Tutoriels vidéo art graphique gratuits

 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Pages: [1] 2 3 ... 10
 1 
 le: Aujourd'hui à 13:11:50 
Démarré par koko - Dernier message par concierge
Citer
Donc cette limite à 150 % est complètement bidon, il vaudrait mieux que vous vous fixiiez une limite de résolution de sortie en fonction du procédé d'impression.
Ce qui dans "information" Indesign se nomme "PPP réels/PPP effectifs"…

Depuis CS4 on peut d'ailleurs se créer des contrôles en amont personnalisés, avec alertes, ce qui est vraiment TRÈS TRÈS pratiques selon la nature des travaux ;)

 2 
 le: Aujourd'hui à 10:01:35 
Démarré par kasaubon - Dernier message par kasaubon
ne pas tenir compte de ce message, je n'avais pas màj ma TDM #blonde

 3 
 le: Aujourd'hui à 09:51:34 
Démarré par kasaubon - Dernier message par kasaubon
Bonjour à tous,

je butte sur un truc hyper simple sur la mise en forme de ma tdm:
je voudrai simplement avoir le N° de la page à gauche -> mon pt de conduite -> le nom de mon chapitre justifier à droite...  ???
et j'ai le nom de mon chapitre -> mon pt de conduite -> le N° de la page
une idée pour éviter que je fasse tout à la main ?
merci d'avance !
^^
une capture de ma boite de style de tdm: http://ovh.to/DXgYsZ

 4 
 le: juin 30, 2015, 18:21:34 pm 
Démarré par koko - Dernier message par claude72
Notre travail est alors le suivant:
Dès lors qu'un taux d'importation dépasse 150% (on s'est fixé cette limite) nous alertons sur la qualité du rendu final.

Limite totalement arbitraire et surtout absolument pas représentative de la réalité, dans la mesure où un taux d'importation seul ne veut rien dire, puisque si on base un résultat final sur la résolution finale de l'image, cette résolution finale dépend de la résolution réelle de l'image ET du taux d'agrandissement à l'importation (et aussi dans une moindre mesure du taux de réduction, mais ce problème est beaucoup plus rare), ainsi que du procédé d'impression.

Exemples :

- une image à 300 ppi agrandie à 200 % (donc une résolution de sortie de 150 ppi) donne un résultat tout-à-fait correct pour une impression numérique jet-d'encre grand format, c'est même ce que demande les imprimeurs numériques grand-format, avec même des taux d'agrandissement allant jusqu'à 400 %, c'est à dire une résolution de sortie de 75 ppi

- une image 600 ppi agrandie à 200 % a une résolution de sortie de 300 ppi, c'est à dire la "norme" pour une impression offset de qualité en trame 175 lpi

- une image à 72 ppi à 110 % est insuffisante pour une impression offset normale bien qu'ayant un agrandissement en-dessous de ta limite...


Et puisque tu parles d'impression 4x3 :

- à l'époque de la sérigraphie le standard était de travailler au 1/10e avec des images à 300 ppi, ce qui faisait un rapport d'agrandissement final de 1000 % et une résolution de sortie de 30 ppi

- la dernière fois que j'ai fait sous-traiter l'impression d'une affiche 120 x 160 en offset, l'imprimeur m'a demandé un fichier avec des images à environ 100 ppi, c'est à dire 300 ppi à 300 %.


Donc cette limite à 150 % est complètement bidon, il vaudrait mieux que vous vous fixiiez une limite de résolution de sortie en fonction du procédé d'impression.
Et si tu ne veux pas t'emmerder à faire le calcul, et que tu travailles avec InDesign, toutes les versions récentes intègrent une fonction dans la palette des liens qui te permet de connaître la résolution de sortie de chaque image.



Citer
Mais ces alertes sont souvent incomprises (elles donnent surtout lieu à des mouvements de panique assez comiques, l'étape de la PAO étant souvent considérée comme une étape de formalité qui prend 5mn) et lorsqu'au final on imprime quand même la 4X3, par exemple, on nous dit: "bah alors il est où le problème, c'est très bien comme ça!"

Il faut aussi comprendre dans ce métier que le client moyen se contente de sa propre médiocrité (pour ne pas dire "nullité")... donc on est en général (agréablement) surpris que le client accepte sans rechigner, voire même est pleinement satisfait du résultat imprimé complètement pourri issu de SON fichier.




Citer
Pensez-vous qu'il soit judicieux d'investir dans un simulateur de trame? (Option Dot Creator pour Fiery XF pour qui le connait). Sachant que de toute façon personne n'y comprend rien...

Si tu fais de la 4 x 3, tu seras obligé de faire une sortie en réduction... donc avec une trame plus fine que le résultat final réel, et qui ne sera pas représentative du résultat final réel.

 5 
 le: juin 30, 2015, 12:26:26 pm 
Démarré par koko - Dernier message par koko
Bonjour Wisigoths,

Une nouvelle question pour les pros du print.

La situation:
Parce que la créa a été faite avec un fichier bitmap bank-image maquette (un fichier de 400x400px à 72dpi avec un gros filigrane), cadré dans un petit coin de la photo; parce que le client a validé cette maquette; et parce que personne ne s'est posé la question de la "qualité" et de la définition du visuel, nous nous retrouvons souvent à devoir importer des visuels dans mes mises en page InDesign à des taux d'importation complètement improbables (800% dans un format A3 est monnaie courante).

Etant un studio PAO nous avons pour rôle de vérifier les éléments qu'on nous fourni. Cette intervention a bien sûr lieu lorsque tout a été validé en amont... :'(

Notre travail est alors le suivant:
Dès lors qu'un taux d'importation dépasse 150% (on s'est fixé cette limite) nous alertons sur la qualité du rendu final.
Toutefois nous mettons un bémol à cette alerte en précisant aux intervenants que:
La qualité du rendu d’un fichier imprimé est subjective et dépendante de nombreux facteurs (piqué, grain de la photo d’origine, trame d’impression, distance d’observation, éclairage environnant, etc.).
Nous proposons alors une concertation STUDIO/PRODUCTION/CREA, autour d’une épreuve numérique calibrée, cadrée sur une partie significative du visuel au format final, afin de décider de l’utilisation ou non du fichier.


Vous l'aurez compris, cela a pour objectif de ne pas engager notre responsabilité quant à la qualité finale d'un fichier.

Mais ces alertes sont souvent incomprises (elles donnent surtout lieu à des mouvements de panique assez comiques, l'étape de la PAO étant souvent considérée comme une étape de formalité qui prend 5mn) et lorsqu'au final on imprime quand même la 4X3, par exemple, on nous dit: "bah alors il est où le problème, c'est très bien comme ça!"
Sachant qu'on a réechantillonné le fichier avec Photoshop (l'interpolation de Photoshop est "un peu" meilleure que ce que peut faire InDesign, ou même un RIP, à ma connaissance), ce qui a un peu limité la casse, mais la vérité c'est que c'est quand même crado...

Ma problématique concerne l'épreuve que nous sortons pour montrer le rendu final.
Elle n'est en réalité pas représentative du rendu final support: nous n'avons pas de simulateur de trame sur notre RIP... et c le genre de truc qui coute très cher!...

Est-ce que notre démarche vous semble judicieuse (le fait d'alerter et de proposer une épreuve numérique pour juger du rendu d'une image)?
Pensez-vous qu'il soit judicieux d'investir dans un simulateur de trame? (Option Dot Creator pour Fiery XF pour qui le connait). Sachant que de toute façon personne n'y comprend rien... (toujours ces 2 démarches qui s'opposent: éduquer les gens ou les enfumer pour pas se faire chier)
Pour se rapprocher au maximum de l'impression finale, y-a-t-il d'autres facteurs qu'il faudrait simuler? (engraissement, teinte papier). Sachant qu'on travaille sur du papier Semi Mat 250g normalisé ISO + calibration intégrale de notre chaîne graphique.

Merci d'avance pour vos réponses.

 6 
 le: juin 27, 2015, 10:05:19 am 
Démarré par spip - Dernier message par concierge
Citer
La seule que je connaisse serait d'intégrer au PDF les polices utilisées dans le document, mais je ne sais pas comment faire quand j'exporte dans InDesign. Donc si vous savez comment faire, je suis preneur.
C'est fait (en jeux partiel), d'où l'inutilité (sauf cas particulier) de vectoriser (ce qui alourdi le Pdf de surcroît)

Citer
(perso je n'aimais pas du tout ce réglage, et je demandais toujours une incorporation en jeux complets)
à essayer effectivement…


Citer
Convertir puces et numérotation en texte
On peut aussi y assigner le contenu du presse papier (donc faire une puce vectorisée pour le coup, puis là copier)

 7 
 le: juin 26, 2015, 23:31:03 pm 
Démarré par spip - Dernier message par claude72
J'entends, j'entends, mais beaucoup d'imprimeurs demandent (pour ne pas dire "exigent") que le texte soit vectorisé, donc malheureusement j'ai pas trop le choix.
Du coup, quelle alternative proposez-vous ?

Changer d'imprimeur, pour des plus compétents qui comprennent que les PDF sont un petit peu plus évolués que les EPS, et qu'ils incorporent les polices !

Ceci dit, dans le genre PDF pourris les imprimeurs en voient des vertes et des pas mûres, et ils cherchent aussi à se protéger contre des PDF mal faits qui risquent de mal sortir...

... sans bien comprendre que les seuls qui sont capables de vectoriser les fontes dans des PDF sont ceux qui utilisent des logiciels de PAO, et donc ceux qui font les PDF les meilleurs (ou les moins mauvais...??) : ça m'étonnerait que la secrétaire de base qui n'y connaît strictement rien en PAO et qui sur l'ordre du patron fait la plaquette de l'entreprise avec Publisher ou Word soit capable de livrer à l'imprimeur un PDF avec des fontes vectorisées !!! et pourtant les imprimeurs les acceptent, malgré tout les emmerdements que ce genre de PDF apporte.

De plus, un imprimeur normalement équipé pour traiter des PDF se doit d'avoir au moins PitStop, qui a une fonction pour vectoriser les polices dans le PDF en cas de problème : donc il n'est pas nécessaire de vectoriser systématiquement !
(et je dois dire que dans ma vie passée de flasheur dans une imprimerie, cette fonction m'a souvent dépanné, mais en fait j'en ai eu besoin surtout pour flasher des PDF "exotiques" sortis de Word ou Publisher avec des "PDFiseurs" de merde du genre PDFcreator...



Citer
La seule que je connaisse serait d'intégrer au PDF les polices utilisées dans le document,

Ben oui, c'est la solution !



Citer
... mais je ne sais pas comment faire quand j'exporte dans InDesign. Donc si vous savez comment faire, je suis preneur.

Ça fait bien longtemps que je n'ai pas fait de PDF  avec InDesign, mais il y a un onglet spécifique pour régler le comportement des polices dans le PDF, et il me semble qu'elles sont incorporées par défaut, en jeu partiel.

(perso je n'aimais pas du tout ce réglage, et je demandais toujours une incorporation en jeux complets)

 8 
 le: juin 26, 2015, 19:49:20 pm 
Démarré par spip - Dernier message par spip
Citer
Citer
Pour éviter les problèmes de compatibilité, j'ai pris pour habitude de vectoriser le texte avant d'envoyer mes documents aux imprimeurs.


Très mauvaise habitude !!!

J'entends, j'entends, mais beaucoup d'imprimeurs demandent (pour ne pas dire "exigent") que le texte soit vectorisé, donc malheureusement j'ai pas trop le choix.
Du coup, quelle alternative proposez-vous ?

La seule que je connaisse serait d'intégrer au PDF les polices utilisées dans le document, mais je ne sais pas comment faire quand j'exporte dans InDesign. Donc si vous savez comment faire, je suis preneur.
Bonne soirée  ;)

 9 
 le: juin 26, 2015, 18:43:03 pm 
Démarré par spip - Dernier message par claude72
Pour éviter les problèmes de compatibilité, j'ai pris pour habitude de vectoriser le texte avant d'envoyer mes documents aux imprimeurs.

Très mauvaise habitude !!!



Citer
Cependant, j'ai créé un autre problème...

Plus exactement tu viens de voir un des problèmes créés par la vectorisation.

 10 
 le: juin 26, 2015, 15:39:59 pm 
Démarré par spip - Dernier message par Eddy
Bonjour.
Regarde dans l'onglet "Avancé" → Polices

Pages: [1] 2 3 ... 10


Wisibility est un sité dédié à la formation aux métiers l’image. Vous y trouverez différentes ressources vous aidant à maîtriser les logiciels graphiques tels que Photoshop, Lightroom, Illustrator, InDesign, Flash… Aujourd’hui, Wisibility réunie plus d'une vingtaine d’experts, intervenant en Entreprise pour former graphistes, webdesigners, développeurs web, photographes, monteurs, trucistes…
Depuis 2006 nous nous sommes spécialisés dans les tutoriels vidéos permettant de se former à distance. Notre forum très actif, géré par une équipe de bénévoles répondra à vos demandes. Vous pourrez également profiter de nos émissions et reportages sur la Wisi TV.

Nos partenaires

             
Contact - Wisibility est une marque déposée

Blog - Tutoriels - Wisi TV - Forum