Tutoriels vidéo art graphique gratuits

 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Pages: [1]   En bas

Auteur Sujet: Impression noir sur noir  (Lu 4543 fois)

farangprod

  • Wisi tout neuf
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 6
    • Voir le profil
    • Farangprod - photographie-infographie
Impression noir sur noir
« le: octobre 03, 2015, 19:10:06 pm »

Bonjour,

pour une série de documents rentrant dans une campagne de com, je souhaite imprimer du texte noir sur fond noir.
Pour cela, j'ai fait un fond noir (c0 m0 j0 n100) et mon texte en noir soutenu (c50 m50 j50 n100).
N'ayant jamais eu recours à ce genre de procédé, je ne sais pas si le texte va se voir réellement ou pas à l'impression.
est-ce que quelqu'un a déjà expérimenté la chose et si oui, quelles valeurs de noirs avez-vous utilisé pour que le rendu soit correct?

Merci Beaucoup
« Modifié: octobre 03, 2015, 19:12:11 pm par farangprod »
IP archivée

belnea

  • Wisi J'habite sur le forum
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 440
    • AOL Messenger - belnea@mac.com
    • Voir le profil
Re : Impression noir sur noir
« Réponse #1 le: octobre 06, 2015, 10:34:11 am »

ça rappelle un article de 'bloc note" qui s'appelait "le vernis du pauvre" il me semble et c'était cette technique qui était expliqué mais je me rappelle plus des valeurs préconisées.
Claude72 en avait parlé en 2009
« Modifié: octobre 06, 2015, 10:39:05 am par belnea »
IP archivée

koko

  • Wisi tout neuf
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 28
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Impression noir sur noir
« Réponse #2 le: octobre 06, 2015, 12:13:09 pm »

ça fonctionnera... à condition de faire les choses dans les règles de l'art, à savoir que tes décompo CMJN soient conservées tout au long de la chaîne, jusqu'à l'imprimeur, et que ce dernier utilise ton fichier final sans le remouliner à nouveau (ce qui sous-entend que tu respectes aussi ses contraintes techniques).

Je dirais que tu peux même pousser un peu plus ta décomposition du noir en valeurs, dans la limite du taux d'encrage toléré par l'imprimeur, histoire d'être sûr de l'effet.

Quoiqu'il en soit, un petit coup de fil à ton imprimeur pour confirmer tout ça sera le meilleur moyen de garantir ton résultat.

(Je n'ai pas retrouvé l'article "vernis du pauvre"...)


IP archivée

belnea

  • Wisi J'habite sur le forum
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 440
    • AOL Messenger - belnea@mac.com
    • Voir le profil
Re : Re : Impression noir sur noir
« Réponse #3 le: octobre 06, 2015, 12:26:05 pm »

(Je n'ai pas retrouvé l'article "vernis du pauvre"...)
il en parlait sur un autre site. quant à bloc-notes publishing, je les ai jeté depuis le temps
IP archivée

claude72

  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 596
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Impression noir sur noir
« Réponse #4 le: octobre 06, 2015, 19:16:13 pm »

... est-ce que quelqu'un a déjà expérimenté la chose et si oui, quelles valeurs de noirs avez-vous utilisé pour que le rendu soit correct?

Je n'ai jamais imprimé du noir sur du noir, donc je ne saurais te répondre pour le rendu...

... mais si tu veux mettre toutes les chances de ton côté (comme l'a déjà conseillé koko) il faut que le noir du lettrage soit le plus dense possible, donc au maxi du TAC accepté par l'imprimeur.



***********



Claude72 en avait parlé en 2009

Je suppose que tu fais allusion aux valeurs préconisées ?

Quand j'avais besoin d'un noir quadri, j'utilisais les valeurs de décomposition du noir de Photoshop avec le profil utilisé pour l'impression, tout simplement...
(pour une raison simple, c'est qu'en général j'avais besoin d'un noir quadri pour servir de cadre/fond autour d'une photo ou de bandeau au-dessus ou en-dessous d'une photo, donc pour harmoniser au mieux les noirs je générais un noir qui avait la même décomposition que les noirs existant dans la photo après la conversion en CMJN avec le profil d'impression)

Par exemple, avec les (vieux) profils ECI :
- isocoated-v2-300 donnait C78-M68-J58-N94, soit un TAC de 298% (on peut arrondir le noir à 100%, ça augmente le TAC à 304% et ça ne changera pas grand-chose... sauf à remplacer le tramé du noir par un aplat, mais avec un CTP on s'en fout)
- isocoated-V2 donnait C88-M79-J65-N93, soit un TAC de 325%

(- et pour les imprimeurs qui n'ont pas encore compris que le Fogra27 d'Adobe c'est de la daube et qui s'obstinent à vouloir l'utiliser, ça donnerait C86-M85-J79-N100, soit un TAC à 350%.)




************



ça fonctionnera... à condition de faire les choses dans les règles de l'art, à savoir que tes décompo CMJN soient conservées tout au long de la chaîne, jusqu'à l'imprimeur, et que ce dernier utilise ton fichier final sans le remouliner à nouveau (ce qui sous-entend que tu respectes aussi ses contraintes techniques).

+1 (et même plus). Il faut par exemple éviter que le fichier soit repassé dans un logiciel d'optimisation d'encrage qui abaisse le TAC.
Et il faut aussi que l'imprimeur soit suffisamment compétent pour être capable de traiter le fichier correctement...

À mon avis, il vaut mieux lui en parler avant, et de visu, histoire de voir la tête qu'il fait ! ;D
Et si il te regarde avec des grands yeux étonnés remplis d'incompréhension, il vaut mieux aller voir un autre imprimeur  ::)
« Modifié: octobre 06, 2015, 19:25:59 pm par claude72 »
IP archivée
Tout finit toujours par s'arranger... même mal !

farangprod

  • Wisi tout neuf
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 6
    • Voir le profil
    • Farangprod - photographie-infographie
Re : Impression noir sur noir
« Réponse #5 le: octobre 06, 2015, 23:42:01 pm »

Merci à tous pour ces réponses.

Je ne travaille quasiment qu'en isocoated-v2-300 à part si il y'a une consigne bien précise  mais dans la majorité des cas, ça permet d'être toujours dans les clous au niveau taux d'encrage.

Pour les taux de l'écriture, il est vrai que je peut encore augmenter les valeurs des couleurs car j'ai 50% de marge par rapport aux 300%. ça densifierait un peu plus le noir de l'écriture quitte à soutenir un peu le fond de quelques pour-cent pour avoir un fond qui paraitra moins gris par rapport au lettrage.
De toute façon, c'est passage par BAT obligatoire pour vérifier le résultat avant de lancer les séries d'impression et avoir un cartouche de coté au cas où l'impression diffèrerait du BAT.

Pour info, en cherchant vernis du pauvre sur le web, je suis tombé sur cette discussion qui répertorie quelques noirs et leur utilisation... C'est intéressant !

http://forumde.lalogotheque.com/index.php?showtopic=17668
IP archivée

belnea

  • Wisi J'habite sur le forum
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 440
    • AOL Messenger - belnea@mac.com
    • Voir le profil
Re : Impression noir sur noir
« Réponse #6 le: octobre 07, 2015, 09:09:30 am »

Oui. 2008 sur ce site et 2009 sur macbi (t'es parti de macbi, Claude ? )
Peut-être mettre la même valeur au noir pour le texte et le fond dés fois que défaut de repérage (ou/et engraissement non fait)
Et prier pour ne pas avoir de cheminée à l'impression :-p
IP archivée

claude72

  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 596
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Impression noir sur noir
« Réponse #7 le: octobre 07, 2015, 18:19:11 pm »

(t'es parti de macbi, Claude ? )

Oui...



Citer
Et prier pour ne pas avoir de cheminée à l'impression :-p

Si l'impression est bien comme dans l'image d'exemple de farangprod, normalement il ne devrait pas y avoir de risque de cheminée puisque le fond est un aplat de noir à 100% et le noir des texte est aussi à 100%*, donc la plaque du noir est un aplat total, sans défonce... donc il n'y a pas de risque de cheminée dans le noir.


Par contre, ce qui m'inquièterait plus c'est le risque d'arrachement du noir : sur une 4-couleurs, le noir est imprimé par le 1er groupe, donc l'aplat de noir va ensuite devoir passer en pression dans les 3 groupes suivants et les 3 blanchets risquent d'arracher un peu de noir... >:( À voir avec l'imprimeur ce qu'il en pense, mais moi je pense qu'il vaudrait mieux utiliser une presse avec des encres UV et des séchages entre les groupes, de manière à être sûr que l'aplat de noir est déjà un peu sec avant de passer dans les 3 groupes suivants.

De plus, ce genre de presse est largement capable de sortir un TAC à 350% (voire plus) ce qui permettrait d'avoir un noir plus dense pour les caractères.



* même si le noir des caractères est à 93 ou 94% (selon le profil), comme je l'ai déjà dit il est possible de le forcer à 100%... et même si il est vraiment à 94% sur la plaque, avec la quantité d'encre qu'il va falloir "beurrer" tout autour des caractères il est à peu près certain que le tramé à 94% va boucher !
IP archivée
Tout finit toujours par s'arranger... même mal !

concierge

  • Administrator
  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5642
  • Je suis dans l'escalier
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Impression noir sur noir
« Réponse #8 le: octobre 15, 2015, 08:57:32 am »

Citer
N'ayant jamais eu recours à ce genre de procédé, je ne sais pas si le texte va se voir réellement ou pas à l'impression.
En offset sans problème, mais des différences selon le papier chose…

En revanche dans Id ou Ai, dans les pref la gestion du noir est calée sur "noir intense"… Il faut aller changer cela pour "noir avec précision" si tu veux pouvoir visualiser correctement sur ton écran et avoir le rendu idoine sur une imprimante style jet d'encre (périphérique rvb)
IP archivée
C'est pas faux...

farangprod

  • Wisi tout neuf
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 6
    • Voir le profil
    • Farangprod - photographie-infographie
Re : Re : Impression noir sur noir
« Réponse #9 le: octobre 15, 2015, 14:11:26 pm »

En revanche dans Id ou Ai, dans les pref la gestion du noir est calée sur "noir intense"… Il faut aller changer cela pour "noir avec précision" si tu veux pouvoir visualiser correctement sur ton écran et avoir le rendu idoine sur une imprimante style jet d'encre (périphérique rvb)

Le noir est toujours réglé sur "noir avec précision" sur indesign et illustrator, et ce, aussi bien pour la visualisation que pour l'exportation pour limiter les risques de surprises. Au début, les noirs paraissent gris puis l'oeil s'y fait et on n'y fait plus attention par la suite.

Pour ce qui est du papier, en fonction de la qualité d'absorption on a déjà des différences d'intensité des couleurs donc, j'imagine très bien le phénomène qui peut se produire avec du noir sur noir dont l'effet doit être plus ou moins accentué entre du papier couché ou non par exemple.

En tout cas merci à tous pour ces retours qui sont super intéressants. ;)
« Modifié: octobre 15, 2015, 14:17:30 pm par farangprod »
IP archivée
 



Wisibility est un sité dédié à la formation aux métiers l’image. Vous y trouverez différentes ressources vous aidant à maîtriser les logiciels graphiques tels que Photoshop, Lightroom, Illustrator, InDesign, Flash… Aujourd’hui, Wisibility réunie plus d'une vingtaine d’experts, intervenant en Entreprise pour former graphistes, webdesigners, développeurs web, photographes, monteurs, trucistes…
Depuis 2006 nous nous sommes spécialisés dans les tutoriels vidéos permettant de se former à distance. Notre forum très actif, géré par une équipe de bénévoles répondra à vos demandes. Vous pourrez également profiter de nos émissions et reportages sur la Wisi TV.
Contact - Wisibility est une marque déposée

Blog - Tutoriels - Wisi TV - Forum