Forum Wisibility

GRAPHISME => Impression => Discussion démarrée par: galorbe le mai 31, 2016, 12:27:45 pm

Titre: Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: galorbe le mai 31, 2016, 12:27:45 pm
Bonjour, je me pose des questions suite à la demande d'une collègue, du coup je me permet de les poser ici.
Le but est de faire imprimer des sacs avec un visuel de la boutique. Elle a fait le visuel sous photoshop, des polices (grosses) et pas de traits. Comme il lui fallait des images vectorielles, elle m'a demandé de les passer par Ai. J'ai donc converti son visuel en tracés et exporté en PDF suivant les consignes de l'imprimeur.
Son visuel a été rejeté car "Le document présente des tracés inférieurs à 2 points ou des polices inférieures à 20 points qui ne seront pas imprimés correctement. " Or, il n'y a pas de traits et les polices sont grosses et converties en tracés.
D'où mes questions :
- A partir du moment que les polices sont converties en tracés, peut on toujours parler de taille de polices ?
- De quels traits parle-t-il ? existe-t-il des traits qui sont d'office dans les visuels, non visibles? (par exemple, dans les déliés d'une police?)
Une question de débutant maintenant : Le visuel est vectorisé par Ai, puis exporté en PDF. Est ce que ce visuel est toujours considéré comme vectoriel une fois en PDF ? (je pensais que le pdf "figeait" les tailles => pdf final aux bonnes dimensions, non agrandissable).
Merci pour vos éclairages éclairés.

Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: belnea le juin 01, 2016, 08:44:32 am
mmm perso, je répondrais en gros "ta gueule" à l'imprimeur  ;D
j'ai déjà eu à faire quelques fois à ce genre de presse-bouton qui ouvre les parapluies quand y'a trois pixels qui dépassent les 300% de TAC, que mon bitmap (trait) n'a pas une assez bonne résolution ou qu'il reste 1% dans le fond blanc de l'image. ils ont des scripts automatiques avec des alarmes et dés que ça sonne, ils réfléchissent pas.
Si ton doc est bon, tout se passera bien comme les miens se sont, au final, bien passés
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: concierge le juin 01, 2016, 16:15:39 pm
Citation de: galorbe
Elle a fait le visuel sous photoshop, des polices (grosses) et pas de traits.
Elle aurait du lui demander avant, car c'est à priori tout ce qu'il ne faut pas faire pour une impression sur des sacs…
Les techniques d'impressions pour ce support sont (selon le prestataire) très exigeantes

Citer
suivant les consignes de l'imprimeur.
Elle devaient spécifier la taille minimale de filets et de grosseur de corps de texte non ?

Citer
peut on toujours parler de taille de polices ?
On ne parle pas de taille pour un caractère mais de corps. C'est sa force.

Citer
Le visuel est vectorisé par Ai, puis exporté en PDF. Est ce que ce visuel est toujours considéré comme vectoriel une fois en PDF ?
Évidement.


Citation de: Belnea
mon bitmap (trait)
Le Bitmap n'est pas du trait,  mais une image binaire

Citer
n'a pas une assez bonne résolution
Il lui faut effectivement une résolution suffisante selon le RIP utilisé.

Citer
qu'il reste 1% dans le fond blanc de l'image
Ce qui, contrairement à l'époque du CTF, se voit comme le nez au milieu de la figure en CTP
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: belnea le juin 01, 2016, 17:14:25 pm
bitmap dans photoshop donc pas niveau de gris, c'est ce que je voulais dire
je me foutais totalement de la résolution car c'était un code barre sans le texte donc 100/200 400 ou 800 DPI ne change strictement rien à l'impression et sera traité en LW et non en CT donc comme déjà dit, on s'en fout à 100% . c'était pas une litho plein de détail et l'alarme ne sait pas faire la distinction, ni leur opérateur presse-bouton d'ailleurs...  ::)
les 1%, c'était des pixels qui trainaient dans le fond des dessins scannés mais son "alarme" rajoutait 3 % de mag sur les ozalid numériques pour le mettre en évidence. pour prouver que ce n'était pas important, nous avons laissé passer une image quand même. résultat ? rien de visible sur le papier.   8)
ps :  j'ai plus de 15 ans de rip et flashage de film derrière moi alors...
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: claude72 le juin 01, 2016, 17:30:34 pm
Citation de: galorbe
Elle a fait le visuel sous photoshop, des polices (grosses) et pas de traits.
Elle aurait du lui demander avant, car c'est à priori tout ce qu'il ne faut pas faire pour une impression sur des sacs…

C'est même exactement tout ce qui'l ne faut pas faire pour une impression en général ! ;D

Ceci dit, à ce stade d'incompétence, il ne suffit plus de demander à l'imprimeur, mais il vaut mieux faire une (bonne) formation...

(ça me rappelle une c...e qui voulait faire un catalogue et qui m'avait appelé avant pour savoir comment faire :  je lui avait dit de faire les texte dans InDesign les photos dans Photoshop puis d'importer les photos dans les pages sous InDesign... elle a tout compris de travers et elle a fait les textes et les photos sous Photoshop et elle a importé ça dans des pages vides InDesign... et quand je lui ai dit que ce n'était pas la bonne méthode et que ce n'était pas ce que j'avais demandé, elle m'a répondu que je manquais de professionnalisme !!!)



Citer
Citation de: Belnea
mon bitmap (trait)
Le Bitmap n'est pas du trait,  mais une image binaire

"Bitmap" a deux significations :
- une image de type bitmap est une image matricielle (LW ou CT),
- une image en mode "Bitmap" dans Photoshop est une image "au trait" (LW).

Dans ce cas Belnea voulait parler d'une image de type bitmap en mode bitmap. ;)

Ceci dit, entre les erreurs de traduction (entre autre dans Photoshop) et les mots qui ont plus ou moins changé de sens à cause de la vulgarisation de la PAO, c'est vrai qu'il y a de quoi s'y perdre !!!
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: claude72 le juin 01, 2016, 18:00:00 pm
... l'alarme ne sait pas faire la distinction, ni leur opérateur presse-bouton d'ailleurs...  ::)

Presque tous les graphistes et imprimeurs que j'ai connu traitaient toutes les images en contone, même celles "au trait" (et donc bien-sûr tout à 300 dpi)... alors c'est déjà bien quand l'imprimeur sait faire la différence entre un CT et un LW ! :o

Faut pas en demander trop... ::)
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: belnea le juin 01, 2016, 18:03:44 pm
c'est moi qui savait comment ça allait être traité. l'imprimeur ne savait pas à part regarder ses alarmes sans savoir qu'il y a des faux positifs.
je suis sûre que j'aurai dit HC, il aurait dit : à vos souhaits  ;D
Titre: Re : Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: concierge le juin 02, 2016, 13:47:13 pm
bitmap dans photoshop donc pas niveau de gris, c'est ce que je voulais dire
Dans ce cas on emploi le terme de mode bitmap.

Citer
car c'était un code barre sans le texte
Dans ce cas il est tout de même bon de préciser également.

Citer
rien de visible sur le papier.
Je réitère que le CTP ne laisse pas passer 1%.
J'en ai fais personnellement les frais une fois.
Après c'est le "visible" reste subjectif.

Citer
j'ai plus de 15 ans de rip et flashage de film derrière moi alors...
::)

Citation de: claude72
Bitmap" a deux significations :
Bonjour Claude, ça faisait longtemps :)
Voir même 4 ou 5.

Citer
Dans ce cas Belnea voulait parler d'une image de type bitmap en mode bitmap.
Citer
Ceci dit, entre les erreurs de traduction (entre autre dans Photoshop) et les mots qui ont plus ou moins changé de sens à cause de la vulgarisation de la PAO, c'est vrai qu'il y a de quoi s'y perdre !!!
Qui sera traduite lors d'un export pdf depuis Indesign comme "image monochrome"… On est effectivement pas sorti de l'auberge.
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: belnea le juin 02, 2016, 13:53:16 pm
on dira bitmap 1 bit alors  ;D
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: concierge le juin 02, 2016, 15:16:52 pm
on dira bitmap 1 bit alors  ;D
Ou mode monochrome 1 bit  ;)
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: claude72 le juin 02, 2016, 19:16:01 pm
... pour distinguer du mode "monochrome 8 bits (ou 16)" qui est donc le mode niveaux de gris... ou "monochrome contone"...

Finalement j'aime bien "LW" et "CT", quand on sait ce que ça veut dire, c'est bien clair !!! ;D

Bonjour concierge, et amitiés à Eric :D
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: concierge le juin 02, 2016, 21:47:34 pm
Citer
Finalement j'aime bien "LW" et "CT", quand on sait ce que ça veut dire, c'est bien clair !!!

Profitons de la richesse, et parfois l'ambiguïté, de notre si belle langue tout de même :)
Titre: Re : Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: galorbe le juin 03, 2016, 10:02:43 am
Bonjour, pardon pour le retard de mon passage (je n'avais pas eu de notifications)  et pour toutes ces réponses, même si je n'ai pas forcément tout capté  ;)
Pour plus de précisions: elle avait déjà faite une 1ere commande chez le même imprimeur, avec le même visuel et il n'y avait pas eu de problème. Le visuel en question, c'est juste deux mots dans une police un peu arabesques et le site en style arial, rien de compliqué, pas de quoi faire un stage. Elle est photographe : elle l'a fait avec photoshop.
On va tout refaire au propre ensemble avec les bons outils et on verra bien. En attendant, cela m'avait fait me poser quelques questions, du coup j'ai eu mes réponses et vous en remercie encore.
Bonne journée.
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: concierge le juin 03, 2016, 13:38:13 pm
Citer
Elle est photographe : elle l'a fait avec photoshop.
Je suis graphiste mais pourtant je ne retouche pas mes photos avec Indesign ou illustrator ;)
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: claude72 le juin 03, 2016, 20:38:56 pm
Pour plus de précisions: elle avait déjà faite une 1ere commande chez le même imprimeur, avec le même visuel et il n'y avait pas eu de problème.

C'est normal...on n'a pas dit qu'il y avait un problème pour l'impression, car utiliser Photoshop pour mettre en page un visuel ne pose pas de problème pour l'impression *...

... c'est seulemnt du travail merdouillage de cochon sagouin incompétent... bref, c'est de la merde.


* au contraire, ça peut même être beaucoup plus simple pour l'imprimeur ! comme par exemple l'imprimerie en ligne "Print O'clock" qui demande de préférence des fichiers JPEG parceque selon eux c'est "le + simple et le plus fiable ! »... et malheureusement, ce n'est pas complètement faux si on se contente d'une impression de moins bonne qualité qu'en vectoriel.

Et cette moins bonne qualité n'empêche pas de plus en plus de "graphistes" nuls et d'imprimeurs tout aussi mauvais de travailler en parfaite harmonie en utilisant systématiquement ou de préférence des images JPEG comme fichiers d'impression. :(



Citer
Elle est photographe : elle l'a fait avec photoshop.

Ben oui, grand classique... et bien-sûr ce n'est pas de sa faute, elle était obligée.

Et si elle avait été secrétaire elle aurait été obligé d'utiliser Word... finalement, ça aurait pu être pire : heureusement qu'elle est photographe, car elle a au moins un logiciel Adobe qui sait faire du CMJN. ;D

Ce que je trouve vraiment pénible dans ce métier, c'est que ce genre de crétins incompétents ont toujours une bonne raison de (mal) faire quelquechose qu'ils ne savent pas faire et ne peuvent pas faire car ils n'ont pas les bons outils... et tout ça sans se poser de question !


Heureusement que certains autres ont l'intelligence de venir poser des questions.
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: galorbe le juin 11, 2016, 11:56:08 am
Elle est photographe, elle ne fait (jamais !) pas ce genre de travail tout les jours, je la comprend qu'elle ne veuille pas investir dans Ai ou Id, que ce soit de l'argent ou du temps d'apprentissage (parce que bon, même pour un truc ultra simple, faut quand même passer pas mal de temps sur le logiciel pour "comprendre" sa logique, surtout quand on est habitué à ps et que l'on doit tout réapprendre nos habitudes adobiennes... je le sais car je suis dedans depuis 3 ans maintenant et que je me pose toujours des questions qui peuvent passer pour idiotes pour certains).
  Elle pourrait aussi demander à un graphiste de lui faire le fichier mais honnêtement,  le fichier se compose de "truc'muche photographe / l'adresse net et son nom", pas de logo, pas de dessins, pas d'effets, juste 2 polices différentes. Je ne pense pas que les graphistes courent après ce genre de travail.
  Du coup je lui ai refais son fichier avec Ai, tout comme demandé par l'imprimeur... et ça ne passe toujours pas. Celui ci n'est même pas capable de dire où est le problème (et moi même j'aurais bien aimé savoir, ne serait ce que pour ma culture en ce domaine, pour éviter les futurs "merdouillages de cochon sagouin incompétent").
  Cependant, je vous remercie pour vos réponses.
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: belnea le juin 11, 2016, 12:01:55 pm
et alors ? il ne peut pas bypasser son bordel pour l'imprimer quand même ? c'est du délire...
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: galorbe le juin 11, 2016, 12:05:02 pm
Il n'est même pas capable de répondre correctment aux mail et au telephone !
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: claude72 le juin 12, 2016, 14:36:21 pm
Elle est photographe, elle ne fait (jamais !) pas ce genre de travail tout les jours, je la comprend qu'elle ne veuille pas investir dans Ai ou Id, ...

Moi ce que je trouve hallucinant dans ce métier, c'est la mansuétude bienveillante et quelque peu aveugle dont font preuve la plupart des gens (y compris les pros) vis-à-vis des conneries monstrueuses et des merdes bricolées à la va-comme-j'te-pousse par les cochons sagouins incompétents dont ce n'est pas le métier !!!

Dans un autre contexte, si par exemple le garagiste oublie de remplir le réservoir de lave-glace lors de la dernière vidange de la voiture, la plupart de gens vont l'engueuler... si quelquechose tombe en panne moins de 2 semaines après la vidange, même si ça n'a rien à voir, la plupart des gens vont exiger une réparation gratuite, avec menace d'aller ailleurs... et si le pauvre garageux oublie de serrer une roue, alors c'est tout de suite le procès en assise pour tentative de meurtre avec prémeditation aggravée et lynchage en place publique !
(dans ma jeunesse, j'ai aussi réparé des magnétoscopes et des télés... et les clients réagissaient pareil quand il y avait le moindre problème)

Mais quand une photographe incompétente fait une grosse merde parcequ'elle se croit capable de faire un travail qu'elle ne sait pas faire avec un logiciel inadapté qu'elle ne sait pas utiliser, non seulement tu lui trouves toutes les excuses possibles et imaginables, mais en plus tu te fais même chier à refaire le travail correctement derrière elle !!! et gratuitement en plus, je suppose...

Tu n'as pas l'impression qu'elle te prend pour un pigeon/jambon/larbin/co ?
(rayer les mentions inutiles ;D)



Citer
Elle pourrait aussi demander à un graphiste de lui faire le fichier mais honnêtement,  le fichier se compose de "truc'muche photographe / l'adresse net et son nom", pas de logo, pas de dessins, pas d'effets, juste 2 polices différentes. Je ne pense pas que les graphistes courent après ce genre de travail.

Certes non... mais ce genre de travail basique est le genre de prestation que les imprimeurs peuvent fournir.
(du moins c'est le genre de truc que je faisais quand je travaillais au "pré-presse-et-travaux-annexes-en-tous-genres" dans une imprimerie)

Et même si c'est juste "truc'muche photographe / l'adresse net et son nom", pas de logo, pas de dessins, pas d'effets, juste 2 polices différentes" c'est quand-même un travail qu'il faut savoir faire avec les outils adaptés, et ta photographe n'a aucune excuses pour s'être crue plus intelligente/compétente qu'elle ne l'est réellement et pour l'avoir merdé avec Photoshop.



Citer
Il n'est même pas capable de répondre correctment aux mail et au telephone !

Les opérateurs pré-presse des imprimeurs sortent des mêmes mauvaises écoles et ont eu les même mauvaises formations que la plupart des graphistes et photographes... il n'est donc pas étonnant qu'ils soient aussi nuls qu'eux ::)

(pour la petite histoire, j'ai eu l'occasion de flasher des fichiers pour une asso de formation aux métiers de l'imprimerie... la partie offset est au Mans (et aussi quelquepart en Bretagne) et la partie infographie/pré-presse est à Paris... tous les ans, le "formateur" pré-presse de Paris envoie au Mans les fichiers pour faire les plaques offset qui serviront à faire passer les examens aux élèves du Mans... et moi je les ai flashé 3 ou 4 fois... ce sont des fichiers qui ont été faits par un FORMATEUR pré-presse, donc c'est censé être nickel... :o pourtant la 1re fois (c'était il y a 10 ans) je lui demande un PDF distillé, il ne sait pas ce que c'est... je lui explique qu'il faut faire un fichier PostScript et le distiller, il m'envoie un PDF exporté en me disant "Voilà le PDF pour faire votre fichier PostScript"... ce con n'avait strictement rien compris !!! après, j'ai eu le fichier en 2 couleurs qui sort sur 6 séparations, des impositions foireuses, le fichier largeur 36,5 cm quand je lui demandais 35,6 cm maximum, etc., etc. >:( En général il fallait qu'il refasse son fichier 3 fois pour que j'aie enfin quelquechose de presque utilisable que je pouvais corriger/finaliser avec Acrobat/PitStop sans y passer la nuit ! et pourtant ce mec est formateur... alors qu'il n'y connaît pas grand-chose et qu'il est complètement à l'ouest !!!)
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: concierge le juin 12, 2016, 15:04:12 pm
Citer
Du coup je lui ai refais son fichier avec Ai, tout comme demandé par l'imprimeur.
C'est à dire ?

Tu fais un pdf ?
Avec quelles normes ?
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: galorbe le juin 12, 2016, 16:14:16 pm
Avant la prochaine salve, je vais quand même préciser que je suis au départ simple photographe aussi, que j'apprend (seul, livres, internet...) la création graphique et ses outils comme Ai, Id... parce que j'adore ça et qu'il se trouve que j'ai besoin de me diversifier que ce soit niveau créatif que financier. Je ne suis pas un pro du graphisme et j'ai encore la naîveté de croire qu'il est encore possible de poser des questions sans forcément se faire traiter de tous les noms sous prétexte que l'on ne connait pas toutes les méandres du métier, que l'on a pas fait d'école et que l'on ne sait pas ce qu'est un PDF distillé.
  Pour en revenir à mon amie (parce que oui, c'est une amie, avec qui je bosse de temps en temps, qui me rend service, qui peut me préter son studio ou me refiler des clients...), elle connait photoshop en tant que photographe, point. Vu que la première commande s'était bien passée (avec le même fichier pour un résultat satisfaisant), elle a refait la même chose pour sa seconde commande... j'aurais fait exactement la même chose à sa place. Comme elle sait que j'utilise ces outils (et que je suis curieux de savoir), c'est tout naturellement qu'elle m'a demandé de l'aider, et tout aussi naturellement que je lui rend ce service.

Citer
Citer
Du coup je lui ai refais son fichier avec Ai, tout comme demandé par l'imprimeur.
C'est à dire ?

J'ai tout refait à partir de zéro, dans Ai, en prenant le soin de vérifier la taille des polices puis de les convertir en tracés. Exporté en pdf optimal depuis Ai, mais l'imprimeur ne demande pas de format de pdf spécifique et n'en parle pas dans ces éventuelles remarques d'erreurs. Visiblement, dans le dernier fichier, les "www" étaient trop serrés et l'adresse trop petite. On a donc renvoyé une nouvelle version corrigeant ces erreurs qui a été refusée, sans explications.
Je lui ai conseillé de chercher un nouveau prestataire... mais j'aimerais bien savoir le pourquoi du comment.

 
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: claude72 le juin 12, 2016, 18:38:26 pm
Avant la prochaine salve...

Bon, apparemment, tu n'as pas compris : la salve ne t'était pas destinée.

En revanche, ce qui était pour toi, c'était :
"Heureusement que certains autres ont l'intelligence de venir poser des questions."



Citer
Pour en revenir à mon amie..., elle connait photoshop en tant que photographe, point.

Et elle s'est crue, à tort, capable de faire des fichiers pour le Print : quand on ne sait pas faire un travail, on s'abstient, point. (ou on apprend, comme tu fais !)

J'en ai connu quelques-uns dans ce genre, derrière lesquels il a fallu (comme toi) que je refasse tout le travail.

Tiens, allez, une petite histoire "drôle" pour détendre l'atmosphère : un photographe-qui-connaît-parfaitement-Photoshop-et-qui-se-croit-capable-de-faire-du-Print m'envoie son fichier merdé sous Photoshop et aplati en JPEG pour une carte professionnelle format 10x21. Comme son truc était évidemment pourri, je lui demande le fichier PSD avec les calques de texte. Il ne peut pas me l'envoyer par mél parceque c'est trop lourd... je lui répond que 10 Mo ça passe par mél sans problème, mais lui me rétorque que son fichier fait 50 et quelques Mo et donc ça ne passe pas par mél. J'essaye de lui expliquer que 10x21 cm en 300 ppi et CMJN ça pèse à peu près 10 Mo, voire un peu plus pour les calques, mais pas 50 Mo et que donc si son fichier pèse 50 Mo c'est qu'il y a quelquechose qui ne va pas, soit dans le format, soit dans la résolution... évidemment il ne veut rien entendre, affirme qu'il connaît parfaitement et son métier et Photoshop (???) et finalement m'envoie sa daube sur un CD.
J'ouvre le fichier, je regarde la résolution : 300 pixels par centimètre ! il a confondu les pixels par pouce avec les pixels par centimètre !!! Je l'appelle, et je lui explique pourquoi 50 Mo au lieu de 10, sa confusion entre ppp et ppcm... et il me répond "Ah bon, c'est pas pareil ?" :o ... à part ce "petit" détail, il connaît parfaitement Photoshop  ::)



Ceci dit, malgré tout tu la défends encore et toujours, et tu lui cherches et trouves encore toutes les excuses possibles, alors qu'elle n'en a aucune !
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: claude72 le juin 12, 2016, 18:59:22 pm
Visiblement, dans le dernier fichier, les "www" étaient trop serrés et l'adresse trop petite.

Ça peut être un problème sur certains type d'impression... mais tu ne nous a pas dit comment ses sacs sont imprimés ?
Ils ne sont certainement pas imprimé en offset...



Citer
On a donc renvoyé une nouvelle version corrigeant ces erreurs qui a été refusée, sans explications.
... mais j'aimerais bien savoir le pourquoi du comment.

Puisque tu veux te former aux métiers du Print, il faut que tu comprennes une donnée essentielle de ce métier : il existe différentes façons d'imprimer et sur différents supports, et chaque procédé d'impression sur chaque support a des impératifs techniques différents qui DOIVENT être pris en compte lors de la réalisation du fichier.

Ce qui veut dire qu'on ne peut pas faire les mêmes choses et on ne fait pas le fichier de la même façon pour une impression offset sur un couché brillant que pour une impression flexo sur pot en plastique ou pour une impression en sérigraphie sur un t-shirt.
À titre de comparaison, en offset sur couché brillant on va travailler avec de la trame 175 lpi en moyenne aujourd'hui, en sérigraphie sur t-shirt ça sera plutôt de la trame 20 lpi... et ça change fondamentalement la taille minimum des éléments, traits et polices.

Donc, dans ce genre de problème, la 1re précision que tu aurais due fournir dans ton 1er post, avant les types de fichiers, c'est le procédé d'impression et le type de papier.

Mais à partir des préconisations techniques de l'imprimeur (pas moins de 20 points pour les polices et 2 points pour les traits), j'aurais tendance à penser que c'est de la sérigraphie sur un papier assez rugueux ?
Auquel cas effectivement il faut faire attention aux lettrages trop petits et trop serrés, sinon ça risque de faire un gros pâté !

Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: galorbe le juin 12, 2016, 19:33:32 pm
Merci pour ces précisions. Je ne connais pas ce prestataire (Pixartprinting), et visiblement le procédé utilisé est de la "fléxographie à une couleur" (que je ne connais pas du tout). Ceci dit, il y a des normes imposées pour que tout se passe bien et à partir du moment où elles sont respectées, il n'y a pas de soucis, quelque soit le procédé employé (?). Effectivement, j'ai vu son fichier PSD d'origine et il était complètement à coté de la plaque au niveau des normes demandées. De mon coté, je n'avais pas pensé aux espaces entre les "www".
Ce sont des sac papiers pour son magasin, je n'en sais pas plus elle m'a juste donné le gabarit fourni.
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: concierge le juin 12, 2016, 19:55:34 pm
Citer
"fléxographie à une couleur"
La flexo est assez contraignante
Titre: Re : Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: galorbe le juin 12, 2016, 20:10:06 pm
Citer
"fléxographie à une couleur"
La flexo est assez contraignante
Oui, je vois ça ;-) 
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: claude72 le juin 12, 2016, 20:38:11 pm
... le procédé utilisé est de la "fléxographie à une couleur" (que je ne connais pas du tout).

Moi non plus, désolé... je sais juste que c'est un procédé d'impression utilisant un cliché souple qui ressemblait à un tampon en caoutchouc et qu'aujourd'hui c'est un cliché photopolymère, mais je n'en connais pas les contraintes techniques.
Titre: Re : Précisions pour les normes d'imprimeurs
Posté par: concierge le juin 13, 2016, 10:36:11 am
Citer
mais je n'en connais pas les contraintes techniques
Surtout liées à la déformation du dit Polymère.
Mais pour des sacs (qui était son domaine de prédilection à une époque) on peut lui préférer l'offset ou la sérigraphie aujourd'hui.