Tutoriels vidéo art graphique gratuits

 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Messages - claude72

Pages: [1] 2 3 ... 39
1
Impression / Re : Lexique PRINT en anglais
« le: mars 17, 2017, 19:48:28 pm »
Dans un dico j'ai trouvé :

page de garde (feuille vierge suivant la couverture) = "flyleaf"

vernis = "varnish" ou "lacquer", selon les usages et les pays (US ou UK)... mais je n'ai pas trouvé le mot spécifique à l'imprimerie :(

2
Pas d'idée, mais c'est le genre de souci que j'ai souvent eu en voulant imprimer à partir d'Illustrator (je ne sais plus quelles versions)...
On ne va pas reprendre la discussion sur le sujet, mais c'est une des raisons qui m'ont fait détester Illustrator pour la mise en page ::)

3
Illustrator / Re : lié un fichier texte à un calque
« le: mars 16, 2017, 19:29:18 pm »
Avec Illustrator je ne sais pas si ça peut se faire...

... mais avec InDesign il est possible de lier un fichier de texte à un bloc de texte.

4
Illustrator / Re : faire un pdf vectoriel
« le: mars 16, 2017, 19:26:47 pm »
Même réponse : pourquoi les rouvrir sous Illustrator (c'est, pour parler clairement, une des plus monstrueuses conneries que peut faire un imprimeur avec un PDF !!!) ? alors qu'Acrobat Pro peut ajouter des repères de coupe à l'impression.

Et si il amalgame/impose les PDF pour l'impression, n'importe quel logiciel d'imposition sait aussi ajouter des repères de coupe à l'impression (c'est même le B. A. BA de du fonctionnement d'un logiciel d'imposition).

5
Impression / Re : Lexique PRINT en anglais
« le: mars 16, 2017, 19:20:20 pm »
fonds perdus = bleed
pages de garde = first page (??)
vernis sélectif = selective varnish ??
tons directs = spot colors
hirondelles = trim marks (repères de coupe) / registration marks (repères de calage)
épreuve = proof

J'avais ça dans le temps, récupéré sur internet... mais je ne le retrouve pas... désolé... je vais chercher...
En attendant, si tu as d'autres termes à traduire, je peux t'aider un peu.


Edit

Retrouvé, là :

http://www.lexicool.com/dictionnaire.asp?ID=UW2WM58643

6
Illustrator / Re : Ouvrir un fichier PDF dans Illustrator
« le: mars 04, 2017, 19:50:44 pm »
J'ai été obligé d'ouvrir le pdf...

Par expérience, le plus ouvent quand ça commence par "j'ai été obligé...", ça continue en faisant une connerie. ;D

Et c'est le cas : le topic explique que ILLUSTRATOR N'EST PAS UN ÉDITEUR DE PDF, donc qu'IL NE FAUT PAS OUVRIR DES PDF AVEC ILLUSTRATOR, et pourtant toi tu arrives à la fin de cette discussion en demandant pourquoi tu as un problème avec un PDF que tu as quand-même édité avec Illustrator : la réponse est simple, ça part en vrille parceque Illustrator n'est pas un éditeur de PDF.

Ensuite tu t'enfonces dans des bidouillages de plus en plus foireux et hasardeux "pour essayer de revenir à une situation normale"... que tu ne pourras pas retrouver avec Illustrator, pour la bonne et simple raison que Illustrator n'est pas un éditeur de PDF. (c'est bizarre, j'ai l'impression de me répéter ???)



Pour régler ton problème il y a 2 possibilités :

- AcrobatPro + PitStop qui te permettront d'enlever le truc en trop dans le PDF

- puisque apparemment ton PDF ne contient qu'une simple image matricielle, tu peux l'ouvrir avec AcrobatPro, sélectionner l'image, demander l'édition à partir d'Acrobat, ce qui va ouvrir automatiquement l'image dans Photoshop... après il te suffit de l'enregistrer depuis Photoshop en TIFF avec le nom que tu veux.


Accessoirement, ton PDF est peut-être un chouïa moisi ?? parceque même si Illustrator n'est pas un éditeur de PDF et qu'il peut faire de très gros dégâts dans un PDF, passer de 2 Go à 2 Mo pour une simple image me paraît quand-même un peu beaucoup... faudrait voir le PDF.

7
InDesign / Re : Magazine en quadri mais pas les photos, pourquoi ?
« le: février 21, 2017, 20:13:57 pm »
Dans les ciels bleus, la conversion veut toujours me mettre du jaune dedans alors que je n'en veux pas , même 1%  :P

Dommage, c'est joli un peu de jaune dans un beau ciel bleu...  ;D

Ceci dit, soyons sérieux... Que l'image soit convertie de RVB en CMJN en utilisant la conversion de Photoshop avec un profil précis, ou qu'elle soit convertie dans le RIP de l'imprimeur avec le même profil, c'est du kif et le résultat est le même !!!
Donc si il y a 1% de jaune dans ton ciel bleu après conversion en CMJN, c'est que ce 1% était déjà potentiellement existant dans l'image RVB... donc ce n'est pas la conversion RVB->CMJN qui est mauvaise, mais c'est le fichier RVB original qui n'a pas les bonnes couleurs.

8
Impression / Re : Les règles de base pour réussir les filets
« le: février 14, 2017, 21:52:42 pm »
Juste une précision :

Une impression tramée signifie qu'on a moins de 100% d'encre, c'est ça ?

C'est bien ça.



Citer
Mais encore :
que dois-je retenir de cette réponse si le travail est destiné à une impression numérique ?

J'étais imprimeur offset... donc je t'ai donné une réponse principalement pour l'offset.

Mais une impression numérique est :
- soit une impression laser, et dans ce cas voir la partie sur la largeur des filets avec une imprimante laser 600 dpi, et adapter si l'imprimante a une résolution de 1200 dpi,
- ou une impression jet-d'encre, et dans ce cas le principe est le même, il te suffit d'adapter à la résolution de l'imprimante !

Et ceci dit, l'avantage de l'impression numérique est que tu peux (faire) imprimer un seul exemplaire, et voir ce que ça donne en vrai avant de lancer l'impression définitive... et corriger si nécessaire.

9
Impression / Re : Les règles de base pour réussir les filets
« le: février 14, 2017, 19:35:56 pm »
Exact, tu as droit à un bon point :D

Donc tu sais que un filet de 0,1 pt fait 0,03527 mm, soit 3 centièmes de millimètre, c'est à dire plus fin qu'un cheveu !

Alors à l'époque des flasheuses film avec ensuite copie sur la plaque, à tous les coup les filets maigres de 0,1 pt étaient plus ou moins brûlés et disparaissaient  :( (c'est d'ailleurs pourquoi les logiciels de pre-flight/vérification signalaient les filets maigres comme étant une erreur à corriger).

Aujourd'hui avec les CTP les filets maigres sortent sur les plaques sans problème, et peuvent donc être imprimés sans problème mais c'est quand-même très fin !!! après, selon les circonstances ça peut poser d'autres problèmes... Grosso-modo, il y a 2 cas : tramé ou pas tramé...

* Pas tramé, c'est jouable :

1- le filet 0,1 pt noir pur à 100% avec une seule encre (que du noir, ou que du cyan ou que du Pantone XXX) ne posera pas de problème à l'impression (avec un CTP)... mais ça reste très fin, et je ne pense pas qu'un filet 0,1pt jaune quadri soit très visible  ::)

2- le filet 0,1 pt en ben-day avec 2 ou 3 primaires (voire les 4) à 100% (genre un rouge C0-M100-J100-N0 ou un bleu C100-M100-J0-N0) ne devrait théoriquement pas poser de problème à l'impression, si l'offsettiste arrive à bien les superposer... et si tu es présent au calage, il y a un risque qu'il t'arrache la tête pour lui avoir donner un truc aussi chiant à imprimer !!! >:(

Ceci dit, même si 0,1 pt est aujourd'hui imprimable, 0,2 pt est plus raisonnable.

Ensuite il faut aussi considérer le procédé d'impression : une flasheuse à 2400 dpi fait des points de 25,4/2400=0,0105 mm, donc le filet de 0,353 mm sera composé de 3 rangées de points de la flasheuse... donc il ne fera pas 0,0353 mm, mais 0,0317 mm.
En revanche, si c'est imprimé sur une imprimante laser 600 dpi dont les points mesurent 25,4/600=0,0423 mm, alors le filet sera composé d'une seule rangée de point et sera donc "arrondi" à une épaisseur de 0,0423 mm minimum.
(c'est la raison pour laquelle des graphistes peu au courant du fonctionnement de leur matériel et d'une imprimerie arrivent à faire des filets plus fins que 0,1 pt, qui sont visibles quand ils sortent leur docs (épreuve, relecture ou BàT) sur leur imprimante laser puisqu'ils ont alors une épaisseur réelle de 0,0423 mm, et ils ne comprennent pas pourquoi ces filets ne sont pas imprimables sur une presse offset alors qu'ils sortent sans problème sur une imprimante laser !!!)


* Tramé (gris ou ben-days dont les composantes ne sont pas à 100%) ce n'est pas la peine : les imprimeurs d'aujourd'hui travaillent le plus souvent avec de la trame 175 lpi, donc ça fait une grille de points de trame avec un pas de 25,4/175=0,145 mm, et là il n'y a pas besoin d'explications longues et détaillées pour comprendre qu'essayer de représenter des filets de 0,0353 mm avec des points disposés tous les 0,145 mm (donc une grille de points 4 fois plus grosse que les filets) ne peut déboucher que sur un échec certain et total.

Je me souviens par exemple d'un graphiste qui avait fait une superbe carte de visite pour son client, avec des genre de très belles volutes grises faites avec des filets fins de l'ordre de 0,2 pt en noir à 50%... et bien à l'impression il a eu des volutes en pointillés !!!
À l'époque j'avais par tâtonnement, calcul et essais de flashage déterminé que pour de la trame 150 lpi il ne fallait pas descendre en-dessous de 0,5 pt (si j'ai bonne mémoire), avec certainement une marge de sécurité... donc aujourd'hui avec de la trame 175 lpi, je ne me risquerais pas à descendre en-dessous de 0,4 pt.

Mais ce n'est pas tout à fait pareil pour un noir à 50% et pour un benday C50-M50-J50-N0 : dans le cas du ben-day, les points de trame de chaque primaire bouchent un peu les trous entre les points de trame des autres primaires... mais ça ne permet quand-même pas de faire des filets de 0,1 ou même 0,2 pt (et il y a toujours l'offsettiste qui voudra t'arracher la tête ;D)

10
Impression / Re : Les règles de base pour réussir les filets
« le: février 10, 2017, 18:27:30 pm »
Avant de te répondre, je vais te poser une question simple : quelle est la valeur du point ? (en millimètre)

Et donc, par le fait, quelle est en millimètre l'épaisseur d'un filet de 0,1 pt ?

11
Photoshop / Re : Taux d'Encrage avec Photoshop !
« le: janvier 23, 2017, 19:31:03 pm »
Je suppose que ton interrogation concerne les images qui sont déjà en CMJN
(sinon, pour les images RVB, le plus simple est de suivre le conseil de concierge !!!)


Il y a plusieurs méthodes...

La seule vraie méthode pro, efficace, sûre qui marche pour toutes les images CMJN et dans tous les cas, est d'utiliser un logiciel de modification/optimisation du TAC avec un profil colorimétrique "Device link" qui donnera l'encrage voulu en sortie.
Il y a par exemple ColorHub de Alwan (anciennement "CMYK Optimizer"), qui selon les versions, et surtout selon ton budget (si j'ai bonne mémoire, il y a 5 ans la version la plus simple de "CMYK Optimizer" coûtait dans les 2000 euros...), peut même corriger des images vectorielles !


*****

Après, ça dépend de l'image ! La méthode la plus facile et abordable est de faire une conversion de profil avec Photoshop ("Édition" -> "Convertir en profil") vers un profil colorimétrique différent qui donne le TAC voulu.
Par exemple, si le TAC à 350% d'une image (mal) convertie en CMJN avec un Fogra27 (de merde) est trop élevé et qu'il te faut un TAC plus raisonnable pour une impression offset, comme 325%, une conversion de profil vers un IsoCoated V2 comme profil de destination te donnera les 325% voulus... et si c'est encore trop, une conversion vers un IsoCoated V2-300 donnera un TAC à 300%...

... mais attention : ces profils sont des profils standard, ce ne sont pas des "Device link" et donc ils risquent de faire des conversions non désirées : par exemple, si dans ton image il y a une zone ajoutée qui est volontairement dans un noir C0-M0-J0-N100 (par exemple, un texte en noir... mais c'est seulement pour exemple car tout le monde sait bien que pour le Print il ne faut pas faire de texte sous Photoshop) alors à l'issu de la conversion par Photoshop le noir N100 sera devenu un noir CMJN avec le TAC défini par le profil (par exemple C78-M68-J58-N94 et 300% avec un IsoCoated V2-300)... alors qu'une conversion avec CMYK Optimizer et un "Device Link" adapté ne touchera pas à cette zone qui restera a C0-M0-J0-N100. Ce n'est pas forcément rédhibitoire, c'est selon l'image... mais il faut au moins le savoir !!!

Et donc pour une image "normale", c'est à dire une simple photo issue d'un APN (et mal convertie par le photographe-qui-a-absolument-voulu-faire-du-CMJN-alors-qu'il-ne-sait-pas-faire) la conversion de profil fonctionne sans problème.


*****

Et enfin, il y a les bidouilles... plus ou moins pro et efficaces... et plus ou moins destructrice (donc à faire sur une copie de l'image, et pas en JPEG !!!) du genre réduire la densité du noir sur la couche noire avec l'outil "Niveaux" ou l'outil "Courbes"... éventuellement associés à une sélection d'une partie de l'image... ou, avec ces mêmes outils, réduire les couches CMJ pour faire un UCR dans une zone précise sélectionnée...

(par contre, je ne vois pas bien comment faire ça avec l'outil "Mélangeur de couches" ?? ??? En fait je crois que je n'ai jamais utilisé cet outil !!! ::))


****

ET, ceci dit, le mieux c'est encore le flux RVB !!! qui permet à l'imprimeur de faire lui-même la conversion en CMJN comme il a besoin.

12
QR Code / Code barre / Re : EAN 13 + numero de série
« le: janvier 22, 2017, 21:14:26 pm »
le barcod maker sort des jpg  ??? étonnant je pensais que l'on avait le choix sur le type de fichier de sortie vectoriel ou pgn ou ..
Oui, il y a le choix : PNG, TIFF, PDF, EPS et JPEG, donc matriciel ou vectoriel...

Mais par définition un code-barres est une image en mode trait, donc qui peut être traitée en matriciel 1-bit ou en vectoriel...

... alors qu'une image JPEG est obligatoirement en mode contone (niveaux de gris, ou RVB ou CMJN, etc.) donc un mode qui est totalement inadapté à un code-barres ! et, personnellement, ça ne m'inspire pas confiance qu'un logiciel spécialisé dans l'édition de code-barres puisse les sortir dans un format d'image qui ne convient à un code-barres :o

13
QR Code / Code barre / Re : EAN 13 + numero de série
« le: janvier 21, 2017, 17:55:20 pm »
Aucune idée pour les ISSN (perso je ne connais que les code-barres EAN13 pour produits divers et ISBN)...

... mais j'ai moyennement confiance dans un générateur de codes-barres qui sort des fichiers JPEG !!!
(même si il sort aussi des fichiers vectoriels)

14
...mais le problème n'est pas vraiment dans les chiffres, ...

Ben si : l'informatique et les images, c'est uniquement et purement mathématique !



Citer
... mais plutôt dans le rapport avec les auteurs, je cherche seulement une astuce pour qu'ils se rendent compte en amont de la taille des images, scan, graph et autres captures d'écran bien pourries qu'ils veulent publier.

Il faut que tu leur fasse comprendre que tu ne t'appelles pas Abby Sciutto, qu'on n'est pas dans une série américaine et que dans la vraie vie les images seront imprimées obligatoirement 3 à 4 fois plus petites que ce qu'ils voient sur leur écran, et que c'est incontournable, (et tu ajoutes : ) point final.


Je sais, ce n'est pas facile : j'ai eu ce problème pendant toute ma carrière d'infographie/pré-presse dans une imprimerie, et ma réponse était simple : non, on ne peut pas agrandir... pourquoi ? parceque votre image n'a pas assez de pixels... mais on peut pas un peu plus ? non, on est déjà en-dessous de la limite... mais si je veux l'image plus grande ? alors amenez-moi une autre image, celle-la est au maximum... oui mais à la télé ils y arrivent! oui, mais c'est comme l'homme invisible, ou Roger Rabbit qui se prend un frigo sur la tète, ça s'appelle un trucage, et va falloir arrêter de me gonfler parceque ça va bientôt m'énerver >:(.
Ils ronchonnaient, me traitaient (intérieurement) de fascho et de dictateur, essayaient la flatterie (avec votre super-matos vous ne pouvez pas faire mieux ? non, on n'est pas dans une série américaine), etc., mais je ne cédais pas...
Et quand j'en avais vraiment marre et que je sentais que l'abruti qui ne veux pas comprendre allait me prendre la tête jusqu'à ce que je lui cède, je lui demandais de me signer une décharge de responsabilité, reconnaissant qu'il avait été mis en garde sur la mauvaise qualité de son image, etc., etc. et qu'il s'engageait à accepter et (surtout !) à payer le travail en dépit de sa mauvaise qualité prévisible... en général, ça les refroidissait et ils acceptaient de se contenter de ce qui était possible techniquement avec leur image.



Citer
j'arrive toujours à bidouiller pour que ça s'imprime, mais parfois c'est vraiment moche,

Faudrait aussi savoir ce que tu veux : si à chaque fois tu leur arranges leur daube, quoiqu'ils te donnent, alors tu n'arriveras pas à leur faire comprendre la notion de limite, et encore moins à leur imposer !

C'est un truc qu'il faut comprendre avec les clients (et c'est pareil avec les patrons) : si tu te décarcasses une fois pour faire un truc quasi impossible, même en prévenant bien que c'est exceptionnel et que tu ne le referas pas pour rien au monde, eux ont vu que c'est faisable, puisque tu l'as fait, et donc considèrent que tu sauras/pourras le refaire... donc ils te le redemanderont en ignorant totalement tes avertissements. Donc soit tu continues à bidouiller pour faire des miracles sans rien dire, et ce faisant tu te discrédites toi-même, et tu vas avoir des images qui vont être de pire en pire, soit tu imposes une limite et tu t'y tiens contre vents et marées sans aucune dérogations.

Ceci dit, j'ai aussi remarqué que le péquin moyen 1° ne voit pas les mêmes choses que nous et donc ne voit pas les défauts que nous voyons, et 2° se satisfait de sa propre médiocrité (pour ne pas dire nullité...) donc même si son truc est une grosse daube, pour lui c'est la 8e merveille du monde parceque c'est lui qui l'a fait !
(c'est comme ça que j'ai vu un gus parfaitement content de son image de 2 mégapixels fièrement sortie de son tout nouvel APN dernier cri (c'était il y a presque 20 ans !!!) imprimée en 60 x 80 cm et complètement pixellisée (moins de 40 ppi dans le sens de la hauteur !)... et il m'a même dit qu'il ne comprenait pas pourquoi je lui avais fait signer cette décharge !!!)

15
... les auteurs (...) me fournissent des images en 72 dpi qui à l'écran leur paraissent grandes mais quand je leur retourne qu'elles ne seront pas plus grand qu'un timbre poste...

T'exagèrerais pas un chouia ? parceque de "grande" sur un écran moderne à "timbre-poste" il y a quand-même une marche qui dépasse largement le ratio théorique !

Grosso modo, entre 72 ppi et 300 ppi il y a un ratio d'à peu près 4 fois (4,16 exactement, puisque 4 x 72 = seulement 288, mais 288 ppi suffisent pour une impression offset)...

Aujourd'hui les écrans ne sont plus en 72 ppi, mais plutôt vers 90 ppi, voire 110/120 sur les portables (et encore plus sur les Retina) : par rapport à 300 ppi, ça fait un ratio d'environ 3-3,5 fois, donc, à la louche, l'image imprimée sera environ 3 à 4 fois plus petite que quand elle est affichée à l'écran par un logiciel de messagerie ou par un navigateur internet ou par Photoshop en zoom 1:1.



Citer
... taille effective d'impression en 300 dpi...

Peut-être devrais-tu aussi arrêter de raisonner systématiquement avec "300 ppi" pour les images imprimées contone, et commencer à calculer correctement la résolution réellement nécessaire ? et tu verras que souvent tu peux utiliser moins... par exemple
- en offset avec une trame 150 lpi, 225-250 ppi suffisent largement, pour de la trame 175 lpi tu peux travailler entre 270 et 300 ppi
- pour du numérique jet-d'encre 200 ppi suffisent.


Ceci dit, ça ne marche que pour des images contone... pour des dessins "au trait", il faut au moins 400-500 ppi, 600 en numérique et la norme est de 1200 ppi en offset.

Pages: [1] 2 3 ... 39


Wisibility est un sité dédié à la formation aux métiers l’image. Vous y trouverez différentes ressources vous aidant à maîtriser les logiciels graphiques tels que Photoshop, Lightroom, Illustrator, InDesign, Flash… Aujourd’hui, Wisibility réunie plus d'une vingtaine d’experts, intervenant en Entreprise pour former graphistes, webdesigners, développeurs web, photographes, monteurs, trucistes…
Depuis 2006 nous nous sommes spécialisés dans les tutoriels vidéos permettant de se former à distance. Notre forum très actif, géré par une équipe de bénévoles répondra à vos demandes. Vous pourrez également profiter de nos émissions et reportages sur la Wisi TV.

Nos partenaires

         
Contact - Wisibility est une marque déposée

Blog - Tutoriels - Wisi TV - Forum