou des pochettes à rabats, je les ai faites dans ID, et j'ai largement gagné mon temps par rapport à Illustrator ! (surtout avec IDCS4 !)


Citer
Mais c'est vrai que des agences, par habitude de travail passent par lui pour le pack.

Euh, non : comme je te l'ai déjà dit, celles qui utilises ID sont celles qui ont déjà évolué, soit en utilisant directement ID pour les plus récentes, soit en abandonnant Illustrator pour utiliser ID.



Citer
Ce qui fait qu'on reçoit aussi les pdf exportés d'ID, que nous , nous réouvrons dans Illus pour y travailler précisément sur le vectoriel...

Ouille aïe aïe : ça c'est la pire des conneries à faire avec un PDF... faut arrêter ça et vous payer une bonne formation à l'utilisation des PDF, avant qu'il vous arrive une grosse tuile que vous ne comprendrez pas d'où elle vient et qui va vous faire mal !
(en fait, ça a déjà dû vous arriver souvent, mais comme vous n'avez pas compris pourquoi, donc vous recommencez la même erreur)




Citer
(puisqu'il faut toujours revoir des choses, et qu'on t'envoie que le pdf)...
Effectivement, avec les PDF il faut toujours revoir les choses, mais surtout pas avec Illustrator !

Pour ça il existe des outils d'éditions de PDF, le plus connu est AcrobatPro, avec PitStop et/ou Callas PDFtoolbox, qui permettent de rentrer dans le PDF et de le corriger sans le massacrer comme avec Illustrator !



Citer
donc encore une fois aucun intérêt à retourner dans ID.
Si, avec le natif si tu peux l'obtenir.

Sinon, il existe une extension InDesign qui permet d'ouvrir un PDF nativement dans InDesign... et ça fait beaucoup moins de dégâts que d'ouvrir un PDF non-hybride avec Illustrator ! car au moins ça conserve les différents modes colorimétriques, les pages, les transparences, les textes et paragraphes, les espaces fines, etc.

 6 
 le: décembre 08, 2016, 18:44:08 pm 
Démarré par bemaluvi - Dernier message par bemaluvi
Plutôt Centrer...

 7 
 le: décembre 08, 2016, 18:24:25 pm 
Démarré par bemaluvi - Dernier message par concierge
Ok mais la recadrer comment ? au centre ? à 100% ? autre ?

 8 
 le: décembre 08, 2016, 18:22:27 pm 
Démarré par bemaluvi - Dernier message par concierge
Citer
Ben quand tu fais toute ta construction vectorielle dans Illustrator (car la majorité des éléments le sont), et que tu as la possibilité d'enregistrer directement en pdf rééditable, tu vas pas aller ouvrir ID pour faire un import global et réexporter pdf. ou bien il faut aimer se rajouter du cl
Cela dépend là aussi.
Mais rentrer dans les détails serait un peu technique.

Citer
t aller construire du pack, précisément dans ID, est franchement moins pratique. ID n'est clairement pas fait pour ça.
Je ne vois pas en quoi (selon la nature du pack)

Citer
Ce qui fait qu'on reçoit aussi les pdf exportés d'ID, que nous , nous réouvrons dans Illus pour y travailler précisément sur le vectoriel (puisqu'il faut toujours revoir des choses, et qu'on t'envoie que le pdf)..
Là aussi cela dépend. Il y a ceux qui pensent faire te ceux qui font.
Perso personne ne retouche mes pdf.
Et en agences, le protocole pdf est verrouillé, et traçable, pour éviter toutes contestation en cas de problèmes.
(Je ne sais pas d'ailleurs si c'est une bonne idée que de retoucher des fichiers qui ne sont pas de soi en cas de litige)

Alors je ne sais pas de qui genre de pack tu parles, mais je persiste que la plupart des gars que je croise et qui sont spécialisés en pack bossent beaucoup avec ID depuis quelques temps déjà… et n'en disent que du bien au niveau de la prod.

 9 
 le: décembre 08, 2016, 18:13:27 pm 
Démarré par arno2310 - Dernier message par concierge
Citer
j'aurai aimé que Illustrator emprunte des fonctionnalités à Artpro et Artioscad plutôt qu'à ID.
Il y a des plugs ArtPro, payants bien entendu. Business is business

 10 
 le: décembre 08, 2016, 16:03:46 pm 
Démarré par bemaluvi - Dernier message par bemaluvi
Bonjour, je souhaiterais automatiser une procédure pour obtenir l'effet souhaité (en pièce jointe).
Pour l'exemple, j'ai importé mon image et ensuite via les Options d'Ajustement de bloc j'ai choisi Remplir le bloc proportionnellement et j'ai mis des valeurs négatives (-5 mm) pour obtenir la marge interne sur les 4 côtés.
Visuellement le résultat me convient mais petit hic cela a pour effet de réduire l'image et non de la recadrer.
Alors que moi j'aimerais que l'effet soit le même (marge interne de 5 mm) mais que l'image soit recadrée et non réduite.

Est-ce possible ? Pour qu'ensuite je fasse un Style d'objet ?

J'ai InDesign CS 6.

A +

Pages: [1] 2 3 ... 10


Wisibility est un sité dédié à la formation aux métiers l’image. Vous y trouverez différentes ressources vous aidant à maîtriser les logiciels graphiques tels que Photoshop, Lightroom, Illustrator, InDesign, Flash… Aujourd’hui, Wisibility réunie plus d'une vingtaine d’experts, intervenant en Entreprise pour former graphistes, webdesigners, développeurs web, photographes, monteurs, trucistes…
Depuis 2006 nous nous sommes spécialisés dans les tutoriels vidéos permettant de se former à distance. Notre forum très actif, géré par une équipe de bénévoles répondra à vos demandes. Vous pourrez également profiter de nos émissions et reportages sur la Wisi TV.

Nos partenaires

         
Contact - Wisibility est une marque déposée

Blog - Tutoriels - Wisi TV - Forum