Tutoriels vidéo art graphique gratuits

 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Pages: [1] 2   En bas

Auteur Sujet: Résolution imprimante  (Lu 13139 fois)

lemiran

  • Global Moderator
  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1383
  • expert ès microFarniente
    • Voir le profil
    • Agence de communication Citron Zébré à Valence
    • E-mail
Résolution imprimante
« le: juin 21, 2010, 07:40:16 am »

Bonjour tout le monde et excellent début de semaine à vous

je souhaite mieux comprendre le distinguo que l'on fait entre la résolution des images en couleurs et celles qui sont monochromes.
En effet qu'est ce qui justifie que de 300 on passe à 1200 dpi quand il s'agit d'imprimer avec une seule encre? Est ce toujours utile/ obligatoire?

Merci d'avance!!
IP archivée
Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas.(Lao-Tseu)

-------
macbook pro 15" - 2,83 GHz - 8go DDR3 sous macOSx snow leopard / cs6 premium / Graphire 4 / Eizo CG 241w
Le site de mon agence de communication: Citron Zébré à Valence

pierluc

  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 624
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Résolution imprimante
« Réponse #1 le: juin 22, 2010, 22:18:50 pm »

Quand on scan une image au trait à 1200 dpi on peut théoriquement aller chercher plus de détails et ainsi obtenir une impression de meilleur qualité mais en pratique j'ai des doutes. Le capteur d'un canneur fait-il vraiment du 1200dpi? Pas certain. Les capteurs d'appareils photo haut de gamme ne le font même pas... Un boîtier à 1200$ ne le ferait pas mais un scanneur à 400$ le ferait??? Selon moi le scanneur interpole quand on scan à 1200dpi. À mon avis, la règle qui dit qu'on doit scanner à 1200 quand c'est une image au trait est une légende urbaine. Le même genre qui dit qu'on ne voit rien quand on travail du vectoriel sur un écran ACL.
IP archivée
Étudiant en intégration web au Collège O'Sullivan

concierge

  • Administrator
  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5698
  • Je suis dans l'escalier
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Résolution imprimante
« Réponse #2 le: juin 22, 2010, 22:59:57 pm »

Quand tu parles de monochrome et de résolution, il faut faire une différence entre les images en niveaux de gris et celles en mode bitmap...

Je t'invite à aller lire ce topic sur un forum confrère :
http://forum.macbidouille.com/index.php?s=&showtopic=293476&view=findpost&p=2929015
« Modifié: juin 22, 2010, 23:11:23 pm par concierge »
IP archivée
C'est pas faux...

claude72

  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 617
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Résolution imprimante
« Réponse #3 le: juin 23, 2010, 00:15:56 am »

Bonsoir tout le monde


(et avant qu'on me pose la question :
- PPI = Pixels Per Inch = résolution des images
- DPI = Dots Per Inch = résolution des imprimantes et flasheuses...
... en effet, les images informatiques sont formées de pixels, et les flasheuses impriment des points (dots) : il est donc logique de faire aussi une distinction pour leurs unitées)

(perso, je n'aime pas utiliser l'unité francisée "PPP" qui veut à la fois dire "Pixels par pouce" et "Points par pouce", et qui ne fait qu'augmenter la confusion entre les pixels et les points, et donc la confusion entre les résolutions d'image et les résolutions d'imprimantes)


je souhaite mieux comprendre le distinguo que l'on fait entre la résolution des images en couleurs et celles qui sont monochromes.
Tout d'abord, tu fais une petite confusion : en ce qui concerne la résolution, on ne fait pas de distinction entre image couleurs et images monochrome, mais entre :
1° images "au trait", mode "Bitmap" dans Photoshop...
...c'est à dire images dans lesquelles chaque pixel ne peut prendre que deux états, 1 ou 0 : principalement noirs ou blancs, mais aussi par extension "couleur de l'encre" ou "rien", ce qui revient à "il y a de l'encre" ou "il n'y a pas d'encre et on voit le papier"
et
2° images contone (= "continuous tones" ou "tons continus" en français), modes "Niveaux de gris", "CMJN" (ou "RVB" ou autres mode couleurs) dans Photoshop...
... c'est à dire images dans lesquelles chaque pixel peut prendre plus de 2 états et donner des nuances de gris, de teintes et de couleurs : dans une image niveaux de gris 8 bits, chaque pixel a 256 états possibles : noir, blanc et 254 nuances de gris intermédiaires.


Les images monochromes, c'est à dire imprimées avec une seule encre, pouvant être :
• soit "au trait", 2 états : "y'a de l'encre" ou "y'a pas d'encre (et on voit le papier)"
• soit "niveaux de gris", plus de 2 états : blanc, gris clair, gris moyen, gris foncé, noir et toutes les nuances intermédiaires possibles et imaginables, avec pour seule limite le nombre d'octets assignés à chaque pixel : 8 bits = 1 octet = 256 états = 256 nuances, 16 bits = 2 octets = 65536 nuances, etc.

Ça, c'est l'image à l'écran et sur le disque-dur.


Mais quand il faut l'imprimer, ça se corse (on va rester dans le monochrome, c'est plus simple...)

• image "au trait" :
- chaque pixel de l'écran peut être noir ou blanc,
- une imprimante laser noir et blanc* qui ne contient qu'une seule cartouche d'une encre qui n'est QUE noire, ne sait que mettre de l'encre pour faire un point noir ou ne rien mettre pour laisser le papier blanc...
... or, ça c'est exactement le principe de l'image "au trait" : du noir ou du blanc, "il y a de l'encre" ou "il n'y a pas d'encre" ! donc une imprimante peut imprimer directement une image "au trait" : si la résolution de l'image est égale à la résolution de l'imprimante, alors il suffit que l'imprimante mette un peu d'encre sur le papier et fasse un point noir pour chaque pixel noir de l'image... alors que pour chaque pixel blanc de l'image, l'imprimante laisse le papier blanc.

(Même principe pour une image "au trait" imprimée en offset :
- pour chaque pixel noir, la flasheuse fait un point noir opaque sur le film, qui deviendra un point qui retient l'encre sur la plaque, et qui deviendra un point encré sur le blanchet puis sur le papier,
- pour chaque pixel blanc, la flasheuse laisse le film transparent, et il n'y aura pas d'encre déposée sur le papier.)



• image en niveaux de gris : il n'est pas possible d'imprimer directement les pixels... parceque l'imprimante sait faire le noir et le blanc, mais elle ne sait pas faire les 254 niveaux de gris que l'image informatique a en plus !!! donc pour imprimer quand-même, il va falloir bricoler : pour ça l'imprimante utilise une trame avec des points de taille variable...
... mais l'imprimante ne sait faire que des points d'une taille définie par sa résolution d'impression... donc pour faire des points de trame, elle va amalgamer plusieurs de ses petits points pour construire chaque point de trame de la taille qui convient pour simuler le gris voulu.


Le principe de la trame, c'est d'utiliser des points noirs plus ou moins gros placés régulièrement sur le papier : à une distance suffisante, l'oeil humain ne parvient pas à distinguer les points noirs et ne voit plus qu'un mélange entre le noir de l'encre et le blanc du papier, donc un gris. Ensuite il suffit de faire varier la taille des points de trame, donc le rapport entre la surface totale des points noirs et la surface du blanc (du papier) restant visible entre les points noirs pour faire varier la valeur du gris :
- pour un pixel à 50%, la surface des points noirs est égale à la surface de blanc, et le "mélange" paraît gris moyen...
- pour un pixel à 25%, la surface des points noirs est égale au tiers de la surface du blanc, et le "mélange" paraît gris clair...
- pour un pixel à 75%, la surface des points noirs est 3 fois supérieure à la surface du blanc, et le "mélange" paraît gris foncé...
... mais dans la réalité, il n'y a pas de gris, ce n'est qu'un faux gris, un simili-gris : ça pour cette raison qu'à l'époque de la photogravure traditionnelle au banc repro, ces image étaient appelées des "similis"...
... aujourd'hui on dit plutôt image demi-ton (half-tone en english)


Le résultat principal, c'est que dans une image niveaux de gris (image contone) imprimée, on ne voit que les points de trame de l'imprimante, et on ne voit plus du tout les pixels de l'image !
(et ceci est également vrai pour les images CMJN qui sont aussi des images contone, donc qui sont aussi tramées pour l'impression)


Et la différence essentielle est là :
• image "au trait" : l'imprimante imprime les pixels, et donc sur le papier imprimé on voit les pixels
• image contone : l'imprimante simule le gris des pixels en utilisant une trame et sur le papier imprimé on ne voit pas les pixels.


Alors, quelle résolution utiliser ???
La résolution de l'oeil humain est de l'ordre de (si mes sources sont exactes) 300 dpi diagonale, ce qui fait environ 424 dpi horizontal/vertical (300 divisé par sinus 45° = 300 x racine carrée de 2 = 424,26)... donc pour que l'oeil ne voie pas les pixels une image "au trait" destinée à être imprimée il faut au moins utiliser une résolution supérieure à 420 ppi !!!
La norme est entre 600 et 1200 ppi pour des images à tel :
- 600 ppi principalement pour les images destinées à une impression numérique avec des imprimantes de résolution 600 dpi (résolution assez standard des presses numériques),
- 1200 ppi de préférence pour de l'impression offset qui sera flashée en général entre 1200 et 2400 dpi. Mais des résolutions plus basses peuvent aussi être utilisées : des images "au trait" à 1000 ou 900 ou 800, ou même 600 ppi font de très bonnes impression en offset : le principal est d'être au-dessus de 420 ppi, et 600 est déjà une bonne sécurité.**
En revanche, il n'est pas nécessaire de monter au-dessus de 1200 ppi, ça ne fait qu'alourdir les fichiers sans que l'amélioration puisse être visible.
(sauf si il y a besoin d'un agrandissement, mais dans ce cas comme dans toute mise à l'échelle il faut recalculer la résolution de sortie en fonction de l'échelle pour obtenir la résolution correcte nécessaire).


Pour les images contone (niveaux de gris et quadri) il y aura donc obligatoirement une trame à l'impression... et donc comme les pixels de l'image sont transformés en points de trame, il y a obligatoirement un rapport entre le nombre de pixels et le nombre de points de trame : selon les trames, il faut entre environ 2,5 (1,5 x 1,5) et 4 (2 x 2) fois plus de pixels que de points de trame, donc il y a un rapport (appelé facteur de qualité ou facteur d'échantillonnage) entre la résolution de l'image et la linéature de la trame d'impression qui peut varier entre 1,5 et 2 fois.
Historiquement, en France on travaillait avec de la trame 150 lpi, et comme il est facile de mulitiplier par 2 (plus facile que de multiplier par 1,5),300 ppi est devenu la résolution standard de base pour les images contone.



* j'ai pris l'exemple d'une imprimante laser, mais c'est aussi valable pour une jet-d'encre...
- les vieilles jet-d'encre n'avaient qu'un seul noir, donc le problème (2 états seulement, noir ou blanc) et la solution (il faut utiliser une trame) sont exactement identiques
- les plus récentes ont 2 (ou 3) noirs différents, genre noir normal et noir clair (plus noir mat) : c'est sûr que ça donne tout de suite plus de possibilités, en l'occurence 3 (ou 4) au lieu de 2, mais il en manque encore 253 pour arriver aux 256 niveaux standard du PostScript... donc il faut aussi utiliser une trame...

... à noter cependant que :
- les trames offset et les trames d'imprimantes laser sont le plus souvent des trames classiques à modulation d'amplitude, c'est à dire avec des "gros" points de trame disposés régulièrement et dont la taille varie en fonction de la valeur du gris à simuler,
- les trames des imprimantes jet-d'encre sont des trames stochastiques, ou trames aléatoires ou trames à modulation de fréquence, dans lesquelles  il n'y a pas de points de trame mais l'imprimante imprime un "brouillard" de tous petits points (ses points à elle, points dont la taille est donc fonction de la résolution de l'imprimante) disposé "aléatoirement" (en informatique, l'aléatoire n'existe pas : c'est donc toujours du pseudo aléatoire, mais on fait comme ci c'était vraiment aléatoire :D) et plus ou moins serrés selon la valeur du gris à reproduire.


** souvent on dit 600 minimum... bon, connaître les limites, c'est bien... et les respecter c'est encore mieux... mais parfois on se retrouve avec une image un peu faible en résolution, ou qui après agrandissement n'a plus assez de pixels et on est en-dessous de la limite... alors on fait quoi : ben voilà, 600 ppi c'est la limite basse théorique classique standard... mais la vraie limite basse c'est la vision de l'oeil humain, donc 420 ppi : sachant cela, chacun peut alors juger de ce qu'il peut ou doit faire en toute connaissance de cause...

... perso, j'ai déjà imprimé des scanns d'articles de journaux à 450 ppi... ça fonctionne, c'est mangeable, ce n'est pas ridicule... mais c'était des articles de journaux, donc déjà pas terribles à la base  !!!  ::)
... en revanche, si j'ai une image "au trait" à 350 ppi, là je sais que je suis un peu trop en-dessous de la limite de 420, et ça risque d'être moche... donc là je préfère faire l'impasse sur le mode "trait", et convertir l'image en mode niveaux de gris : ça sera un peu flou, mais ça sera moins pire !!!




*******


Après ce petit préambule, pour répondre à ta question :

Citer
En effet qu'est ce qui justifie que de 300 on passe à 1200 dpi quand il s'agit d'imprimer avec une seule encre?

• 300 ppi = image contone (niveaux de gris ou CMJN) = image tramée = on ne voit que les points de trame sur le papier, donc avec une trame 150 lpi ou 175 lpi la résolution de 300 ppi convient à peu près (même si elle n'est pas toujours optimale) et ce n'est pas la peine de monter à des résolutions supérieures

• 1200 ppi = image "au trait" = pas de trame = les pixels sont visibles et pour avoir une image correcte il faut être au-dessus de la résolution de l'oeil, donc au-dessus de 420 ppi... 600 ppi minimum, et 1200 est la valeur standard pour de l'offset.



Citer
Est ce toujours utile/ obligatoire?
Rien n'est obligatoire... de nos jours de moins en moins de gens savent ce qu'est une image "au trait" et ils scannent tout à 300 ppi en mode contone...
... et comme ils ne sont pas exigeants sur la qualité (heureusement !), alors ça leur convient, même si c'est un peu flou... (d'ailleurs en général ils ne le voient même pas : l'être humain a cette (étonnante) capacité de se contenter de ce qu'il est capable de faire...)
(c'est un peu moins flou en trame 175 lpi qu'en trame 150 lpi... et comme aujourd'hui presque tous les imprimeurs travaillent en 175 lpi, alors ça passe encore mieux...)

... mais ceux qui connaissent leur métier savent faire la différence entre une image qu'il faut scanner en niveaux de gris à 300 ppi et une image qu'il faut scanner en mode trait/bitmap à 1200 ppi !  ;)




Edit : c'est ce qu'on appelle se faire auto-griller...  ;D
« Modifié: juin 23, 2010, 20:45:15 pm par claude72 »
IP archivée
Tout finit toujours par s'arranger... même mal !

Eddy

  • Global Moderator
  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3239
  • Éternel apprenti.
    • Voir le profil
    • Scriptopedia.org
    • E-mail
Re : Résolution imprimante
« Réponse #4 le: juin 23, 2010, 04:39:07 am »

Bonjour Claude72 et bienvenue par ici.
Si ça c'est pas de l'explication claire… Merci pour ce petit cours très intéressant.
IP archivée
Config : I-Mac 27" Core I5 12Go RAM - OSX 10.10.X

concierge

  • Administrator
  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5698
  • Je suis dans l'escalier
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Résolution imprimante
« Réponse #5 le: juin 23, 2010, 06:26:44 am »

Bonjour et bienvenue dans l'immeuble Claude72...
Enchanté de compter un nouveau voisin tel que toi parmi nous.
;)

Citer
Edit : c'est ce qu'on appelle se faire auto-griller...  ;D
:D
J'ai dans mes signets d'autres topics et post d'anthologie du même acabit ;D

Et merci pour ton explication, qui a son habitude est très didactique... :)
« Modifié: juin 23, 2010, 06:33:22 am par concierge »
IP archivée
C'est pas faux...

loic_aigon

  • Wisi J'habite sur le forum
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 391
  • Le Design automatisé
    • Voir le profil
Re : Re : Résolution imprimante
« Réponse #6 le: juin 23, 2010, 08:23:18 am »

Bonsoir tout le monde
(et avant qu'on me pose la question :...

ben là j'ai qu'un mot...MERCI.

Même quand on croit savoir, on en apprend encore !

Merci encore pour ce cours qui clarifie bien des choses.

Loic
IP archivée

marroon

  • Global Moderator
  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1704
  • Wisinaute
    • Voir le profil
    • Studio graphique et imprimeur typographique
    • E-mail
Re : Résolution imprimante
« Réponse #7 le: juin 23, 2010, 10:28:01 am »

Ha oué là je dis chapeau bas Monsieur ! Bravo pour l'explication claire.
IP archivée
L'échec, c'est la réussite du con. - Frédéric Dard

vancop

  • Wisi Addict
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 173
    • Voir le profil
Re : Résolution imprimante
« Réponse #8 le: juin 23, 2010, 17:36:49 pm »

…chapeau.
IP archivée

claude72

  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 617
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Re : Résolution imprimante
« Réponse #9 le: juin 23, 2010, 20:26:26 pm »

Merci à tous pour votre accueil chaleureux :)


(hier soir j'étais un peu fatigué... ce soir j'ai un peu modifié mon post et d'ici la fin de la semaine je répondrai aux questions de pierluc)



J'ai dans mes signets d'autres topics et post d'anthologie du même acabit ;D
Merci !

Le problème, c'est que tous les posts de MacBidouille et de MacGénération ont perdu leurs images (problème avec le serveur qui héberge mes images), et seuls les posts de La Logothèque (ceux que j'ai refait) ont encore toutes leurs images.
« Modifié: juin 23, 2010, 20:33:13 pm par claude72 »
IP archivée
Tout finit toujours par s'arranger... même mal !

lemiran

  • Global Moderator
  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1383
  • expert ès microFarniente
    • Voir le profil
    • Agence de communication Citron Zébré à Valence
    • E-mail
Re : Résolution imprimante
« Réponse #10 le: juin 23, 2010, 20:31:05 pm »

Bonsoir Claude 72

Désolé de ne pas être venu te remercier plus tôt je suis dans une période très chargée...
Grand merci donc pour le temps que tu as dû mettre à rédiger ce pavé "mine d'infos"... Merci aussi et surtout de partager ton savoir ainsi et dès le premier post... Waow

Je m'en vais imprimer tout ça pour lire à tête reposée demain matin entre 6 et 7 heures.. :)
A tout bientôt
IP archivée
Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas.(Lao-Tseu)

-------
macbook pro 15" - 2,83 GHz - 8go DDR3 sous macOSx snow leopard / cs6 premium / Graphire 4 / Eizo CG 241w
Le site de mon agence de communication: Citron Zébré à Valence

concierge

  • Administrator
  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5698
  • Je suis dans l'escalier
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Résolution imprimante
« Réponse #11 le: juin 23, 2010, 21:37:00 pm »

Citer
Le problème, c'est que tous les posts de MacBidouille et de MacGénération ont perdu leurs images (problème avec le serveur qui héberge mes images), et seuls les posts de La Logothèque (ceux que j'ai refait) ont encore toutes leurs images.
Oui ceux de la logothèque sont dans mes signet que m'a donné une connaissance commune je crois...
Tu es une vraie mine Claude72, et tu as je sais la même notion de partage que Wisi, sans prétention et à l'écoute... Nous ne sommes pas parfait loin de là.. Et tant mieux ...
Tu es ici chez toi ... ;)
Le Concierge te souhaite une fois de plus la bienvenue (allez hop les bonbons)...  :)

PS/ Je sors les poubelles vers 19H et arrose (toutes) les plantes tous les matins avant que le soleil ne brille trop   :D
IP archivée
C'est pas faux...

claude72

  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 617
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Re : Résolution imprimante
« Réponse #12 le: juin 25, 2010, 00:09:34 am »

Tu es une vraie mine Claude72, ...

Oh non ! je suis juste un tout petit imprimeur de (sous)banlieue un peu consciencieux...  ;)



Donc, on en était aux questions sur les scanners et les APN...


Le capteur d'un canneur fait-il vraiment du 1200dpi?
(...)
Selon moi le scanneur interpole quand on scan à 1200dpi.

Ben ça dépend du scanner !!!

Tout d'abord, il faut savoir de quel genre de scanner on parle... parceque grosso-modo, j'en connais 4 catégories :

• les vrais scanners de photogravure :
1- les scanners rotatifs à plus de 100000 euros
2- les scanners à plat à 20000-30000 euros...
... et les 2 montent allègrement à plus de 5000 ppi réels, sans aucune interpolation !

(et donc sont capables de scanner à 1200 ppi réels)


• et les petits scanners A4 (ou A4+) en plastique* :
3- de bureautique à 50 euros à Carrechourre,
4- de "bureautique améliorée" à 300-500 euros (qui servent beaucoup aujourd'hui pour de la PAO)...
... et tous ont des résolutions pharamineuses écrites en gros sur la boîte pour attirer le client qui n'y connaît rien et qui croit qu'il faut que le chiffre marqué derrière "Résolution" soit le plus élevé possible !
Mais dans ce genre d'appareil, la résolution annoncée en gros caractères bien visibles est toujours une résolution interpolée par logiciel, plus ou moins bidon et commerciale, et la résolution réelle est au mieux marquée en tout petit sur la boîte, ou au pire il faut aller dans les dernières pages du manuel, au chapitre "Caractéristiques détaillées" pour la trouver !!!


* il n'y a pas de mépris dans mes propos, ni de volonté de rabaisser ou de dénigrer les possesseurs de ce type d'engins, c'est juste ma façon de parler, parfois un peu caustique... et je travaille moi-même avec un de ces "machins en plastique de bureautique améliorée", en l'occurrence un LaCie bluescann48 qui a une résolution réelle de 1200 ppi et une résolution interpolée de je-ne-sais-pas-combien-(mais-certainement-beaucoup)-et-je-m'en-fous-parceque-c'est-bidon...



********


En fait, les scanners à plat ont tous deux résolutions réelles :

1° une résolution réelle horizontale (qui pour un scanner A4 correspond à l'analyse en une seule "prise" d'une ligne de pixels sur les 21 cm de la largeur de la glace), définie par le nombres réel de capteurs qui composent la barre d'analyse ET par l'optique qui emmène l'image du truc qui est posé sur la glace vers cette barre d'analyse.

(par exemple, pour un scanner à plat standard de 21,59 cm x 29,7 cm (soit la largeur d'une page "LetterUS" = 8,5 pouces et la hauteur d'un A4), il faut une barre de capteurs de 4,25 pouces de longueur contenant 10200 capteurs, associée à un objectif d'un rapport de 2X pour permettre de scanner sur 8,5 pouces de largeur à 1200 ppi réels :
- la résolution de la barre de capteurs est alors de : 10200 pixels divisé par 4,25 pouces = 2400 ppi
- et 2400 ppi sur 4,25 pouces de largeur agrandis 2 fois par l'objectif = 10200 pixels = 1200 ppi sur 8,5 pouces de largeur)

(c'est un exemple, et seul le nombre de capteurs de la barre d'analyse est réel et exact pour un scanner 1200 ppi réels sur la largeur d'une page "LetterUS"... en revanche, le reste des chiffres est bidon, mais cohérents avec le capteur et la largeur scannable : je ne suis pas allé démonter mon scanner pour mesurer la largeur de la barre de capteurs ni calculer le grossissement de l'objectif, j'ai pris 4,25 à 2400 ppi et 2X, comme j'aurias pu prendre 2,125 pouces à 4800 ppi et 4X qui auraient été aussi cohérents et auraient aussi fonctionné pour la démonstration...)


2° une résolution réelle verticale (pour une page A4 c'est l'analyse des 29,7 cm de la hauteur), définie par les caractéristiques du système d'avance mécanique du chariot qui supporte le système mobile d'analyse (généralement au moins 1 ou 2 tubes fluorescents plus un miroir pour renvoyer l'image vers l'objectif, l'objectif et la barre de capteurs) et qui permet de passer de la ligne analysée à la ligne à analyser suivante.
En général, cet entrainement est fait par un moteur pas-à-pas et un sytème de poulies et câble ou une courroie crantée...

... et les constructeurs se débrouillent pour que la résolution des capteurs (qui analysent une ligne horizontale) et la résolution mécanique/électronique (qui correspond à la verticale) soient identiques.


Mais, cependant, il est possible de faire fonctionner un moteur pas-à-pas en mode demi-pas : une simple modification de l'algorythme de commande du moteur ou une activation de la fonction "demi-pas" du circuit électronique de commande permet de diviser par deux le déplacement du chariot d'une ligne à l'autre, donc permet de doubler le nombre de lignes analysées, et donc de doubler la résolution verticale...

... dans l'absolu, une image avec une résolution de 600 x 1200 ppi (ou 1200 x 2400) ppi n'a pas grand-intérêt... mais le doublage "électronico-mécanique" de la résolution verticale permet de doubler réellement le nombre de pixels capturés, et permet donc :
- de faciliter le travail du logiciel d'interpolation qui augmente artificiellement la résolution,
- et aussi d'améliorer le résultat !



(sur les vieux fax ça s'appelait le mode "fin" et ça permettait de passer de la résolution normale de 100 x 100 ppi (donc 100 ppi en largeur par le capteur X 100 ppi en hauteur par la mécanique) à une résolution de 100 x 200 ppi (100 en largeur X 200 en hauteur) et d'avoir des fax un peu moins illisibles ;))






Citer
Pas certain. Les capteurs d'appareils photo haut de gamme ne le font même pas...

Une résolution, c'est un nombre de pixels ramené à une dimension... : 300 pixels par pouce, ça veut dire qu'il a :
- 300 pixels dans une image de 1 pouces de largeur,
- 600 pixels dans une largeur de 2 pouces,
- 4500 pixels dans 15 pouces,
- etc.
et principalement ça veut surtout dire que chaque pixel mesure 0,0846666 mm de largeur, ou 84,6666 microns...

Pour un scanner si tu veux calculer une résolution, c'est facile, puisque la surface d'analyse d'un scanner est toujours sur la glace et a toujours la même échelle, et donc a une dimension clairement définie..

... mais pour un APN, qui est capable de photographier depuis quelques centimètres en position macro jusqu'à une distance infinie, il n'y pas de dimension clairement définie, donc tu ne peux pas calculer la résolution d'un APN de façon générale... c'est pourquoi la caractéristique d'un APN est toujours son nombre de pixels...

(tu peux quand-même associer une résolution à un APN, mais il faut alors que tu te définisses une dimension de l'image pour pouvoir faire le calcul... tu peux par exemple te baser :
• sur une feuille A4... et là par exemple un APN 7 mégapixels qui sort une image de 3072 x 2304 pixels donnera une image A4 avec une résolution d'environ 262 ou 278 ppi selon qu'on se base sur la largeur ou sur la hauteur (puisque la feuille A4 n'est pas homothétique de l'image : rapport 1,414 pour la feuille A4 et 1,333 pour l'image)...
... ce qui par rapport à un scanner est absolument ridicule !
• ou sur les dimensions du capteur... dans des APN de ce genre, les capteurs sont souvent des capteurs de 1/2 pouces... et 3072 pixels ça fait :
- une résolution de 6144 ppi si le capteur mesure 1/2 pouce de largeur,
- ou 7038 ppi si le capteur mesure 1/2 pouce de diagonale
... ce qui par rapport à un scanner "grand-public" est énorme !
• ou sur un paysage photographié à l'infini qui mesure 1 km de largeur... et là tu obtiens une résolution ridiculissime de 0,078 ppi (et des pixels de 32,5 cm de largeur :D)

4 calculs différents, 4 résolutions différentes dont 2 complètement aberrantes et 1 autre hautement farfelue... mais la seule chose réelle c'est le nombre de pixels !!!



Citer
Un boîtier à 1200$ ne le ferait pas mais un scanneur à 400$ le ferait???

Le scanner analyse la page ligne par ligne, donc un scanner A4/letterUS avec une résolution de 1200 ppi a UNE barre de 10200 capteurs et pour scanner toute une page A4 il a besoin d'analyser 14031 lignes les unes après les autres..., ce qui lui prend 5 minutes, mais lui permet de sortir une image de 143 millions de pixels avec seulement 10200 capteurs plus un peu de mécanique sommaire...

... alors que l'APN 7 mégapixels de mon exemple précédent analyse TOUTE l'image en une seule prise, et donc pour sortir 7 millions et quelques de pixels, il a besoin de 7 millions (7077888 exactement) de capteurs répartis en 2304 rangées de chacunes 3072 capteurs... mais l'avantage c'est que ça lui permet de capturer l'image en une fraction de seconde !

7 millions de capteurs pour l'APN contre 10200 capteurs et un peu de mécanique à deux balles pour le scanner, ça peux faire une grosse différence de prix entre les deux appareils !!!
« Modifié: juin 25, 2010, 01:00:00 am par claude72 »
IP archivée
Tout finit toujours par s'arranger... même mal !

concierge

  • Administrator
  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5698
  • Je suis dans l'escalier
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Résolution imprimante
« Réponse #13 le: juin 25, 2010, 10:22:58 am »

on va commencer à attaquer le bouquin je penses :)

Pour compléter.. ne faudrait-il pas employer les termes de "profondeur" ou échantillonnage ? (24, 36, 42, 48, bits ....)
http://nikoneurope-fr.custhelp.com/app/answers/detail/a_id/7256

voir aussi sur ce site (plutôt très pointu)
http://www.galerie-photo.com/quantification-du-pixel.html
http://www.galerie-photo.com/resolution.html
« Modifié: juin 25, 2010, 10:25:57 am par concierge »
IP archivée
C'est pas faux...

pierluc

  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 624
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Résolution imprimante
« Réponse #14 le: juin 26, 2010, 14:49:51 pm »

Bon ok, c'est pas mal trop de math pour moi.

Est-ce qu'un scanneur est limité en terme de quantité de pixels de largeur? Si on lui demande du 1200dpi et une image au format A4, ça lui prend plus de pixels de large pour le faire que si on lui demande une image A4 à 300dpi. Là je ne parle pas du nombre de pixels au pouce, je parle du nombre de pixels en largeur dans l'image.
IP archivée
Étudiant en intégration web au Collège O'Sullivan
 



Wisibility est un sité dédié à la formation aux métiers l’image. Vous y trouverez différentes ressources vous aidant à maîtriser les logiciels graphiques tels que Photoshop, Lightroom, Illustrator, InDesign, Flash… Aujourd’hui, Wisibility réunie plus d'une vingtaine d’experts, intervenant en Entreprise pour former graphistes, webdesigners, développeurs web, photographes, monteurs, trucistes…
Depuis 2006 nous nous sommes spécialisés dans les tutoriels vidéos permettant de se former à distance. Notre forum très actif, géré par une équipe de bénévoles répondra à vos demandes. Vous pourrez également profiter de nos émissions et reportages sur la Wisi TV.
Contact - Wisibility est une marque déposée

Blog - Tutoriels - Wisi TV - Forum