Tutoriels vidéo art graphique gratuits

 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Pages: [1] 2 3 ... 10
 1 
 le: Avril 17, 2014, 21:38:22 pm 
Démarré par dwis - Dernier message par fremo
... mais mes dialogues avec les "graphistes" et "agences" ont été encore plus surréalistes !!!  ;D

Ah oui, ceux-là aussi je les connais.    :'(

Ce sont eux qui t'amènent un 32 pages avec tous les noirs en C100 M100 J100 N100 (y compris sur les textes) « pour qu'ils sortent plus denses à l'impression », hein ?
Et ils t'expliquent avec une morgue incroyable que c'est ce qu'on appelle du soutien au noir !!!

Mais je crois que là on dérape un peu par rapport au sujet initial.   ;D
 2 
 le: Avril 17, 2014, 20:54:24 pm 
Démarré par dwis - Dernier message par claude72
Je vois que nous avons eu à peu près les mêmes interlocuteurs...  X)

Et encore, là je ne parlais que des imprimeurs...

... mais mes dialogues avec les "graphistes" et "agences" ont été encore plus surréalistes !!!  ;D

Genre :
- ah bon, on ne peut pas faire une brochure agrafée à cheval de 18 pages ? ben pourquoi ??


Quant aux clients, c'était indescriptible  ::)

Genre :
- oui, je sais qu'Illustrator n'est pas un logiciel de mise en page, ça fait 30 ans que je suis dans le métier et je travaille au service PAO des MMA, alors je connais mon boulot... mais là je fais ça bénévolement pour l'asso et je n'avais qu'Illustrator sous la main.

Ou : la bricoleuse nous ramène un flyer 10x15 en JPEG à 300ppi, merdé sous PhotoshopElement... et une affiche 40x60 identique qu'elle a extrapolée du flyer par un suréchantillonnage sauvage, puis enregistré en JPEG basse qualité pour que le fichier ne soit pas trop lourd... donc pourri + flou + mosaïqué (grosse mosaïque, environ 6-7 mm les pavés de la mosaïque !!!). On l'a prévenu que ça allait de très mauvaise qualité, mais elle nous dit d'imprimer quand-même... et elle vient chercher son affiche :
- mais c'est horrible !
- ben oui, c'est normal, vu comment vous l'avez fait... et on vous avait prévenu...
- ben oui, mais moi j'ai fait ce que j'ai pu... et je ne pensais pas que ça allait être aussi mauvais !!! holàlà, ça ne va pas, il faut tout refaire... vous pouvez refaire le fichier et le réimprimer ?
- oui, on va vous faire un devis.
- ah ben non, c'est pas possible, c'est de votre faute, vous n'auriez pas dû imprimer comme ça, alors maintenant il faut réimprimiez à vos frais... sinon je vais me faire virer !
Et le boss a "baissé son froc", donc ça a été refait et réimprimé à nos frais !!!
(ça a été le dernier dans le genre... après, je suis parti !)
 3 
 le: Avril 17, 2014, 19:51:12 pm 
Démarré par dwis - Dernier message par fremo
@claude72

Je vois que nous avons eu à peu près les mêmes interlocuteurs...  X)

Je me souviens aussi de celui-là :

Le client :

– Je ne comprends pas pourquoi vous avez changé le bleu ciel de ma photo en bleu marine.
Moi :
– Je n'ai rien changé, c'est bien votre photo affichée sur un écran calibré et calé en prévisualisation sur le profil d'impression. Par contre c'est vous qui avez dû changer les réglages du ciel de votre photo !
– Oui, je trouvais que le ciel ne claquait pas assez ; j'ai un peu touché à la saturation des bleus.
– Mais vous avez toujours le fichier de votre photo originale ?
– Non, le fichier RAW prenait trop de place sur mon disque ! Vous allez quand même pouvoir faire quelque chose, hein ?!
(Gros soupir)
 4 
 le: Avril 17, 2014, 18:12:42 pm 
Démarré par dwis - Dernier message par concierge
Citation
Pour moi, c'est plutôt le rêve ce genre de fichier pour avoir beaucoup de latitude pour préparer ces images à l'impression offset et garder un max de nuance
Pas quand le gars a vendu son image qui contient des couleurs qui n'existent même pas dans la nature et et que tu te surprends à devoir faire un cours de color management au client…
Il a eu de la chance que je n'étais pas là ce jour là, parce que je lui en aurais fait voir encore d'autres de couleurs ;)
 5 
 le: Avril 17, 2014, 17:31:24 pm 
Démarré par dwis - Dernier message par claude72
Je ne suis pas aussi pessimiste avec les imprimeurs.

Effectivement, je suis d'un naturel pessimiste...

... mais j'ai aussi été imprimeur pendant 18 ans, et dans les discussions techniques avec les confrères j'en ai entendu des vertes et des pas mûres, et j'ai souvent été pris pour un doux dingue et/ou un martien !

Genre :
- vous demandez quel profil pour les images ?
- (très sûr de lui) Ah nous on ne veut pas entendre parler de ces conneries, on travaille toujours sans profil colorimétrique et on n'utilise que des images sans profil !!!
- ah ?? et vous faites comment pour sortir des images en CMJN sans profil ?? parceque ce n'est pas possible !
- ben si, c'est simple, il suffit de faire "Mode = CMJN" dans Photoshop et là l'image est convertie en CMJN sans profil, et pour les images qui arrivent déjà en CMJN, il suffit de cliquer sur "Supprimer le profil" à l'ouverture.
- ?? (là je me demande si il est vraiment con ou si il fait semblant, et je laisse tomber...)

Ou alors :
- est-ce que vous pouvez me flasher des fichiers InDesign ?
- InDesign ! ahahahah vous utilisez cette merde ? c'est vraiment n'importe quoi ce logiciel, on peut même pas mettre un contour autour d'une image !!!
- euh, si, c'est tout simple
- non, c'est pas possible !
- ben, ça fait 2 ans que je l'utilise, et j'ai déjà mis des contours autour des images !!!
- non, c'est pas vrai, c'est pas possible.
- bon, bon, OK, vous avez certainement raison...
(c'était ID 1.5 vs le chef d'atelier PAO d'une imprimerie d'environ 250 personnes)

Ou :
- je suppose que vous voulez un PDF
- ah oui, bien-sûr !
- distillé ou exporté ?
- ?? ben, un PDF !
- 1.3 ou 1.4 ?
- un PDF
- oui d'accord, mais quel genre de PDF ?
- ben un PDF HD !
- et c'est quoi pour vous un PDF HD pour une affiche 120 x 160 cm ?
- ben c'est un PDF HD !!!
- vous pouvez me passer votre service PAO ?
- non c'est pas possible il est en vacances pour la semaine.
(en fait, il n'avait pas de service PAO, il n'avait pas non plus de presse 120x160 et donc il faisait sous-traiter chez un spécialiste de l'impression grand format !!! alors j'ai appelé directement le sous-traitant...)

Ou :
- le PDF, vous le préférez exporté ou distillé ?
- pourquoi, il y a une différence ?
(pré-presse d'une imprimerie de taille moyenne (1 presse 4 couls 4 poses, 2 presses 5 couls 8 poses) avec une bonne réputation... bon, il faut dire aussi qu'il avait un flux Prinergy tout neuf, donc ce genre de détail ne devait pas lui poser de problème !!!)


Ou :
(là c'est nous qui sous-traitions pour un autre imprimeur)
- vous m'avez envoyé une image JPEG niveaux de gris à 300 ppi pour votre enveloppe... euh, ce n'est pas top : le dessin est plutôt un dessin "au trait", et le texte est pixellisé.
- j'ai toujours fait comme ça et je n'ai jamais eu de problème.


Ou :
- sur du couché brillant vous mettez quelle densité d'encrage ?
- le densito, c'est de la connerie, moi j'ai 30 ans de métier et je fais tout à l'oeil !
(à sa décharge, il faut quand-même reconnaître que tirer aux densités à partir d'un fichier dont le profil colorimétrique est inadapté (c'était l'époque des SWOP par défaut dans Photoshop), c'est souvent aller droit dans le mur !!!)

Etc.
 6 
 le: Avril 17, 2014, 13:31:13 pm 
Démarré par dwis - Dernier message par belnea
Pour moi, c'est plutôt le rêve ce genre de fichier pour avoir beaucoup de latitude pour préparer ces images à l'impression offset et garder un max de nuance 8)
le raw direct...avec les réglages du client dans lightroom, oui. sinon, pas trop top si le photographe ne donne pas de consigne sur le rendu espéré.
 7 
 le: Avril 17, 2014, 13:07:09 pm 
Démarré par dwis - Dernier message par concierge
Citation
Cela peut être le profil associé à son appareil photo ou le profil utilisé dans Photoshop, Lightroom
C'est surtout souvent le problème justement. Il n'y a pas encore 2 jours un photographe nous a donné ses images targuées avec un ProPhoto et en 32 bits… Il risque d'être un peu déçu de la conversion je le crains :(
D'ailleurs sans faire la conversion, une simulation logicielle écran (soft proofing) est en général un bon début (sur un écran si possible graphique et calibré).
 8 
 le: Avril 16, 2014, 19:33:21 pm 
Démarré par dwis - Dernier message par dwis
Merci à fremo et claude72 pour ces réponses parfaitement claires.
Et merci à Claude pour sa franchise. Je ne suis pas aussi pessimiste avec les imprimeurs. Photographe dans une administration, je me suis mis à la PAO et j'ai fait un peu de print avec des imprimeries type moyennes ou très grandes entreprises. Je n'ai jamais eu de problème et j'ai rencontré des services prépresse compétents. J'ai eu plus de soucis avec les boites de com-graphismes.
BM
 9 
 le: Avril 16, 2014, 18:27:53 pm 
Démarré par dwis - Dernier message par claude72
Citation
Où en est-on ?

Toujours au même point : le flux RVB existe depuis déjà plus de 10 ans, les profils colorimétriques depuis 25 ans...

... mais les imprimeurs sont (presque) tous restés coincés au CMJN de leurs encriers et des débuts de l'imprimerie et aux images (qu'ils croient) sans profil : il faut être réaliste, 10 petites années de progrès ne peuvent pas lutter contre 200 ans de traditions, d'immobilisme et d'empirisme, plus 25 ans d'obscurantisme, le tout assaisonné d'un QI plutôt "bas du front"...

Donc ça n'est pas près de changer !

À mon avis (mais je peux me tromper... j'espère me tromper !) l'imprimerie offset disparaîtra avant que les imprimeurs comprennent l'intérêt du flux RVB et des profils qui vont avec.




Qui  fait la conversion en cmjn. C'est un vieux débat.

Mais non, il n'y a pas de débat, il y a 3 méthodes :
1- une qui fonctionne (le flux RVB)  :D,
2- une qui ne fonctionne pas du tout (le CMJN)  >:(
3- et une qui adapte celle qui fonctionne aux demandes des incompétents qui veulent celle qui ne fonctionne pas, tout en leur laissant croire qu'ils ont raison  ;D


1- Celle qui fonctionne, la plus efficace et la plus performante, en fait la seule vraie, c'est le flux RVB.
Point final du débat.

Dans un vrai flux RVB, le PDF conserve des images en RVB, et c'est l'imprimeur qui se charge lui-même de la conversion en CMJN :
- au mieux avec SON profil colorimétrique qu'il a lui-même établi en fonction de la caractérisation de SA presse sur SON papier
- ou avec un profil générique correspondant au papier et au procédé d'impression...



... mais, comme les imprimeurs sont incapables de comprendre le flux RVB, incapable de comprendre la gestion des couleurs et donc ne veulent que du CMJN, dans la réalité on arrive au paradoxe suivant :
- quand on leur donne du RVB, plus pratique et plus souple pour eux, comme ils ne savent pas le traiter et ne veulent pas apprendre, alors ils foirent l'impression à cause de leur incompétence, mais ils accusent le créateur du fichier, sans aucune possibilité de négocier
- quand on leur donne du CMJN pourri, ils foirent l'impression à cause de l'incompétence du créateur du fichier (et un peu aussi de la leur), mais comme c'est leur méthode habituelle et qu'ils ont toujours fait comme ça et qu'ils ne comprennent pas pourquoi ça merde, alors en négociant un peu ils finissent par accepter de ré-imprimer à leurs frais...
C'est ce qu'on appelle se tirer une balle dans le pied !



Donc, aujourd'hui (et probablement encore pendant longtemps) il vaut mieux leur donner du CMJN... mais il y a deux façons de faire des fichiers CMJN pour les imprimeurs :


2- La méthode qui ne fonctionne pas, ancestrale, pourrie, qui a depuis longtemps prouvé son inefficacité et son incapacité à reproduire des couleurs fiables et réalistes, préconisée et utilisée par la plupart des imprimeurs (incompétents), qui consiste à convertir toutes les images en CMJN tout de suite et n'importe comment, du moment que c'est du CMJN : il suffit de faire "Mode = CMJN", de préférence sans se préoccuper du profil colorimétrique, de préférence avec le profil par défaut de Photoshop qui est loin d'être le plus adapté à l'impression offset (certains sont même carrément des daubes inimprimables, comme par exemple le Fogra27).
Quite à se tirer une balle dans le pied, autant faire les choses bien, donc autant que ce soit du gros calibre !!!


3- Et le mieux aujourd'hui, c'est la méthode décrite par fremo : elle permet de garder le meilleur du flux RVB tout en s'adaptant à l'obscurantisme actuel des imprimeurs et leur sacro-saint CMJN.
 10 
 le: Avril 16, 2014, 15:20:38 pm 
Démarré par Charlie - Dernier message par Charlie
Bonsoir à Tous,
Je viens de voir que cette question avait déjà été posée à 2 reprises sans qu'il n'y ait jamais eu de réponse (bien que le total des lectures avoisine 700 pour l'un et près de  2 000 pour l'autre).
Je me retrouve dans l'impasse de ne trouver d'explication logique.
J'ai redémarrer plusieurs fois le MBP.
Tous les fichiers sont audibles dans Bridge mais rien dans Première, quelque soit le fichier.
Des MàJ ont été effectuées récemment, quelqu'un a-t-il rencontré les mêmes problèmes depuis ?

En vous remerciant d'avance pour toute réponse...
A bientôt
Charlie
Pages: [1] 2 3 ... 10


Wisibility est un sité dédié à la formation aux métiers l’image. Vous y trouverez différentes ressources vous aidant à maîtriser les logiciels graphiques tels que Photoshop, Lightroom, Illustrator, InDesign, Flash… Aujourd’hui, Wisibility réunie plus d'une vingtaine d’experts, intervenant en Entreprise pour former graphistes, webdesigners, développeurs web, photographes, monteurs, trucistes…
Depuis 2006 nous nous sommes spécialisés dans les tutoriels vidéos permettant de se former à distance. Notre forum très actif, géré par une équipe de bénévoles répondra à vos demandes. Vous pourrez également profiter de nos émissions et reportages sur la Wisi TV.

Nos partenaires

             
Contact - Wisibility est une marque déposée

Blog - Tutoriels - Wisi TV - Forum