Tutoriels vidéo art graphique gratuits

 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Pages: [1]   En bas

Auteur Sujet: Différence coût CMJN / PANTONE  (Lu 3100 fois)

fabien.dronker

  • Wisi tout neuf
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 40
    • Voir le profil
    • E-mail
Différence coût CMJN / PANTONE
« le: février 23, 2016, 11:10:42 am »

Bonjour à tous,

Quelqu'un aurait-il une idée du coût moyen d'un pot d'encre Ton direct (du genre : Patone Solid coated)
Et Aussi une idée du coût des pots d'encre Cien, Magenta, Jaune et noir ?

Merci à vous,

Fabien
IP archivée

concierge

  • Administrator
  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5598
  • Je suis dans l'escalier
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Différence coût CMJN / PANTONE
« Réponse #1 le: février 25, 2016, 18:27:04 pm »

Citer
Quelqu'un aurait-il une idée du coût moyen d'un pot d'encre Ton direct (du genre : Patone Solid coated)
Les imprimeurs n'achètent fort heureusement pas tous les pots de Pantone :)
Mais fabriquent chacune à partir des primaires Pantone (tu as les parts sous chaque couleurs sur les nuanciers papiers)
Je sais que les flous et autres argent sont un peu plus chers.
Mais pourquoi cette question ? Nous ne sommes pas sur un forum d'imprimerie.
IP archivée
C'est pas faux...

fabien.dronker

  • Wisi tout neuf
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 40
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Différence coût CMJN / PANTONE
« Réponse #2 le: février 25, 2016, 22:17:40 pm »

D'accord. C'est juste que j'essaie de comprendre comment sont calculés les devis des imprimeurs selon le type d'encre choisit.

On est en train de faire des cotations mais les devis ne sont pas très détaillés.

Les questions qu'on se pause :
- A quel seuil de quantité d'impression on a du ton direct moins cher que de la quadri ?
- Est-ce qu'il y a des cas exceptionnels qui font que ce seuil ne pourrait pas être atteint ?

D'un autre côté, dans un soucis de cohérence visuelle entre différentes impression, on se demande si aujourd'hui toutes les imprimeries (dans le monde) savent correctement atteindre des valeurs lab, que ce soit à partir d'une demande quadri ou ton direct (avec un lab différent pour l'un et pour l'autre bien entendu)..

Ca fait beaucoup de questions ^^
Si quelqu'un a la réponse je le remercie d'avance énormément !!

Fabien
IP archivée

concierge

  • Administrator
  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5598
  • Je suis dans l'escalier
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Différence coût CMJN / PANTONE
« Réponse #3 le: février 26, 2016, 08:51:04 am »

C'est assez vague comme demande…
Chaque imprimeur n'ayant pas les mêmes machines, ni les mêmes problématiques de productivité/rendement (sans parler de ceux qui ont amorti leur parc depuis longtemps, etc.)
Aujourd'hui question productivité, ils préfèrent "t'offrir" la quadri plutôt que de s'emm*** à laver les encriers et faire une recherche de teinte… Mais un "petit" imprimeur y verra moins de problèmes, surtout sur une 2 coul.
Bref, tout est question du prestataire choisi et du travail souhaité.
Sans compter que parfois le ton direct n'est pas forcément la meilleure solution non plus…


Pour le lab, je ne comprends pas bien ta question sachant que ces valeurs sont justement indépendants des périphériques  ::)
« Modifié: février 26, 2016, 20:56:18 pm par concierge »
IP archivée
C'est pas faux...

fabien.dronker

  • Wisi tout neuf
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 40
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Différence coût CMJN / PANTONE
« Réponse #4 le: février 29, 2016, 11:00:40 am »

Salut Concierge, merci pour ta réponse, je sais pas si tu t'en rends compte mais ton aide est vraiment précieuse !

Si je comprends bien il est difficile de faire une généralité à savoir quelle serait la solution la moins cher entre la quadri et le ton direct, à cause de ces différents facteurs (est-ce que tu en vois d'autres ?) :
- Nombre de sortie
- Nombre de couleur primaire mélangée pour le ton direct
- Amortissement terminé ou non des machines de l'imprimeur
- Temps nécessaire au nettoyage des encriers et recherche de teinte (surtout si ceux sont des grosses machines)
- Prestataires (plus ou moins cher pour le même service, lié je suppose en partie à l'amortissement des machines)

Pour le lab, j'essaie d'être plus clair ^^ :
- Si on donne à un imprimeur une couleur à reproduire avec le taux d'encre CMYK et le lab. Est-ce que tous les imprimeurs sont capables de nous faire des sorties parfaites (ou du moins avec un delta qu'on aura indiqué). Ou faut-il mieux leur envoyer un échantillon physique ?
- Et même question pour du ton direct ?

Un grand merci à toi,

Fabien
IP archivée

concierge

  • Administrator
  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5598
  • Je suis dans l'escalier
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Différence coût CMJN / PANTONE
« Réponse #5 le: février 29, 2016, 13:44:22 pm »

Citer
(est-ce que tu en vois d'autres ?)
La nécessité d'utiliser spécifiquement un ton direct pour ce travail.

Citer
Si on donne à un imprimeur une couleur à reproduire avec le taux d'encre CMYK et le lab. Est-ce que tous les imprimeurs sont capables de nous faire des sorties parfaites (ou du moins avec un delta qu'on aura indiqué). Ou faut-il mieux leur envoyer un échantillon physique ?
Le "delta", E je suppose, est propre à la calibration.
Je ne vois pas ce qu'un imprimeur ferait du las, sachant que la couleur à "reproduire" dépend du support.
Elle doit donc être choisie et/ou vérifiée sur un nuancier PAPIER idoine.
Pour la sortie "parfaite", la seule contractuellement recevable est celle faite pour un BAT, avec les normes ISO en vigueur.

À te lire je me demande si tu sais comment fonctionne une imprimerie offset…  ::)
IP archivée
C'est pas faux...

fabien.dronker

  • Wisi tout neuf
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 40
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Différence coût CMJN / PANTONE
« Réponse #6 le: mars 09, 2016, 18:20:03 pm »

Salut Concierge,

Merci pour ta réponses, et désolé pour mon retour tardif.

Citer
Je ne vois pas ce qu'un imprimeur ferait du lab, sachant que la couleur à "reproduire" dépend du support.
Elle doit donc être choisie et/ou vérifiée sur un nuancier PAPIER idoine.

Donc si nous envoyons une un CMYK avec son lab + le type de papier (support), ceci permettrait à l'imprimeur d'avoir tout ce qu'il faut pour nous proposer un BAT qui a de grande chance d'être validé du premier coup ?



Citer
À te lire je me demande si tu sais comment fonctionne une imprimerie offset…  ::)

Je connais la grande différence entre l'offset et le numérique, mais après je ne connais pas en détails les questions de calibrage etc. ça c'est sûr !  :-\

Fabien
IP archivée

claude72

  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 577
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Différence coût CMJN / PANTONE
« Réponse #7 le: mars 09, 2016, 19:53:50 pm »

Donc si nous envoyons une un CMYK avec son lab + le type de papier (support), ceci permettrait à l'imprimeur d'avoir tout ce qu'il faut pour nous proposer un BAT qui a de grande chance d'être validé du premier coup ?

Ça fait déjà plusieurs posts que tu nous parles et reparles du Lab...

... mais, moi ce que connais de l'imprimerie ce sont des imprimeurs qui disent encore que la quadri se fait avec du bleu + rouge + jaune + noir (et quand tu leur parles de cyan et magenta ils te reprennent), qui croient que l'impression fonctionne en synthèse additive (parcequ'on ajoute des couches d'encre les unes sur les autres), qui affirment qu'un densitomètre ne sert à rien (parcequ'ils ont les couleurs "dans l'oeil" et leur demander d'utiliser un densito c'est faire insulte à leurs compétences/expérience), que le RVB est réservé à l'écran et qu'il faut faire des images CMJN sans profil (note au passage la contradiction : ils impriment des images CMJN avec du bleu et du rouge !), etc.

Tout ça pour dire que ton Lab, l'imprimeur il s'en fout complètement, et pour une bonne et simple raison, c'est  qu'il ne sait même pas ce que c'est : le RVB, ils en ont entendu parler (même si ils n'ont rien compris) mais le Lab, que dalle, ce n'est même pas encore arrivé à leurs oreilles. Ce qui veut dire que tu peux leur donner tout ce que tu veux en Lab, ça ne servira à rien !
Donc si tu lui donnes un CMYK avec son lab + le type de papier, le mec il va te tirer les valeurs CMYK sur le type de papier demandé, et c'est tout (donc en ignorant totalement le Lab).
Et si ça ne correspond pas, il te répondra qu'il a tiré TES valeurs de TON PDF sur TON papier et tant-pis pour toi si ça ne correspond pas à tes attentes.

Si tu veux une couleur CMJN-benday bien précise, il faut que tu donnes une référence sur un nuancier papier, quelquechose que l'imprimeur peut visualiser/comparer avec ses petits yeux "expérimentés", et surtout pas avec un quelconque appareil électronique qui a un nom barbare !!! Donc il te faut :
- soit un ton-direct précis tiré d'un nuancier Pantone (qui est un système bien connu des imprimeurs et qu'ils maîtrisent parfaitement, et qui a surtout l'avantage de permettre un réglage fin de la couleur de façon indépendante du CMJN)
- soit une couleur CMJN tirée d'un nuancier bridge (si pour des raisons de diminution de coûts tu as choisi de supprimer le Pantone au profit du benday le plus proche)
- soit une couleur tirée d'un nuancier benday process, et pour laquelle tu imposeras à l'imprimeur de respecter la teinte du nuancier.

Et tu oublies le Lab comme référence. (à moins que tu trouves un imprimeur qui...)


Ceci dit, en benday, attention aux surprises sur les autres teintes !
« Modifié: mars 09, 2016, 20:53:21 pm par claude72 »
IP archivée
Tout finit toujours par s'arranger... même mal !

Aymeric

  • Wisi Pilier de comptoir
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 97
  • Barbouilleur
    • Voir le profil
    • Avenir Numérique
    • E-mail
Re : Différence coût CMJN / PANTONE
« Réponse #8 le: septembre 21, 2016, 17:24:22 pm »

Hahaha,

j'étais pas passé depuis longtemps sur le forum et je viens de lire ce thread, donc pouf, je m'en mêle.

Dans l'ordre :

- Claude : tu as eu une mauvaise expérience récemment avec un confrère à moi, non ?  ;D
(cela dit tu as raison sur le LAB, 99% du métier n'y entrave rien, moi même je serais bien ennuyé si tu me demandais de faire autre chose que prendre l'air bête sur le sujet).

- Pour le topic de départ sur les calculs de coûts, voici comment nous raisonnons communément :

1 coût de calage qui va comprendre le crédit de la machine, et les coûts prépresse (amo. du CTP, plaques, coûts des licences, ouvrier prépresse, etc.)
Egalement ce coût varie en fonction du format de la machine et du nombre de couleurs (il est bcp plus rapide de caler une SpeedMaster 72 en 4 couleurs qu'une KBA en 105 avec 10 couleurs en retiration...)

En cas de pantone(s), on prendra également en compte un coût de lavage des encriers. Car même si de nos jours les machines sont équipées de lavages automatiques, on est souvent obligés de repasser à la mano.
Pour info, lavage d'un groupe = 30/50 € ht

Ensuite le prix de roule (au 1000 de feuilles) est fonction du nombre de couleurs et du format de la machine, ainsi que du taux horaire de la personne qui la conduit.

Tout ca pour dire qu'il est impossible de donner des idées de palier de dégressivité ou autres a priori, sans savoir formats et quantités.

IP archivée
Y a pas que le graphisme dans la vie,
Y a l'imprimerie aussi :)

claude72

  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 577
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Différence coût CMJN / PANTONE
« Réponse #9 le: septembre 22, 2016, 20:48:09 pm »

- Claude : tu as eu une mauvaise expérience récemment avec un confrère à moi, non ?  ;D

Non, j'étais imprimeur ! et j'ai eu de ce fait quelques mauvaises expériences ainsi que quelques discussion animées avec des confrères à nous  ::)
Plus aussi quelques engueulades avec des clients qui suivaient les conseils débiles et mal-avisés de confrères à nous incompétents...

Genre ITF qui demandait (et demande peut-être encore) à un de nos clients commun d'importer dans InDesign CS5 ou 6 des images EPS-Photoshop codées en JPEG, et même pas en qualité maximale !
IP archivée
Tout finit toujours par s'arranger... même mal !

Aymeric

  • Wisi Pilier de comptoir
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 97
  • Barbouilleur
    • Voir le profil
    • Avenir Numérique
    • E-mail
Re : Différence coût CMJN / PANTONE
« Réponse #10 le: septembre 26, 2016, 15:57:22 pm »

ITF ? Ceux à côté du Man ? :o :o

Pourtant ce sont des gros, ils sont supposés être un peu moins nazes que ca...

Enfin bon, plus grand chose ne m'étonne à ce niveau là.
J'ai rencontré un mec la semaine dernière qui me jurait ses grands dieux que le pelliculage c'était comme du vernis UV mais en plus épais...
Mais bon, il en savait forcément plus que moi vu que lui était offsetiste alors que moi je suis que numérique...
A se taper la tête contre les murs
IP archivée
Y a pas que le graphisme dans la vie,
Y a l'imprimerie aussi :)

claude72

  • Wisi Comment on décroche
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 577
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Différence coût CMJN / PANTONE
« Réponse #11 le: septembre 29, 2016, 21:14:06 pm »

ITF ? Ceux à côté du Man ? :o :o

Ben oui, ceux-là même ! à côté du Mans



Citer
Pourtant ce sont des gros, ils sont supposés être un peu moins nazes que ca...

Re-Ben oui... comme quoi la valeur n'attend pas le nombre des employés...  ;D



Citer
Mais bon, il en savait forcément plus que moi vu que lui était offsetiste alors que moi je suis que numérique...

Mon client avait exactement la même logique : ITF savait forcément mieux que moi vu qu'ils sont plus de 50 dans cette boîte, alors que dans la mienne on n'était que 5... donc, logiquement selon lui ils devaient savoir environ 10 fois mieux que moi  ;D
Et il a continué à me refiler ses images Photoshop-EPS codées en JPEG qualité moyenne dans ses docs InDesign malgré mes demandes répétées d'utiliser du TIFF... et puis j'ai fini par abandonner, puisque de toute façon une fois mouliné dans un PDF* ça ne changeait rien pour moi au rippage, et la compression JPEG ne se voyait même pas sur les films, alors à quoi bon se battre contre des moulins à vent ?? ???

* exporté, le PDF, bien-sûr, je n'ai jamais pu avoir un PDF distillé... d'ailleurs je crois qu'il ne savait même pas ce que ça voulait dire : c'était le genre qui croyait que faire un PDF pour le Print se résumait à cliquer sur "Exporter PDF" + option "Print" pré-définie + copie direct sur CD, sans même l'ouvrir pour le contrôler. :(
Et sur le CD il mettait aussi les fichiers natifs : donc, pour le flashage j'avais le choix entre un fichier natif InDesign avec ses p@#..n d'images Photoshop-EPS ou un PDF mal exporté à l'arrache  >:(

Finalement, je suis bien content d'avoir quitté ce métier !
« Modifié: octobre 01, 2016, 16:38:32 pm par claude72 »
IP archivée
Tout finit toujours par s'arranger... même mal !
 



Wisibility est un sité dédié à la formation aux métiers l’image. Vous y trouverez différentes ressources vous aidant à maîtriser les logiciels graphiques tels que Photoshop, Lightroom, Illustrator, InDesign, Flash… Aujourd’hui, Wisibility réunie plus d'une vingtaine d’experts, intervenant en Entreprise pour former graphistes, webdesigners, développeurs web, photographes, monteurs, trucistes…
Depuis 2006 nous nous sommes spécialisés dans les tutoriels vidéos permettant de se former à distance. Notre forum très actif, géré par une équipe de bénévoles répondra à vos demandes. Vous pourrez également profiter de nos émissions et reportages sur la Wisi TV.

Nos partenaires

         
Contact - Wisibility est une marque déposée

Blog - Tutoriels - Wisi TV - Forum