Tutoriels vidéo art graphique gratuits

 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Sujets - koko

Pages: [1]
1
Acrobat / Problème lors de génération de PDF grand format
« le: janvier 25, 2016, 12:11:14 pm »
Bonjour à tous,

J'ai aujourd'hui un soucis avec la création d'un PDF et peut-être l'un de vous pourra m'éclairer de ses lumières.

Je fais un fichier Indesign de 3385x415mm.
C'est une bâche montée au 10e du format réel, donc de 33,85x4,15m au final.

J'ai besoin d'une résolution finale de 30ppp.

J'importe dans InDesign des fichiers image qui en résolution effective sont entre 300 et 600ppp.
Il y a un .TIFF de 3,6Go et 2 .PSD de 700Mo chacun et 2 Illustrators.

Donc j'exporte en PDF depuis InDesign.
PDF X1-a
Sous echantillonnage a 300ppp; compression JPEG.
Recadrage des données graphiques.
Conversion ISO Coated v2, inclusion du profil.

Lorsque j'ouvre le PDF, en place et en lieu de mon image de fond (la plus lourde à la base) il apparait tantôt du cyan tantôt du blanc.

Enlever la Norme X1-a ne change rien.
Réduire l'échantillonnage à 100ppp fonctionne (mais du coup ça me fait du 10ppp en résolution finale... pas bon)

Avez-vous une idée de ce qui peut empêcher que ça fonctionne à 300ppp?

Ma config:
InDesign CC 2015
Acrobat Pro DC
Environnement OS X Yosemite


2
Impression / Contraintes d'impression standard
« le: décembre 02, 2015, 16:41:59 pm »
Je partage aujourd'hui avec les WISIGRAPHISTES les fruits de mes recherches (merci à tous ceux qui m'ont aidé, ils se reconnaitront ;) C72)

Le fichier en PJ s'adresse à tous les graphistes qui produisent à destination du PRINT, soucieux de la qualité de leur production, et qui souhaitent fournir des fichiers adaptés au procédé d'impression auquel ils sont destinés.

Par procédé d'impression on entend la technique physique de reproduction elle-même et sa linéature de trame.
Cela va déterminer la résolution de sortie minimale, le taux d'encrage: 2 des notions essentielles de l'imprimerie.

Même si on ne conseillera jamais assez de se rapprocher de son imprimeur (chacun ayant ses contraintes spécifiques) pour savoir ce qu'il souhaite recevoir, il est parfois difficile de connaitre la finalité exacte de son fichier.

En se référant à ce tableau, vous aurez de très fortes chances de fournir un travail optimisé pour un procédé d'impression donné, mais surtout cela vous donnera les limites à ne pas dépasser concernant la qualité (la résolution, la définition) de vos fichiers et en particulier de vos fichiers bitmap.

Comme cela représente la majeure partie de ce que demandent aujourd'hui les imprimeurs, le fichier PDF devra évidemment être généré dans les règles de l'art: si vous vous emmerdez à respecter des résolutions effectives dans vos mises en page et qu'après vous réechantillonnez tout lors de l'export PDF, autant ne pas vous préoccuper de ce tableau et continuer à "bidouiller". Je n'aborde evidemment pas la gestion de la couleur, de la transparence, les normes et les compatibilités, ce n'est pas le sujet ici.

Si vous fournissez des natifs, suivez simplement ces recommendations.

Ce tableau gagnerait en précision si on incluait également dans l'équation le type de papier utilisé car il détermine lui aussi la linéature de trame. Si vous aimez la perfection, c'est effectivement la démarche à avoir dans la reflexion... mais ce sera autant de possibilités supplémentaires dans lesquelles il vous faudra faire un choix puisqu'on est dans l'hypothèse dans laquelle on ne sait rien (ou pas grand chose) et dans laquelle on essaie de deviner comment sera imprimé notre document...

Les matheux se rendront compte que le facteur de qualité fluctue au fil des lignes: 1,7; 2...
Les infos de ce tableau sont une moyenne de ce que demandent/utilisent les imprimeurs (français) et de ce qui est, en théorie, techniquement viable.

Bonne utilisation à tous.
Toute remarque est la bienvenue.

3
Forum / impossible de poster sur le forum
« le: septembre 15, 2015, 11:30:45 am »
Depuis 2 semaines mes posts ne fonctionnent plus: je suis dirigé vers une page INTERNAL ERROR...
Et impossible de vous contacter par mail...

que se passe-t-il????????

4
Impression / Simulation de trame et rendu d'une image
« le: juin 30, 2015, 12:26:26 pm »
Bonjour Wisigoths,

Une nouvelle question pour les pros du print.

La situation:
Parce que la créa a été faite avec un fichier bitmap bank-image maquette (un fichier de 400x400px à 72dpi avec un gros filigrane), cadré dans un petit coin de la photo; parce que le client a validé cette maquette; et parce que personne ne s'est posé la question de la "qualité" et de la définition du visuel, nous nous retrouvons souvent à devoir importer des visuels dans mes mises en page InDesign à des taux d'importation complètement improbables (800% dans un format A3 est monnaie courante).

Etant un studio PAO nous avons pour rôle de vérifier les éléments qu'on nous fourni. Cette intervention a bien sûr lieu lorsque tout a été validé en amont... :'(

Notre travail est alors le suivant:
Dès lors qu'un taux d'importation dépasse 150% (on s'est fixé cette limite) nous alertons sur la qualité du rendu final.
Toutefois nous mettons un bémol à cette alerte en précisant aux intervenants que:
La qualité du rendu d’un fichier imprimé est subjective et dépendante de nombreux facteurs (piqué, grain de la photo d’origine, trame d’impression, distance d’observation, éclairage environnant, etc.).
Nous proposons alors une concertation STUDIO/PRODUCTION/CREA, autour d’une épreuve numérique calibrée, cadrée sur une partie significative du visuel au format final, afin de décider de l’utilisation ou non du fichier.


Vous l'aurez compris, cela a pour objectif de ne pas engager notre responsabilité quant à la qualité finale d'un fichier.

Mais ces alertes sont souvent incomprises (elles donnent surtout lieu à des mouvements de panique assez comiques, l'étape de la PAO étant souvent considérée comme une étape de formalité qui prend 5mn) et lorsqu'au final on imprime quand même la 4X3, par exemple, on nous dit: "bah alors il est où le problème, c'est très bien comme ça!"
Sachant qu'on a réechantillonné le fichier avec Photoshop (l'interpolation de Photoshop est "un peu" meilleure que ce que peut faire InDesign, ou même un RIP, à ma connaissance), ce qui a un peu limité la casse, mais la vérité c'est que c'est quand même crado...

Ma problématique concerne l'épreuve que nous sortons pour montrer le rendu final.
Elle n'est en réalité pas représentative du rendu final support: nous n'avons pas de simulateur de trame sur notre RIP... et c le genre de truc qui coute très cher!...

Est-ce que notre démarche vous semble judicieuse (le fait d'alerter et de proposer une épreuve numérique pour juger du rendu d'une image)?
Pensez-vous qu'il soit judicieux d'investir dans un simulateur de trame? (Option Dot Creator pour Fiery XF pour qui le connait). Sachant que de toute façon personne n'y comprend rien... (toujours ces 2 démarches qui s'opposent: éduquer les gens ou les enfumer pour pas se faire chier)
Pour se rapprocher au maximum de l'impression finale, y-a-t-il d'autres facteurs qu'il faudrait simuler? (engraissement, teinte papier). Sachant qu'on travaille sur du papier Semi Mat 250g normalisé ISO + calibration intégrale de notre chaîne graphique.

Merci d'avance pour vos réponses.

5
Impression / TAC (Tout est Actuellement sous Contrôle)
« le: juin 16, 2015, 15:08:04 pm »
Salut tous,

Certains vont croire que je ne les aime pas, mais voici un nouveau message d'un imprimeur.

Un PDF généré avec le profil ISONews26v4 (en vérité nous avons créé un profil sur cette base pour bloquer le taux d'encrage à 220%, nous nous en servons en profil de conversion lors d'un export depuis InDesign, parce que tous les périodiques demandent un TAC de 220% maxi (!!!)... on se demande à quoi ça sert de faire des standards si après chacun y va de ses petites exigences).
bref.
Donc un beau PDF avec des noirs-3/4 de tons dans les 190%-200% de TAC.
Envoi par mail.

Retour de l'imprimeur (encore une fois je ne divulguerai pas le nom de ce quotidien... mais je donne un indice: son nom résonne)
"Votre DP macule. Pouvez-vous réduire au maximum la superposition des 3 couleurs primaires en maintenant le noir à environ 90-95%, afin de limiter l’apport d’encre à cet endroit et par conséquent limiter le risque de maculage ?"

Je fais quoi? Je prend le métro et un objet contondant avec moi?
Vais-je devoir faire ce stupide exercice de l'époque du cromalin: du retrait sous-couleurs dans Photoshop??????

...si qqun a une expérience imprimeur qui pourrait expliquer cette demande.... ça me calmera les nerfs...

6
Impression / Contraintes techniques de support magazine bizarres...
« le: juin 08, 2015, 11:48:13 am »
Bonjour les Wizards.
Je tique sur un problème. Peut-être pouvez-vous m'éclairer de vos lumières, ou du moins me dire si comme moi vous trouvez cette situation bizarre.

Je dois fournir un PDF gravure à un support magazine français.

Lorsque je consulte les contraintes techniques de ce support voici ce qui est dit:

Héliogravure – Standard PSR_SC_STD_V2 – Taux d’encrage : 280%
Fichiers Numériques : PDF réalisé selon la norme du Ghent-Workgroup MagazineAds_1v3 (www.gwg.org)
Epreuve contractuelle : PSR_SC_STD_V2


Ce qui me chagrine c'est que le profil PSR_SC_STD_V2, standard ECI, utilisé en conversion lors de l'export PDF depuis Indesign, crée une quadrichromie avec un taux d'encrage dans les noirs beaucoup plus élevé (350-360% voire plus)!

Pour moi ces contraintes techniques sont contradictoires: soit on utilise le profil ECi, soit on fait de la bidouille pour "rentrer dans leurs contraintes".

J'ai également retourné de fond en comble le site du Ghent-Workgroup (beaucoup d'acteurs presse s'y réfèrent), et il me semble que c'est un peu le bordel.
Par exemple on peut télécharger un JOBOPTION d'export PDF appelé MagazineAds_1v3, mais ce paramètre prédéfini d'export PDF utilise l'US WEB COATED comme profil de conversion de couleur.... (????)

Qu'en pensez-vous?

7
Impression / Une production graphique écolo?
« le: janvier 12, 2015, 11:01:21 am »
Hello tous.
Dans le cadre d'un projet pro, notre client désire mettre en place toute une post prod graphique avec le moins d'impact environnemental.
Les sources seront une prise de vue sténopé 50x50cm et les objectifs une campagne d'affichage nationale.
Contraintes: pas de de photo numérique (et pas de matos made in china(!), pas de photoshop, alimentation electrique alternative.

A partir du sténopé nous sommes contraints de passer par le numérique, pour l'acquisition et la génération d'un PDF pour l'imprimeur.
Par conséquent nous nous tournons vers des systêmes informatiques alternatifs, peux gourmands en énergie.
Nous avons plusieurs configurations:
- un rasperry avec micro-projecteur LED alimenté par une sorte générateur à pédale(!). Un Linux avec des soft PAO Opensource (ça va être sport!)
- un ordi fabriqué a partir de matériaux recyclés et ayant des composants à faible impact environnemental, et donc les logiciels PAO classiques (Indesign et Acrobat)

La partie scanner est plus problématique... nous essayons de trouver un scanner rotatif qui dormirait dans un grenier...

Dans une logique totalement eco, je pense que la partie numérique aurait pu être évitée, en shootant en moyen format, qui fournirait un bel ektachrome. Mais je ne suis pas assez calé en techniques traditionnelles d'impression pour envisager la suite des opérations. Existe-t-il des procédés en imprimerie qui permettent de graver des plaques offset à partir d'ektachromes?

Bref si qqun a des idées elles sont les bienvenues.

8
Impression / Les imprimeurs aiment-ils les gris?
« le: décembre 04, 2014, 15:27:06 pm »
Salut les Wiwi

J'ai une création de DA avec un fond gris clair (dans les 30% de densité) en RVB.
Je dois refaire ce montage Photoshop en HD et en CMJN (IsoCv2).

Or je me pose la question de savoir si il est plus judicieux de générer ce fond en quadri ou au noir seul sur mes fichiers..
L'idée etant de savoir si, pour garantir la neutralité de mon fond, ou dumoins une certaine harmonie entre tous les supports du plan média à venir, une fois chez les imprimeurs, il vaut mieux fournir un gris fait au noir seul ou fait en quadri.

Pour cela j'ai donc crée 2 images, l'une avec ce fond gris en quadri (ce qui donne une décomposition C19 M14 J15 N3, obtenue avec la conversion du RVB avec le profil ISOCv2), et une image CMJN dans laquelle le fond est au noir seul (environ 35% de noir).

J'ai un système d'épreuvage EPSON Stylus Pro 4900
Naïvement, j'ai imaginé que je pourrais me faire une idée de la différence en imprimant sur cette machine.
Mais une fois imprimés, et regardées au compte-fil, il y a des points de toutes les couleurs dans mon gris.
Je suppose qu'en réalité un fichier ISOCv2 est réinterprété par l'imprimante pour que les 4 couleurs de mon fichier soient retranscrites avec les 12 couleurs de la machine (au passage si quelqu'un a des infos là-dessus je suis preneur).
Apparemment il y a possibilité de dire au RIP (FIERY) de n'utiliser que le noir (3 noirs en réalité!!) lorsqu'il identifie des zones qui n'ont de l'information que sur la couche du noir... je n'ai pas encore essayé...
Mais je crois que de toute façon cela ne serait pas représentatif d'un rendu en imprimerie.
Oublions ces foutues EPSONs!

Quand je parle d'imprimerie je parle majoritairement de presse OFFSET, les supports finaux sont de la 4x3, divers types d'affichage, de la presse (quot et magazine).

Alors selon vous quel fichier rendra mon imprimeur heureux, ou en tous cas lui évitera de s'arracher les cheveux?

merci d'avance

9
Pour partager le fruit de mes recherches:

J'ai eu récemment besoin d'exporter des pages InDesign en JPEG, en leur donnant un nom spécifique.

Les seuls paramètres d'export gérés par ce script sont la qualité de l'image et la résolution.
Les autres paramètres d'export (mode color., gestion du profil et du fond perdu) sont ceux par défaut (ceux que vous avez choisi lors de votre dernier export en JPEG).

J'ai utilisé le script suivant:

if (app.documents.length != 0) { 
     var myDoc = app.activeDocument; 
     var myBaseName = prompt ("Enter basic name", GetFileNameOnly(myDoc.name), "Basic name"); 
     if (myBaseName != null) MakeJPEGfile(); 

else{   
     alert("Please open a document and try again.");   
}   
 
function MakeJPEGfile() {   
     for(var myCounter = 0; myCounter < myDoc.pages.length; myCounter++) { 
          if (myDoc.pages.item(myCounter).appliedSection.name != "") { 
               myDoc.pages.item(myCounter).appliedSection.name = ""; 
          } 
          var myPageName = myDoc.pages.item(myCounter).name; 
          app.jpegExportPreferences.jpegQuality = JPEGOptionsQuality.maximum; // low medium high maximum 
          app.jpegExportPreferences.exportResolution = 300; 
          app.jpegExportPreferences.jpegExportRange = ExportRangeOrAllPages.exportRange; 
          app.jpegExportPreferences.pageString = myPageName; 
           
          var myFilePath = "~/Desktop/" + myBaseName  + "_" + myPageName + ".jpg"; 
          var myFile = new File(myFilePath); 
          myDoc.exportFile(ExportFormat.jpg, myFile, false); 
     } 

 
function GetFileNameOnly(myFileName) { 
     var myString = ""; 
     var myResult = myFileName.lastIndexOf("."); 
     if (myResult == -1) { 
          myString = myFileName; 
     } 
     else { 
          myString = myFileName.substr(0, myResult); 
     } 
     return myString; 



10
Illustrator / .EPS ou .AI
« le: avril 23, 2014, 17:02:08 pm »
J'ai un peu parcouru le forum il ne me semble pas que le sujet ai été abordé.

On parle beaucoup de l'obsolescence du format EPS pour les fichiers Photoshop.
En est-il de même pour les fichiers Illustrator?

Dans un flux de production print et en vue d'importer ces fichiers Illustrator dans InDesign, outre le poids, est-il judicieux de ne travailler qu'avec des .ai?

Pages: [1]


Wisibility est un sité dédié à la formation aux métiers l’image. Vous y trouverez différentes ressources vous aidant à maîtriser les logiciels graphiques tels que Photoshop, Lightroom, Illustrator, InDesign, Flash… Aujourd’hui, Wisibility réunie plus d'une vingtaine d’experts, intervenant en Entreprise pour former graphistes, webdesigners, développeurs web, photographes, monteurs, trucistes…
Depuis 2006 nous nous sommes spécialisés dans les tutoriels vidéos permettant de se former à distance. Notre forum très actif, géré par une équipe de bénévoles répondra à vos demandes. Vous pourrez également profiter de nos émissions et reportages sur la Wisi TV.
Contact - Wisibility est une marque déposée

Blog - Tutoriels - Wisi TV - Forum