Tutoriels vidéo art graphique gratuits

 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Pages: [1]   En bas

Auteur Sujet: Problème de qualité d'image pour impression en grand format  (Lu 9251 fois)

arno2310

  • Wisi tout neuf
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • E-mail
Problème de qualité d'image pour impression en grand format
« le: novembre 14, 2016, 16:09:26 pm »

Bonjour à tous,
j'ai un problème avec mon imprimeur allemand (pas le choix du prestataire malheureusement :( ) concernant le fichier .pdf fourni pour l'impression en grand format (2,70m x 1,30m).
De ce que j'ai compris via un intermédiaire, il y a un problème de définition avec la photo utilisée pour l'affiche.

La photo (achetée sur Shutterstock) est plutôt grande, mais a du être agrandie tout de même pour occuper le background.
En cliquant sur la photo dans Illustrator, je constate qu'elle ne fait plus que 41 PPP (contre 300 avant agrandissement), ce que je comprend aisément : agrandissement = perte de qualité.

Je souhaiterai simplement avoir votre avis, astuce ou solution pour résoudre par moi-même ce genre de problème à l'avenir, à savoir : conserver si possible les 300 PPP de mon image (ou s'en approcher) même après agrandissement.
Jusqu'ici lorsque cela ne convient pas, j'envoi le fichier source à l'imprimeur et il gère, mais je préfèrerai pouvoir fournir un fichier propre du premier coup pour ce genre de document.

Ma méthode de travail (habituelle) :
- Illustrator CC
- fichier à l'échelle 1
- fichier final en .pdf/X-1a:2001

Comme évoqué plus haut, si vous avez une astuce ou une solution à me proposer, je suis preneur.  :)
Merci à vous.
IP archivée

claude72

  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 592
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Problème de qualité d'image pour impression en grand format
« Réponse #1 le: novembre 14, 2016, 19:10:22 pm »

Bonjour à tous,
j'ai un problème avec mon imprimeur allemand (pas le choix du prestataire malheureusement :( ) concernant le fichier .pdf fourni pour l'impression en grand format (2,70m x 1,30m).
De ce que j'ai compris via un intermédiaire, il y a un problème de définition avec la photo utilisée pour l'affiche.

Ça arrive souvent avec les grands formats... c'est un peu plus compliqué !

D'ailleurs c'est plutôt un problème de résolution que de définition... bien que les deux soient liés : en fait dans ce genre de cas c'est une résolution insuffisante qui fait la mauvaise impression...
... et la résolution est insuffisante parceque la photo utilisée a une définition insuffisante pour l'agrandissement utilisé.



Citer
La photo (achetée sur Shutterstock) est plutôt grande, mais a du être agrandie tout de même pour occuper le background.
En cliquant sur la photo dans Illustrator, je constate qu'elle ne fait plus que 41 PPP (contre 300 avant agrandissement), ce que je comprend aisément : agrandissement = perte de qualité.

Non : agrandissement = baisse de la résolution. Et puisque tu es passé de 300 ppi à 41 ppi, ça veut dire que tu as agrandi la photo de 7,3 fois (si il n'y a pas eu de recadrage)
Ensuite la baisse de qualité intervient quand la résolution de sortie de la photo devient insuffisante pour le procédé d'impression utilisé et ses particularités.*



Citer
Je souhaiterai simplement avoir votre avis, astuce ou solution pour résoudre par moi-même ce genre de problème à l'avenir, à savoir : conserver si possible les 300 PPP de mon image (ou s'en approcher) même après agrandissement.

C'est impossible, car c'est mathématique : la résolution de sortie est TOUJOURS égale à la résolution de l'image de départ (appelée résolution d'entrée) divisée par le facteur d'agrandissement... donc tu peux faire TOUT ce que tu veux, tu n'auras JAMAIS une image avec une résolution de sortie de 300 ppi en agrandissant une image qui a une résolution (d'entrée) de 300 ppi.

A priori, selon les chiffres que tu donnes, tu as dû partir d'une photo avec un format de l'ordre de 36 x 18 cm à 300 ppi.
Il aurait fallu (et c'est la seule solution) partir avec une image qui a plus de pixels, donc :
- soit avec une résolution plus élevée pour ce format de départ de 36 x 18,
- soit avec un format plus grand à la même résolution de 300 ppi...

... c'est à dire qu'avant de commencer le travail il faut :
- savoir exactement de quelle résolution finale l'imprimeur a besoin,
- puis savoir calculer la résolution de sortie à partir de la résolution d'entrée et de l'agrandissement voulu,
- et alors choisir une photo qui aura suffisament de pixels pour être au moins à la résolution finale nécessaire.

Sinon il faut savoir quel est le grand minimum acceptable par l'imprimeur, et voir si ce que tu as peut convenir... après, soit ça passe, soit il faut changer de photo ou changer de format...


Et ce n'est pas la peine de changer d'imprimeur (ni d'accabler l'imprimeur ou les Allemands), car la qualité de sortie par rapport à la résolution (surtout par rapport à une résolution insuffisante) ne dépend absolument pas de l'imprimeur, mais plutôt du procédé d'impression utilisé, avec des bases qui sont toujours un peu les mêmes...
... et qui avec les mêmes machines ou des machines équivalentes seront exactement les mêmes : c'est à dire qu'un imprimeur allemand qui utilise une imprimante jet-d'encre grande laize de marque Bidule aura les mêmes besoins qu'un imprimeur finlandais avec une imprimante équivalente Machin et qu'un imprimeur français avec une imprimante Truc du même genre : tu peux remplacer Bidule, Machin et Truc par Epson, HP, Roland, Canon, etc. dans l'ordre que tu veux ;) ça ne change rien.


En dernier recours il est possible de bricoler en sur-échantillonnant la photo, 10% par 10% ou même 5% par 5% jusqu'à atteindre la résolution minimum acceptable : ça ne sera pas miraculeux, mais ça sera moins pire qu'une résolution très insuffisante et donc ça peut sauver le travail.


************


Ceci dit, as-tu un peu réfléchi avant de poser cette question ? et, surtout, as-tu les connaissances nécessaires pour faire ce genre de travail ? surtout à l'aveugle, c'est à dire sans avoir les préconisations techniques de l'imprimeur ?

N'en prends pas ombrage, mais je pose ces questions pour 2 raisons :
- d'abord, parceque tu ne sembles pas savoir qu'il n'est pas toujours nécessaire d'avoir une image à 300 ppi pour une bonne impression, spécialement dans l'impression grand format (et en offset aussi),
- et ensuite as-tu une idée (même vague) du poids d'une image de 2,7 x 1,3 m à 300 ppi ?????????

Le calcul est simple :
2,7 m = 270 cm / 2,54 = 106 pouces
300 pixels par pouce sur une longueur de 106 pouces = 300 x 106 = 31890 pixels

Même principe pour l'autre dimension : 130 / 2,54 x 300 = 15355 pixels

Nombre total de pixels = 31890 x 15355 = 489 670 950 pixels arrondi à 490 méga pixels

490 Mpixels... est-ce que tu te rends compte ??!!! :o :o :o
D'abord il n'y a pas un APN au monde capable de sortir une telle définition (on est à combien aujourd'hui ? 30 Mp ? 40 Mp ?) et ensuite cette image non-compressée et en CMJN pèserait environ 2 Go !!! (et donc encore 400 à 600 Mo en JPEG qualité maxi...)



Citer
Jusqu'ici lorsque cela ne convient pas, j'envoi le fichier source à l'imprimeur et il gère, mais je préfèrerai pouvoir fournir un fichier propre du premier coup pour ce genre de document.

Oui... heureusement que les imprimeurs sont là pour sauver les miches des graphistes qui ne savent pas travailler et ils savent (les imprimeurs) se démerder avec des fichiers qui ne conviennent pas... je connais, j'ai fait ça pendant 18 ans ;D
(désolé, mais tu as tendu le bâton pour te faire battre... et je n'ai pas pu résister... 8))

Mais il y a toujours des limites et des trucs insauvables : là, vu la résolution de sortie que tu obtiens, le natif ne changerait rien, car il n'y a pas d'autre solution que de changer de photo, ou de réduire l'affiche... ou de prendre le travail tel qu'il est et tant-pis.



Citer
Ma méthode de travail (habituelle) :
- Illustrator CC
- fichier à l'échelle 1
- fichier final en .pdf/X-1a:2001

Illustrator est un logiciel de dessin... qui n'est pas adapté pour faire des mises en page... il est notament particulièrement mauvais pour la gestion des images matricielles (à moins que les versions CC n'aient été très sérieusement améliorée) et très chiant pour faire des PDF quand on ne sait pas bien s'en servir.
InDesign (ou XPress) est bien préférable... (mais dans ce cas ça n'aurait rien changé au manque de résolution)


Fichier à l'échelle 1 : c'est très étonnant pour de l'affiche grand-format !
En général, les imprimeurs demandent des fichiers à 300 ppi à une échelle qui leur permet d'avoir la résolution de sortie dont ils ont besoin (ce qui évite les calculs casse-tête et les erreurs quand on ne sait pas les faire)
Par exemple, si l'imprimeur veut une résolution de sortie de 150 ppi, il demande un fichier 300 ppi à la moitié (300 ppi / 2 = 150 ppi au final après agrandissement), si il veut 100 ppi il demande un fichier au tiers (300 ppi / 3 = 100 ppi), et si il veut 75 ppi il demande un fichier au quart (300 ppi / 4 = 75 ppi)

Je ne suis pas spécialiste du grand-format en impression numérique, mais pour ton affiche 2,7 x 1,3 m je pense qu'il faudrait au moins 100 ppi, donc un fichier 300 ppi au tiers... ou peut-être 150, donc 300 ppi à 1/2.

*En revanche, la même affiche en sérigraphie se contenterait d'un fichier au 1/5e à 300 ppi, soit une résolution de sortie de 60 ppi, car la trame est beaucoup plus grosse, et là tes 41 ppi seraient limite acceptables.


Fichier final en .pdf/X-1a:2001 : moi ça me va, si tu sais faire des PDF avec Illustrator... (autrement dit, si tu ne sors pas un PDF hybride... >:()
« Modifié: novembre 14, 2016, 20:25:39 pm par claude72 »
IP archivée
Tout finit toujours par s'arranger... même mal !

arno2310

  • Wisi tout neuf
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Problème de qualité d'image pour impression en grand format
« Réponse #2 le: novembre 15, 2016, 09:58:50 am »

Merci beaucoup pour toutes ces précisions.
Il est vrai que je ne suis pas un spécialiste à proprement parlé de l'impression (Webdesigner à la base), et je n'avais jamais eu de problème pour le print jusqu'ici.
Il faut dire que mes travaux prints n'ont jamais vraiment dépassé le A3..  ::)

J'avais cru comprendre que c'était peine perdue en l'état pour ma photo, mais j'espérai un miracle  ;D
En tous les cas, merci beaucoup pour toutes ces précisions techniques, cela me permet d'y voir un peu plus clair.

Niveau méthode de travail, je n'avais pas pensé à InDesign car j'ai une vision personnelle (surement réductrice et fausse) de la répartition de l'utilisation des logiciels : Photoshop (Web) / Illustrator (Print) / InDesign ('multi'Print : brochures, catalogues, etc..)
Suivant les besoins, j'utilise des passerelles entre ces logiciels, mais disons que c'est ma vision globale des choses.

Merci encore.
IP archivée

Cyrille

  • Wisi Addict
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 193
  • From Gagaland !
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Problème de qualité d'image pour impression en grand format
« Réponse #3 le: novembre 15, 2016, 18:37:03 pm »

Citer
D'abord il n'y a pas un APN au monde capable de sortir une telle définition (on est à combien aujourd'hui ? 30 Mp ? 40 Mp ?)

À l'heure actuelle, 50 millions de pixels chez Canon, 36 chez Nikon dans la gamme reflex 24 x 36… et 100 millions de pixels chez Hasselblad en moyen-format.
IP archivée
« Les erreurs sont les portes de la découverte. » (James Joyce)

claude72

  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 592
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Problème de qualité d'image pour impression en grand format
« Réponse #4 le: novembre 15, 2016, 19:38:13 pm »

(Webdesigner à la base)

Ah, je comprends... ;D

Print et Web, même si ça se travaille avec à peu près les mêmes logiciels, sont fondamentalement différents et requièrent des compétences/connaissances complètement différentes... donc, ce n'est pas parceque tu connais bien le Web et Illustrator/Photoshop que tu vas savoir faire un doc pour le Print...

De plus il y a une différence essentielle de fonctionnement :
- dans le Web, tu fais ton truc, tu l'uploades et tu vois tout de suite le résultat, bon ou mauvais. Si c'est bon ça s'affiche à l'écran et tu sais que tu as réussi. Si c'est mauvais ça ne s'affiche pas ou mal, et tu sais immédiatement qu'il y a quelquechose que tu n'as pas bien fait... en clair, tu vois tout de suite tes erreurs et tu peux apprendre en les corrigeant.
- dans le Print, tu donnes le fichier à un imprimeur... et tu récupères les docs imprimés dans des cartons... Entre les deux, tu ne sais jamais ce qu'il fait, tu ne vois jamais toutes les corrections qu'il fait sur ton fichier avant de l'imprimer, donc tu ne vois jamais tes erreurs, et donc tu ne peux pas les corriger...
Et comme tu ne peux pas les corriger, tu les répètes à chaque travail, et l'imprimeur les corrige à chaque fois.
Donc si tu n'as pas eu une formation spécifique au Print, tu ne peux pas l'acquérir "sur le tas" par toi-même.



Citer
... et je n'avais jamais eu de problème pour le print jusqu'ici.

Ben oui, c'est normal, tu n'as jamais imprimé tes documents ! ;D

Blague à part, ça fait partie du principe de base de fonctionnement des imprimeurs : même pour le fichier le plus pourri, l'imprimeur dira toujours qu'il n'a pas eu de problème, même si il a tout refait...



Citer
J'avais cru comprendre que c'était peine perdue en l'état pour ma photo, mais j'espérai un miracle  ;D

Pour les miracles, il faut demander à Abby Sciuto du NCIS  ;D ;D ;D : elle est capable de rendre parfaitement nette et lisible la plaque d'immatriculation d'une voiture qui roule à 200 km/h prise par une caméra de surveillance 640 x 480 pixels à 200 mètres une nuit sans lune où il pleuvait des cordes... mais c'est du cinéma, il ne faut pas y croire ::)



Citer
Niveau méthode de travail, je n'avais pas pensé à InDesign car j'ai une vision personnelle (surement réductrice et fausse) de la répartition de l'utilisation des logiciels : Photoshop (Web) / Illustrator (Print) / InDesign ('multi'Print : brochures, catalogues, etc..)

Effectivement c'est un peu réducteur et faussé : pourquoi faire une différence entre Print multi-page et mono-page ?
Illustrator ne sait pas faire du multi-page (ou alors avec des bidouilles toutes plus délirantes et débiles les unes que les autres, et des pertes de temps autant pour le graphiste que pour l'imprimeur) donc il faut utiliser InDesign...
... mais InDesign peut très bien faire du mono-page ! et comme il fait les deux, pourquoi faire une différence et (apprendre à) utiliser 2 logiciels différents pour mono ou multi page, alors qu'en fait c'est le même travail ?

Quant au Web, j'ai connu des webdesigners qui travaillaient certains éléments plutôt avec Illustrator pour avoir la souplesse du vectoriel, autant pour les formes que pour les couleurs, et qui pixellisaient ensuite dans Photoshop pour avoir une image matricielle à mettre en ligne.
C'est le cas par exemple pour un logo : si tu pars de zéro, même pour du Web il vaut mieux d'abord créer le logo sur Illustrator, puis quand il est complètement finalisé le pixelliser à la taille voulue dans Photoshop : c'est beaucoup plus facile à travailler et modifier.

Et quand après le site web le client demande un travail imprimé tu as déjà le logo en vectoriel (presque) prêt pour le Print !



***************


Merci Cyrille pour cette information.

100 Mp... waooohhh ! mais on est encore loin  des 490 Mp que j'avais calculé !

Dans le cas qui nous intéresse :
- 36 Mp = à peu près 7350 x 4900 pixels -> pour 2,7 mètres de largeur si toute la largeur de l'image est utilisée ça fait une résolution de 69,1 ppi
- 50 Mp = à peu près 8660 x 5770 pixels -> 2,7 m largeur...résolution 81,5 ppi.
« Modifié: novembre 15, 2016, 20:34:15 pm par claude72 »
IP archivée
Tout finit toujours par s'arranger... même mal !

arno2310

  • Wisi tout neuf
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Re : Problème de qualité d'image pour impression en grand format
« Réponse #5 le: novembre 28, 2016, 15:16:50 pm »

Citer
Effectivement c'est un peu réducteur et faussé : pourquoi faire une différence entre Print multi-page et mono-page ?
Illustrator ne sait pas faire du multi-page (ou alors avec des bidouilles toutes plus délirantes et débiles les unes que les autres, et des pertes de temps autant pour le graphiste que pour l'imprimeur) donc il faut utiliser InDesign...
... mais InDesign peut très bien faire du mono-page ! et comme il fait les deux, pourquoi faire une différence et (apprendre à) utiliser 2 logiciels différents pour mono ou multi page, alors qu'en fait c'est le même travail ?

Quant au Web, j'ai connu des webdesigners qui travaillaient certains éléments plutôt avec Illustrator pour avoir la souplesse du vectoriel, autant pour les formes que pour les couleurs, et qui pixellisaient ensuite dans Photoshop pour avoir une image matricielle à mettre en ligne.
C'est le cas par exemple pour un logo : si tu pars de zéro, même pour du Web il vaut mieux d'abord créer le logo sur Illustrator, puis quand il est complètement finalisé le pixelliser à la taille voulue dans Photoshop : c'est beaucoup plus facile à travailler et modifier.

Et quand après le site web le client demande un travail imprimé tu as déjà le logo en vectoriel (presque) prêt pour le Print !

Mon utilisation des logiciels Illustrator/InDesign relève plutôt de mauvaises habitudes (et de mauvaise volonté d'en changer ;D ) que d'autre chose.
J'aime beaucoup Illustrator (j'utilise beaucoup d'objets vectoriels dans mes compos) et je trouve cela plus flexible de tout gérer dans ce seul logiciel, mais c'est purement subjectif  :)
En fait je trouve InDesign parfait pour la gestion des textes (d'où une utilisation quasi-limitées aux gros docs multi-pages), mais moins accessible en terme de créa. (alors que non, pas forcément ..mais je suis tellement plus à l'aise avec AI :) )

Et pour le web, no probem' "Illustrator est mon ami"  ;)
J'ai grossièrement scindé ma vision des logiciels pour être synthétique et aller à l'essentiel, mais oui j'utilise AI (surement plus que PS d'ailleurs).

Merci encore pour votre aide.
IP archivée

concierge

  • Administrator
  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5631
  • Je suis dans l'escalier
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Problème de qualité d'image pour impression en grand format
« Réponse #6 le: novembre 30, 2016, 20:34:30 pm »

Citer
En fait je trouve InDesign parfait pour la gestion des textes (d'où une utilisation quasi-limitées aux gros docs multi-pages), mais moins accessible en terme de créa.
C'est bien mal connaître ID.
Ce dont je me rends effectivement compte au quotidien…

Illustrator est devenu une usine à gaz.
Pour les illustrateur purs et durs je peux comprendre, pour tous les autres ID fait non seulement le boulot mais de façon beaucoup plus productive…
Bref.
IP archivée
C'est pas faux...

Yann M.

  • Wisi tout neuf
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 20
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Problème de qualité d'image pour impression en grand format
« Réponse #7 le: décembre 08, 2016, 10:02:58 am »

Illustrator est devenu une usine à gaz.
Pour les illustrateur purs et durs je peux comprendre, pour tous les autres ID fait non seulement le boulot mais de façon beaucoup plus productive… Bref.

Bonjour,
il faut effectivement bien préciser qu'illustrator n'est pas un logiciel de mise en page pour l'édition multipage (livres, pagination etc...). Pour le reste c'est un outil tout à fait honorable et approprié. L'arrivée des plans de travail sur la série CS  nous a permis beaucoup de souplesse et d'amener du "multipage" (ou multi "plan de travail") là où effectivement seuls Xpress et Indesign , (ou acrobat pro) pouvaient refaire le boulot. Aujourd'hui avec Illustrator seul, on peut tout à fait gérer un doc de quelques pages (ou le terme page est moins approprié que "planche" par exemple), sans refaire toute une usine à gaz d'imports pour emmener tout ça dans ID, dans la mesure où la productivité d'ID ne fera pas la différence sur ces quelques pages. Mais personnellement cette arrivée des plans de travail a été une vraie respiration dans notre travail de BAT de tous les jours. Et je n'ai, de mon côté, jamais eu l'impression "d'usine à gaz", je pourrai même dire que j'aimerai qu'il y'ait encore plus de fonctionnalités dedans... mais je tends le bâton pour me faire battre aussi  ;D
A l'inverse, vouloir faire du packaging dans Indesign me semble aberrant... et c'est pourtant ce que l'on voit parfois, chez des agences pleines de certitudes.

IP archivée
--

Yann M.

concierge

  • Administrator
  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5631
  • Je suis dans l'escalier
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Problème de qualité d'image pour impression en grand format
« Réponse #8 le: décembre 08, 2016, 10:39:57 am »

Citer
A l'inverse, vouloir faire du packaging dans Indesign me semble aberrant... et c'est pourtant ce que l'on voit parfois, chez des agences pleines de certitudes.
C'est pourtant depuis un moment le logiciel majoritairement utilisé pour le pack, mais aussi la PLV…
Peut-être ne connais tu pas vraiment ses capacités.

Citer
Mais personnellement cette arrivée des plans de travail a été une vraie respiration dans notre travail de BAT de tous les jours.
Et un joyeux bordel chez d'autres qui s'en servent comme des pages de ID !!

IP archivée
C'est pas faux...

Yann M.

  • Wisi tout neuf
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 20
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Problème de qualité d'image pour impression en grand format
« Réponse #9 le: décembre 08, 2016, 15:29:11 pm »

C'est pire que ça, car je suis un rien borné je l'avoue. Je connais les capacités d'ID, mais celles d'Illus me suffisent largement dans le cadre de notre travail sur pack, et passer par ID n'a franchement pas d'intérêt à notre niveau. Tout extraordinaire que soit ID . Et c'est vrai que c'est un super outil.
En revanche, j'aurai aimé que Illustrator emprunte des fonctionnalités à Artpro et Artioscad plutôt qu'à ID.
car le travail sur pack, c'est du filaire et du vectoriel en grande majorité avec quelques imports d'image de temps en temps. Artpro est vraiment plus puissant.
Majoritairement on reçoit de l'extérieur du illustrator CC, de l'export d'Artpro parfois, et quelques exports d'ID aussi mais ces derniers pas majoritaires du tout.
Alors peut-être suis-je dans une niche particulière...
IP archivée
--

Yann M.

concierge

  • Administrator
  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5631
  • Je suis dans l'escalier
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Problème de qualité d'image pour impression en grand format
« Réponse #10 le: décembre 08, 2016, 18:13:27 pm »

Citer
j'aurai aimé que Illustrator emprunte des fonctionnalités à Artpro et Artioscad plutôt qu'à ID.
Il y a des plugs ArtPro, payants bien entendu. Business is business
IP archivée
C'est pas faux...

claude72

  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 592
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Problème de qualité d'image pour impression en grand format
« Réponse #11 le: décembre 08, 2016, 21:40:02 pm »

Mais personnellement cette arrivée des plans de travail a été une vraie respiration dans notre travail de BAT de tous les jours.

Ce que tu aurais eu 10 ans avant avec InDesign en utilisant les pages et les maquettes...




Citer
A l'inverse, vouloir faire du packaging dans Indesign me semble aberrant... et c'est pourtant ce que l'on voit parfois, chez des agences pleines de certitudes.

Ou plus exactement chez des agences qui ont enfin évolué et ont enfin réussi à se sortir de presque 30 ans de pack sous Illustrator.



Citer
C'est pire que ça, car je suis un rien borné je l'avoue.

Mais non, tu travailles juste dans une imprimerie... offset je suppose ? c'est à dire un métier très, très conservateur de ses techniques ancestrales, dans lequel il n'y a eu que 2 évolutions majeures en 140 ans (et encore, la 2e est très peu développée), où l'on fait encore la quadri avec du bleu et du rouge, on refuse d'entendre parler du flux RVB et on demande des PDF ("HD" ;D) avec les fontes vectorisées... tout ça crée une forte ambience d'immobilisme qui ne donne surtout pas envie d'évoluer.
IP archivée
Tout finit toujours par s'arranger... même mal !
 



Wisibility est un sité dédié à la formation aux métiers l’image. Vous y trouverez différentes ressources vous aidant à maîtriser les logiciels graphiques tels que Photoshop, Lightroom, Illustrator, InDesign, Flash… Aujourd’hui, Wisibility réunie plus d'une vingtaine d’experts, intervenant en Entreprise pour former graphistes, webdesigners, développeurs web, photographes, monteurs, trucistes…
Depuis 2006 nous nous sommes spécialisés dans les tutoriels vidéos permettant de se former à distance. Notre forum très actif, géré par une équipe de bénévoles répondra à vos demandes. Vous pourrez également profiter de nos émissions et reportages sur la Wisi TV.
Contact - Wisibility est une marque déposée

Blog - Tutoriels - Wisi TV - Forum